Le finish de rêve du FC Aigle

Le finish de rêve du FC Aigle

« On a montré qu’on était prêts, y compris physiquement. C’est important pour moi, cela montre que malgré toutes les absences on a quand même pu bien travailler. » Metin Karagülle était content du match nul 2-2 obtenu à Frontenex samedi. Il y avait en effet plus facile comme début en 2e ligue inter que d’aller défier UGS, club de légende qui a manqué la promotion d’un tout petit rien la saison dernière. D’entrée, Aigle avait droit à du lourd.

Seljadin Biljali, le « gros coup de l’été », marque le 2-1

Et les Chablaisiens s’en sont bien sortis, eux qui étaient menés 2-0 à la pause. « Mais franchement, vous pouvez me croire, on était mal payés. On a encaissé un penalty très litigieux et on a eu deux occasions nettes. On ne méritait pas ça », estime Metin Karagülle. « On a continué à y croire et on a égalisé de manière tout à fait méritée », continue l’entraîneur des Aiglons. C’est d’abord Selajdin Biljali, le gros coup de l’été sur le marché des transferts (arrivé de Naters), qui a inscrit le 2-1 à dix minutes de la fin avant que Charles Ravet, le « vrai-faux » transféré à Echallens de cet été, ne marque le 2-2 en toute fin de rencontre. « C’est un bon point. Un très bon point même, vu le banc que l’on avait. On était très peu nombreux pour cette reprise », concluait Metin Karagülle, notamment privé de Salvatore Barbaro, lequel est en train de travailler sa condition physique dans le sud de l’Italie.

Dix jours de repos avant de recevoir Sierre

Prochain rendez-vous? Ce sera face à Sierre dans dix jours, le mercredi 19 août à 20h. « Cela nous laisse le temps de récupérer et d’avoir un peu plus de joueurs. On va avoir du monde en plus », conclut l’entraîneur du FCA.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*