Le FC Poliez-Pittet cherche un président

Le FC Poliez-Pittet cherche un président

« Difficile de passer après un personnage comme Gilbert Carrard! » Pascal Duthon est vice-président du FC Poliez-Pittet, et a côtoyé la « légende locale » pendant douze ans au comité du club. « Il faisait tout ici! Président, entraîneur, joueur… Il a même fait les trois en même temps! », témoigne celui qui assume la tâche de vice-président. Voici donc une année et demi que Gilbert Carrard a décidé de se consacrer « à plein temps » à l’ACVF, au sein de laquelle il occupe la très importante place de président de la section seniors.

Et le FC Poliez-Pittet de se retrouver orphelin de son mentor, lequel a décidé de tout durant dix-sept belles années. « On s’est réorganisés autrement. Il était tellement incontournable qu’on a décidé de chacun prendre une partie de ses prérogatives. On a un peu réorganisé le comité, mieux réparti les tâches », explique Pascal Duthon, en grillant les saucisses lors du dernier match amical entre Echallens et Le Mont, disputé sur le très beau terrain du club du Gros-de-Vaud.

Le but à moyen terme? Retrouver la 3e ligue, quittée en 2005

Pourquoi le vice-président ne deviendrait-il pas président, comme une sorte d’évolution naturelle? « Parce que j’ai déjà beaucoup de missions, merci! Je suis municipal à Poliez-Pittet, vice-président du club, et j’ai une femme qui me voit peu », sourit Pascal Duthon. Un homme prêt à s’investir est donc activement recherché. Car le FC Poliez-Pittet est un club qui va plutôt bien. « Oui, ça tourne! Nous avons deux équipes d’actifs, une en 4e et une en 5e ligue. Le but serait de retrouver la 3e ligue, c’est sûr », continue le vice-président. Le FC Poliez-Pittet était en effet une place forte de la 3e ligue dans les années 2000, avant une relégation à l’été 2005. Depus, la première équipe est fidèle à la 4e ligue.

Une collaboration efficace avec le FC Bottens

Une nouveauté? Un partenariat au niveau des actifs avec le FC Bottens. De quoi réjouir Pascal Duthon: « Il y a toujours eu une rivalité entre Bottens et Poliez-Pittet, que ce soit au foot ou même entre les villages. Mais ce partenariat fonctionne bien. On peut se passer les joueurs entre la 3e ligue et la 4e ligue, sans refaire de qualification. » De quoi combler quelques trous dans l’effectif quand le besoin s’en fait sentir, en bonne collaboration et en bonne intelligence. « On peut imaginer que Bottens monte en 2e ligue et nous en 3e. On ne pourrait plus faire ce partenariat, mais trouver d’autres synergies. A terme, ce serait bien », explique le même Pascal Duthon, confiant pour l’avenir de son club.

Un Mouvement juniors qui fonctionne bien

Le Mouvement juniors regroupe Cugy, Villars-Tiercelin, Froideville, Bottens et Poliez-Pittet. Il est composé d’onze équipes, sans compter l’école de foot. Les B, plus haute catégorie, jouent à Bottens, dont la première équipe est la plus haut classée de toutes (3e ligue). Là aussi, un mouvement qui fonctionne bien, à en croire Pascal Duthon. Sa seule préoccupation reste donc de trouver un président. Il trouvera à Poliez un comité motivé, sur lequel il pourra s’appuyer. Pour que ce club sympathique puisse affronter l’avenir avec sérénité.

Categories: 4e ligue, FC Poliez-Pittet