Le FC Rances fonctionnera avec un entraîneur-président

Le FC Rances fonctionnera avec un entraîneur-président

« Oui, c’est vrai, je vais cumuler les deux fonctions au deuxième tour. Entraîneur et président! Si vous pouvez l’annoncer? Je l’ai annoncé à ma femme, donc le plus dur est fait, vous pouvez y aller! », rigole Sébastien Authouart. Le dynamique président du FC Rances va donc avoir encore un peu plus de boulot au 2e tour, puisqu’il va diriger la I, actuellement en 4e ligue. Cette équipe accumule les montées en 3e ligue et les descentes depuis quelques saisons, ne sachant pas véritablement où elle se sent bien. Après une nouvelle chute l’an dernier, son entraîneur Stéphane Vidmer avait décidé de s’en aller, et de se diriger vers le football des juniors. Plusieurs cadres ont ensuite décidé d’arrêter, dont Damien Zeni (lire son interview ici) et son frère Hervé. La saison de 4e ligue avait pourtant bien commencé, avec le nouvel entraîneur Pierre-Alain Delessert, et l’arrivée de joueurs confirmés, dont Elliot Magnin.

Deux entraîneurs au cours d’un premier tour compliqué

« On avait commencé par trois matches et neuf points, on ne pouvait pas se plaindre », explique Sébastien Authouart. Mais les défaites et les problèmes ont commencé à arriver, et décision a été prise de se séparer du nouvel entraîneur. Il fallait donc trouver un volontaire…. et celui-ci s’est révélé être Stéphane Vidmer! Mais celui qui a dit dès le début qu’il ne s’agissait que d’un intérim jusqu’à Noël pour rendre service, a tenu sa parole. Il n’entraînera donc pas le FC Rances au 2e tour, pour ce qui est désormais une saison de transition.

La promotion est trop loin, la relégation aussi

Le FC Rances, qui avait donc commencé par trois victoires, est arrivé à la pause avec le maigre total de 11 points en 10 matches. Pas de quoi craindre la relégation, puisque Champagne II (0 point) semble malheureusement pour lui se destiner à la 5e ligue, mais pas de quoi rêver aux finales non plus. Payerne II a 30 points, et Ependes (2e) en a 24. Trop loin, même en cas d’improbable carton plein des Ransignolets au 2e tour. La fin de la saison 2013-2014, et la 2014-2015, se disputeront donc en 4e ligue, mais pas forcément dans le même état d’esprit.

Un jeune entraîneur motivé dès l’été 2014

« Nous n’avons pas trouvé d’entraîneur pour le 2e tour, et n’en cherchons plus. Je me suis dans la tête que c’était moi. J’aime bien ça, et ce n’est que pour quelques mois. Pas de souci de ce côté-là », explique Sébastien Authouart, qui a connu de belles années avec le FC Bavois, dont la promotion de 3e en 2e ligue en 2003. Il avait même dirigé l’équipe en 2e ligue pendant quelques semaines, en l’absence de Mile Urosevic, entraîneur alors de la I du club de Jean-Michel Viquerat. Mais une solution a déjà été trouvée pour l’année 2014-2015, avec l’engagement d’un jeune talent, très motivé. Il est encore un peu tôt pour en dire plus, mais l’avenir du FC Rances est d’ores et déjà assuré.

Tant mieux, et pour le club, et pour Sébastien Authouart, qui pourra se concentrer sur son rôle de président.

Categories: 4e ligue, FC Rances