Fin de match houleuse entre Saint-Légier et Ecublens

Fin de match houleuse entre Saint-Légier et Ecublens

Tordons le cou à une rumeur née sur les terrains vaudois dimanche: non, l’arbitre du match entre Saint-Légier et Ecublens n’a pas terminé à l’hôpital samedi soir. Il a été insulté, menacé et il y a eu des bousculades, ce qui est déjà trop, mais qui n’aura pas de conséquences sur sa santé physique. Par contre, oui, la fin de match a été houleuse dans ce dernier match du groupe 1 des finales de 3e ligue.

Ecublens, avec une victoire, aurait été promu en 2e ligue grâce à son meilleur classement fair-play par rapport à Vallorbe-Ballaigues. Les deux équipes auraient eu quatre points et le FCE, donc, plus « sage » pendant l’année, serait monté et Val-Bal aurait eu la place de meilleur troisième au détriment de Jorat-Mézières. Les hommes d’Ivan Gaudiuso menaient 0-2 à la 70e et entrevoyaient ce retour immédiat en 2e ligue, douze mois après en être descendus. Ils étaient pourtant déjà à 10, après une expulsion à l’heure de jeu. Mais ils ont tout perdu dans les vingt dernières minutes.

Valon Ramosaj a en effet inscrit le 1-2 (70e), avant le 2-2 de Valentin Bron (82e) et le… 3-2 de Carlos Alberto Lopes (88e). Dans les arrêts de jeu, l’arbitre a expulsé… trois joueurs supplémentaires d’Ecublens. Le FCE a donc fini avec sept éléments et vu la promotion s’envoler. Un match qui aura fait deux malheureux, donc, puisque Saint-Légier, malgré la victoire, restera également en 3e ligue. Le grand gagnant de la soirée? Jorat-Mézières, qui jouait le lendemain, et a donc ravi la place de meilleur troisième, ce qui aurait été impossible en cas de succès d’Ecublens. Scénario incroyable, donc.

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.