Un FC La Sarraz impressionnant s’empare de la troisième place à Thierrens

Un FC La Sarraz impressionnant s’empare de la troisième place à Thierrens

Le FC Thierrens voulait rester invaincu durant ce deuxième tour à domicile. Objectif raté, la faute à un très bon FC La Sarraz, qui a amplement mérité ce succès (1-4), samedi soir au Terrain du Marais. Ce derby vaudois de 2e ligue inter avait un enjeu particulier, et pas forcément attendu en début de saison: la troisième place. Celle-ci est désormais occupées par les hommes de Stéphan Cornu, dominateurs et larges vainqueurs d’un FC Thierrens décevant par rapport à ses dernières prestations et notamment la démonstration face au FC Berne (5-0). Le FC La Sarraz a lui préparé au mieux le derby face à Bavois dimanche prochain. « Je suis satisfait de la performance de mes joueurs. Les conditions n’étaient pas faciles, mais ils ont vraiment proposé un jeu intéressant. Je leur avais demandé de récupérer le ballon dans l’axe et de jouer vite sur les côtés, ce qui a pu être fait. On a joué simple, et vite, c’est ce qu’il fallait faire ici », commentait un Stéphan Cornu visiblement heureux au sortir des vestiaires.

Fabien Aymon répond à Mikael Duperret

C’est peu dire, d’ailleurs, que les conditions étaient compliquées. Après une pluie incessante en première période, les vingt-deux joueurs ont eu la bonne surprise de voir arriver… la neige, aux alentours de la septantième minute! Autant dire clairement qu’il n’y avait plus beaucoup de spectateurs pour admirer les dernières minutes de la partie… Dommage d’ailleurs, car le match a été de très bon niveau, entre deux équipes venues pour jouer. L’ouverture du score de Mikael Duperret, de la tête suite à un coup-franc en deux temps de Cédric de La Loma, lançait les débats (17e). Le FCT, un brin nerveux samedi soir (un peu trop de cartons jaunes pour contestations…), repartait à l’assaut et Fabien Aymon se procurait une belle occasion à la demi-heure, avant d’égaliser en allant contrer Sébastien Pilet, bien malheureux sur ce coup-là. Alors que le ballon était en sa possession, le gardien du FC La Sarraz dégageait directement sur Aymon. La balle allait heurter le poteau, mais le numéro 16 du FCT avait bien suivi et pouvait égaliser.

Le doublé de David Geijo, dont un superbe coup-franc

Tout de suite, le FC La Sarraz s’est remobilisé et David Geijo pouvait aller inscrire le 1-2, du plat du pied, sur un nouveau coup-franc excentré de Cédric de La Loma. Une belle réaction du onze sarrasin, qui a montré du caractère sur ce coup-là pour effacer l’erreur de son gardien. C’est aussi cela, l’esprit d’équipe. 1-2 à la mi-temps, donc, au terme d’un bon spectacle. Thierrens était dominé sur le plan du jeu, et l’avantage des visiteurs était mérité, mais le FCT, capable de s’enflammer d’un moment à l’autre, n’avait bien sûr pas baissé les bras.

Pourtant, en 2e ligue inter, il y a des erreurs à ne pas commettre et Olivier Aeberhard, le solide gardien thierrannais, avait de quoi râler sur sa défense, auteure de beaucoup trop de fautes à vingt ou trente mètres de ses buts. On l’a dit, le FC Thierrens était un peu nerveux samedi, et cela lui a joué des tours. Sur une nouvelle faute, à vingt-huit mètres cette fois, David Geijo enroulait une merveille de coup-franc dans la lucarne d’Aeberhard, au premier poteau. Splendide! A 1-3, avant l’heure de jeu, l’affaire était pliée. Non pas que Thierrens était incapable de revenir, mais La Sarraz maîtrisait son sujet, et plutôt bien, privant son adversaire de ballon et se montrant très concentré derrière.

Mis à part l’atroce but encaissé, Sébastien Pilet a été plutôt bon et la ligne défensive à quatre composée d’Arbesjan Lekiqi, Nicolas Vermot, David Geijo et Labinot Morina a été parfaite durant nonante minutes. On a connu Lekiqi et Morina plus offensifs, mais leur discipline et leur rigueur ont été précieux, car Thierrens n’a pas eu énormément d’occasions et Jérôme Ruch, bien bloqué, n’a pas eu les espaces qu’il aime dévorer. Mention très bien à la défense du FC La Sarraz, donc.

