Fernando Baptista quitte l’US Portugaise avec la promotion

Fernando Baptista quitte l’US Portugaise avec la promotion

L’US Portugaise est montée en 3e ligue et celui qui était son entraîneur depuis deux saisons a décidé de dire stop. Fernando Baptista part donc avec le sentiment du devoir accompli, sur une promotion en 3e ligue obtenue lors du dernier match des finales, un 2-2 controversé face à Iliria Payerne II. Pourquoi « controversé »? Parce que ce nul faisait monter automatiquement les deux équipes, quel que soit le résultat de l’autre partie entre Lonay et Rances. Au final, les Payernois et les Lausannois sont donc montés, Ilira ratant même un penalty à la 83e…

Tout cela, Fernando Baptista le sait, et il a accepté de nous en parlant à l’heure d’évoquer son départ. Interview de l’ancien ailier de l’ES Malley, entre autres (lire celle de l’hiver dernier).

Coach, vous arrêtez donc là, après deux ans!

Oui. J’en ai parlé cet hiver avec mes dirigeants, je leur ai dit que j’arrêterais à la fin de la saison. On y est. Mais ma mission était claire: faire monter l’USP en 3e ligue. Là, j’y suis arrivé, j’ai réussi mon pari, avec l’aide des gars évidemment, et je dis stop.

Pourquoi? Au moment où vous retrouvez la 3e ligue, vous décidez de vous en aller…

J’avais besoin de prendre un peu de recul, tout simplement. Je vais peut-être m’occuper d’une autre équipe, vers chez moi, mais je peux aussi arrêter complètement. J’ai besoin d’un break, c’est tout. Après, peut-être que dans quelques semaines, je vous annoncerai un nouveau défi, je n’en sais rien.

Parlez-nous de ce dernier match à Payerne et de ce penalty raté…

Je sais ce que tout le monde dit. Moi, je sais la vérité. On était menés 2-0 à la mi-temps, on était au bord de la chute. Et puis, on a eu la chance de marquer rapidement en deuxième période et de revenir au score. Le penalty, le joueur d’Iliria l’a tiré à côté, mais il était inexistant.

Et?

Et c’est tout. Il n’y avait pas penalty, c’était un simple contact dans les seize mètres. Après, il restait cinq minutes et un nul nous faisait monter les deux. On a défendu, on ne voulait pas prendre de risques, et eux non plus. Il fallait faire quoi, entre la 83e et la 90e, alors qu’on venait de se faire siffler un penalty contre nous? Attaquer comme des fous et prendre le troisième? Allons… Cette montée en 3e ligue, on la voulait et on a fait ce qu’on devait faire pour l’obtenir, tout au long de la saison.

Qui sera votre successeur?

Ce sera Cleber Vieira, de Renens. Il y aura un nouveau comité, un nouveau staff. L’US va prendre un nouveau départ et je lui souhaite tout de bon.

 

 

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*