Fin de match de folie entre Concordia et Bavois II

Fin de match de folie entre Concordia et Bavois II

Il y a toujours du spectacle au Bois-Gentil! Samedi, Concordia n’a de nouveau pas fait mentir cette réalité, en proposant une fin de match de folie à ses supporters. Les Lausannois ont ainsi remporté un succès attendu, mais très compliqué à obtenir, face à une équipe de Bavois II accrocheuse et qui a encore besoin de quelques petits points (quatre, cinq?) pour être sûre de se sauver.  Les hommes de Johann Späni, éliminés cette semaine en Coupe vaudoise par Saint-Légier (lire ici) avaient une revanche à prendre sur eux-mêmes ce samedi et entendaient bien repartir de Lausanne avec un ou trois points. Ce sera finalement avec zéro, mais aucun des acteurs de cette partie n’est proche d’en oublier le scénario!

Pablo Soutullo expulsé à la 85e

Concordia, qui a toujours les finales dans le viseur, a ouvert la marque sur penalty par son très bon milieu de terrain Yannick Moizeau.1-0 au quart d’heure, voilà qui lançait les Stelliens sur les bons rails, mais Yann Martin, l’espoir bavoisan, a égalisé à la 55e. Tout était à refaire, jusqu’à ces cinq dernières minutes de folie. Le premier coup du sort? L’expulsion de Pablo Soutullo, le toujours très solide gardien de Concordia. Sur ce coup-là, il a été prié d’aller se doucher cinq minutes plus tôt que ses coéquipiers et Concordia allait devoir finir à dix.

Ismaël Rodriguez prend place dans les buts!

Le plus grave? Vu que l’on jouait la 85e, Marcos Carballo avait déjà effectué ses trois changements. Ismaël Rodriguez a donc été prié d’aller se placer dans les buts. Après avoir mis le maillot et les gants, celui qui venait d’entrer en jeu a regardé la montre, comme tous ses coéquipiers: il restait cinq minutes à tenir, plus les arrêts de jeu. Et c’est là que la magie du Bois-Gentil a frappé, puisque, tout à la fin des arrêts de jeu, Atef Ammari a surgi pour inscrire le 2-1 et offrir trois points à ses joueurs! Folie totale sur le banc et sur le terrain! Bavois II était assommé, Concordia triomphant.

Sept jours de folie pure du 7 au 14 mai pour Concordia

« On est bien payés, c’est vrai, mais on a montré du caractère après l’expulsion de Pablo », a relevé Marcos Carballo, fier de ses joueurs. Ceux-ci seront des spectateurs attentifs du choc de dimanche matin entre Prilly et Grandson, à 10h à la Fleur-de-Lys. Suivant le résultat, les Lausannois se retrouveraient alors à six, cinq ou quatre points des finales, sachant qu’ils doivent encore affronter les trois équipes qui les précèdent! Sept jours de folie, encore, attendent d’ailleurs Concordia (4e), qui recevra Vallorbe (1er) le samedi 7 mai, ira à Prilly (3e) le mardi 10 et recevra Grandson (2e) le mercredi 14! Le spectacle n’est pas fini au Bois-Gentil…

Les prochains rendez-vous

Bavois II reçoit Benfica le samedi 23 avril à 19h30 aux Peupliers. Concordia est au repos jusqu’au mardi 26 avril et la réception du FC Orbe.

FC Concordia – FC Bavois II 2-1 (1-0)

Buts: 16e Moizeau, pen. 1-0; 55e Martin 1-1; 90e Ammari 2-1.

Concordia: Soutullo; Brugnoni, Papa, Greco, Uwimana; Sellitaj, Moizeau (65e Ismaël Rodriguez), Danizan (83e Dorthe); Ammari, Tabin, Lages (65e Taleski).

Entraîneur: Marcos Carballo.

Bavois: Caillet; Kastrati, Glur, A. Späni, Kabongo (54e Cabral); Turrian, Pineda, Hugo Pereira (69e Dounyaji); Dorin Basha, Demir, Martin.

Entraîneur: Johann Späni.

Bois-Gentil. 85e, expulsion de Pablo Soutullo.

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.