Une fin de carrière en beauté pour Manuel Choffat

Une fin de carrière en beauté pour Manuel Choffat

Quelle émotion pour Manuel Choffat! Pour son dernier match en actifs, le trentenaire, qui s’apprête à devenir président du FC Echichens, a eu droit à une sortie en beauté. Ses coéquipiers de la deuxième équipe (4e ligue) lui ont réservé une haie d’honneur, des chants et mille accolades pour le dernier match de la saison, dimanche matin. « C’était formidable, je les remercie tous pour cette belle surprise », glissait le héros du jour, ému. Mais Manuel Choffat ne s’est pas juste contenté d’apparaître sur le terrain pour son dernier match: pas question de faire semblant! Ainsi, alors que son équipe était menée 3-5 dans le derby face à Tolochenaz, il s’est arraché pour obtenir un penalty, avant de se relever, tranquille, et de se présenter à onze mètres. « Là, j’avais un peu la pression, il ne fallait pas que je la mette à côté », rigolait-il après le match. Son penalty? Plat du pied, en pleine lucarne! Plus propre, c’est impossible.

Les « Bleu et Blanc » ont tiré les places au sort, mais joué à fond

Ce dernier match de la saison n’a cependant pas été qu’un hommage à Manuel Choffat, mais bien une vraie partie de football, qui s’est conclue sur un 6-6 très spectaculaire. Le rythme de la partie, c’est sûr, a souffert de la chaleur et d’un soleil déjà bien présent en ce dimanche matin, mais tant Echichens II que Tolochenaz avaient à coeur de terminer cette saison de 4e ligue en beauté. Si les visiteurs se sont présentés dans leur alignement « standard », les joueurs de Devis Stolfo avaient décidé de tirer les places au sort, une pratique habituelle à ce niveau pour le dernier match de la saison pour les matches sans enjeu. « Mais attention, on a joué! On l’a fait dans le respect de l’adversaire, et cela s’est vu », expliquait Manuel Choffat. Il est vrai que, si le match semblait plié à 2-5 en faveur de Tolochenaz à la 80e, Echichens s’est battu pour renverser la situation et mener 6-5, avant l’égalisation d’Olivier Houlmann dans les derniers instants. 6-6, score final!

Le quadruplé d’Olivier Houlmann, l’autre héros du jour

Si Manuel Choffat était au centre de toutes les attentions, un autre homme s’est distingué dimanche matin au Terrain du Grand-Record. Son nom? Olivier Houlmann, auteur d’un quadruplé! « Cela ne m’était jamais arrivé! Des doublés et des triplés, oui, mais quatre buts dans le même match, c’est une première », souriait l’attaquant des visiteurs. « On avait à coeur de bien terminer. On est cinquièmes, on ne va pas se plaindre, et il était important de ne pas perdre ce derby, même s’il était un peu spécial. »

Revenu il y a peu suite à une fracture de la pommette, le quadruple buteur arborait un masque de protection du plus effet, qui n’a, semble-t-il, pas trop perturbé son sens du but: « Je n’ai fait que deux matches dans ce deuxième tour, mais l’important, maintenant, est de préparer la saison à venir. On va se renforcer avec trois ou quatre joueurs, et on va viser une place de finaliste. On veut être dans les deux premiers. Et on va pouvoir compter sur Gani Berisha, qui va rester avec nous. C’est bien, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas pu avoir un entraîneur deux ans de suite. On va pouvoir bien travailler. » On se réjouit donc de retrouver Olivier Houlmann et Tolochenaz d’ici quelques semaines, pour « l’opération finales de promotion ».

Une troisième place bien accueillie par Devis Stolfo et ses hommes

Du côté d’Echichens II, la saison prochaine se déroulera elle aussi en 4e ligue. Pas de changement du côté du staff, mais le nouveau président aimerait bien que cette équipe franchisse, à terme, le pas qui la sépare de la 3e ligue. « Pour notre pyramide de club, ce serait l’idéal que la première soit en 2e ligue et la deuxième une ligue en-dessous. Nous n’y sommes pas encore », explique Manuel Choffat. Ce sera donc toujours à Devis Stolfo de mener ce groupe, qui a un certain potentiel. La troisième place de cette année est un bon résultat, derrières les intouchables Bursins-Rolle-Perroy IIB et Epalinges II. Pour la promotion, Echichens II était un peu juste, mais l’état d’esprit de ce groupe lui autorise tous les rêves.

Le bel état d’esprit d’Echichens II

Sincèrement, on a aimé ce que l’on a vu dimanche matin. Un groupe uni, qui a su remonter trois buts d’écart avec enthousiasme et détermination, même si les places sur le terrain avaient été attribuées au hasard. C’est aussi cela, le foot amateur: de la décontraction avant et après le match, et de la concentration pendant nonante minutes. Sur ce plan, Echichens II a fait tout juste.

Le championnat se termine donc bien pour ces deux équipes, avec une formidable fête de tir. Douze buts, ce n’est pas tous les jours, mais cela permet de bien lancer les grillades de midi. Tout ce petit monde se retrouvera pour le derby (si aucun des deux ne change de groupe, bien sûr) dans quelques semaines ou quelques mois.

Les hommes du match

Du côté d’Echichens, hommage à Manuel Choffat, bien sûr! Effectuer sa sortie est une chose, la réussir en est une autre. Bravo à lui et bon vent à la présidence. Jérémie Colomb mérite également une mention. Propulsé gardien par la faute du tirage au sort, il s’est en plutôt bien sorti, réalisant quelques arrêts pas évidents. Notre moment préféré? Lorsque Cyril Gigon, défenseur central dimanche, l’a regardé, un brin moqueur, lorsque Colomb, de manière très sérieuse, était en train de diriger son mur sur un coup-franc à vingt-cinq mètres: « Parce que, genre, tu sais placer un mur, toi? » Drôle.

Inscrire un quadruplé offre une inscription automatique dans cette rubrique. Olivier Houlmann y est parfaitement à sa place. Et ce talentueux attaquant de 22 ans n’a pas fait que marquer, se montrant disponible et toujours dangereux. Fort. Mention très bien également au défenseur central Alexandre André. Difficile de dire du bien d’une défense qui prend six buts, mais il a assuré. Toujours bien placé, déterminé, et bon à la relance, ce qui ne gâche rien.

Les prochains rendez-vous

Vacances pour tout le monde!

FC Echichens II – FC Tolochenaz 6-6 (2-2)

Buts: 26e Cruchon 1-0; 28e et 33e Houlmann 1-2; 45e Gillard 2-2; 53e Gil Lopes 2-3; 72e Houlmann 2-4; 78e Röthlisberger 2-5; 80e Zuern 3-5; 82e Choffat, pen. 4-5; 85e Paquier 5-5; 89e De Benedictis 6-5; 90e Houlmann 6-6.
Arbitre: M. Nunes.
Echichens: Colomb; Jianu, Gigon, Defrance, Viau; Gillard, Bapst, Amez Droz, Cruchon; Paquier, Gashi.
Sont entrés en jeu: Zuern, Garcia, Distretti, Caspescha, Choffat et De Benedictis.
Entraîneur: Devis Stolfo.
Tolochenaz: Berger; Gesto, Petit, André, Martins; Gil Lopes, Favre, Riat, Gachet; Houlmann, Blanc.
Sont entrés en jeu: Röthlisberger et Vario.
Entraîneur: Gani Berisha.
Notes: Terrain du Grand-Record.

Categories: 4e ligue