Qui aura la troisième place?

Le quatrième but des visiteurs, inscrit par Cédric de La Loma, était anecdotique, tant La Sarraz ne craignait plus rien, même pas, on l’a dit, l’arrivée de la neige. Fin avril, franchement… A part ça? Un rush de Mikael Duperret, une belle frappe de Guillaume Pasche et rien de bien passionnant dans une fin de match où le FCT, clairement, cherchait à ne pas perdre des forces inutilement. Son calendrier des prochains jours, avec notamment la Coupe suisse mercredi (voir plus bas) l’explique. Bref, trois points bienvenus pour les « Rouge et Jaune » qui ne rattraperont bien sûr ni Bavois, ni Team Vaud M21, mais peuvent obtenir une troisième place qui ne serait pas anecdotique.

Thierrens peut évidemment aller chercher ce podium, dont il n’est pas loin du tout. Mais terminer dans les sept premiers, cette fameuse page de gauche du télétexte, serait déjà une performance dont on se rappellerait longtemps dans le Jorat.

Les hommes du match

Du côté de Thierrens, le meilleur homme a sans doute été Guillaume Pasche, auteur d’un gros match à mi-terrain. Très peu de ballons perdus, une combativité (comme toujours) exemplaire et un volume de jeu très important: le numéro 8 du FCT était partout. Fort. Un petit ton au-dessous, mais très bon également, on mentionnera le match intéressant de Renaud Freymond. Milieu droit en première période, puis milieu gauche en seconde, il a énormément couru et s’est toujours montré disponible sur son côté. Il avait de sacrés clients en face, mais a constamment joué simple et juste. Un vrai joueur de devoir, techniquement très propre.

Si Guillaume Pasche était le meilleur Thierrannais, le meilleur homme sur le terrain aura sans nul doute été Cédric de La Loma. Celui qui était encore en Challenge League il y a quelques mois a soigné ses statistiques (deux assists et un but), mais s’est surtout comporté comme un vrai leader à mi-terrain. Ce n’est pas vraiment une surprise, mais le Toulousain était trois crans au dessus de tout le monde samedi. On l’a dit, c’est toute la défense de La Sarraz qui est à féliciter, mais David Geijo, qui en est le patron et s’est offert un doublé, dont un somptueux coup-franc, mérite bien sa place dans cette rubrique. Là non plus, pas vraiment une surprise.

Les prochains rendez-vous

Pas facile pour les deux équipes! Le FCT reçoit Signal-Bernex, mercredi 1er mai, à 20h, pour le deuxième tour qualificatif pour la Coupe suisse. Le lendemain, jeudi 2, place au repas de soutien. Et, deux jours plus tard, David Tenthorey et ses hommes s’en iront défier Portalban-Gletterens, samedi 4 mai, à 18h. Chaud!

La Sarraz attend lui le FC Bavois, dimanche 5 mai, à 15h. Gros derby en vue, d’autant que les Sarrazins sont les seuls à avoir battu le FC Bavois, cette année, en vingt matches! Veselin Georgiev avait en effet inscrit le seul but du match aller, à Bavois, quelques jours après l’arrivée de Stéphan Cornu comme entraîneur. Le FC Bavois est prévenu…

FC Thierrens – FC La Sarraz-Eclépens 1-4 (1-2)

Buts: 17e Duperret 0-1; 38e Aymon 1-1; 43e et 60e Geijo 1-3; 65e De La Loma 1-4.
Arbitres: M. Muminovic, assisté de M. Barbosa et de M. Berdnyaj.
Thierrens: Aeberhard; Braun (46e Dubey), Gurtner, Meylan, Forestier; Roder, Pasche (78e Pillot); Ruch, Aymon, Freymond; Longo (71e Jaquier).
Entraîneur: David Tenthorey.
La Sarraz: Pilet; Lekiqi, Vermot, Geijo, Morina; Loizeau, Hasanovic, De La Loma (81e Galokho), Duperret; Rickli (87e M. Jakaj), Georgiev (75e A. Jakaj).
Entraîneur: Stéphan Cornu.
Notes: Terrain du Marais, 130 spectateurs, dont une poignée au bord du terrain en deuxième période pour saluer l’apparition des flocons.