Le FC Cugy repart avec une nouvelle équipe

Le FC Cugy repart avec une nouvelle équipe

« Nous n’en sommes qu’au début de notre collaboration, mais il n’y a aucune raison pour que cela ne marche pas, bien au contraire! » Olivier De Vito, président du FC Cugy, est optimiste à l’aube de la nouvelle saison: son club repart de zéro.

Olivier De Vito: « Aujourd’hui, j’ai de nouveau le sourire »

« C’est vrai, on fait table rase du passé! Ces trois dernières ont été éprouvantes pour moi. Notamment la dernière, il y a quelques semaines, lorsqu’on a pris la décision de retirer l’équipe à quelques journées de la fin », explique celui qui est arrivé au club en 1996. « Nous étions en 3e ligue à l’époque. Je suis venu comme joueur, et je me suis senti bien ici. Je n’ai pas bougé de Cugy et lorsqu’il y a trois ans, le comité a démissionné en bloc, on m’a proposé d’en devenir le président. J’étais là depuis des années, je suis un fou de foot: j’ai accepté. » Mais Olivier De Vito ne pensait sans doute pas vivre des mois aussi agités. « Franchement, je n’ai pas envie de revenir dessus. Aujourd’hui, j’ai de nouveau le sourire, et je suis très heureux d’accueillir Ermin et son équipe. » Ermin Nasic (ancien joueur de Dardania et de Pugliese, notamment) est en effet le nouvel entraîneur du FC Cugy, en 5e ligue, et il est lui aussi tout heureux de cette collaboration. Cela faisait en effet des années qu’il cherchait un terrain afin de pouvoir l’accueillir, lui et ses amis.

Vingt joueurs très motivés

« Déjà en 1998, nous avons effectué les premières démarches! Après, j’ai relancé l’idée en 2005, mais il n’y a plus de place à Lausanne. Le nombre d’équipes qui veulent jouer à Chavannes-près-Renens, vous n’imaginez même pas… », explique le Bosniaque. La relation entre le FC Cugy et lui s’est faite par l’intermédiaire de Mujo Hasanovic, arbitre du club. Ermin et son équipe, composée d’une vingtaine d’éléments très motivés, est donc arrivée à Cugy, où ils ont été accueillis à bras ouverts. La nouvelle équipe est composée majoritairement de Bosniaques, mais est ouverte à tout le monde. « Un Français vient d’arriver à Cugy et m’a appelé pour jouer au foot. Il est venu s’entraîner avec l’équipe, et va intégrer le contingent », explique Olivier De Vito. Les nouveaux joueurs du FC Cugy ont été réunis par Ermin Nasic, mais tous ne se connaissent pas forcément: « En fait, il s’agit de quatre ou cinq petits groupes d’amis qui se connaissent. Certains ont joué au foot en club, d’autres pas du tout. Pour nous, venir à Cugy, c’est l’idéal. On arrive dans un club avec un comité sympa, avec un terrain uniquement pour nous, des vestiaires à nous, une buvette… C’est le top!

Une réelle volonté d’intégration dans le club

Une stratégie gagnant-gagnant. Le FC Cugy évacue ses problèmes du passé (« De toute l’équipe de la saison dernière, seul un joueur va peut-être continuer », explique Olivier De Vito) et accueille une équipe motivée. De l’autre côté, les Bosniaques trouvent un club qui les reçoit avec toutes ses infrastructures à disposition, tout près de Lausanne. Et l’équipe d’Ermin Nasic veut s’intégrer. « Ah oui! Nous avons cinq joueurs qui vont aller jouer avec les seniors, dont moi », sourit le nouvel entraîneur. De plus, le FC Cugy va avoir une équipe de juniors A à son nom, dans le cadre du groupement avec Bottens, Froideville, Villars-Tiercelin et Poliez-Pittet. « Ces juniors vont sortir d’ici deux ans. Si on peut en intégrer quelques-uns à cette nouvelle équipe, ce serait super », confirme Olivier De Vito. Ermin Nasic acquiesce.

Pas d’objectif au classement

« Le plus important, c’est d’avoir du plaisir! Si on en n’a pas en 5e ligue, c’est triste. Qu’on perde ou qu’on gagne, je veux retrouver une bonne ambiance à Cugy. Si on gagne, tant mieux! Mais je me refuse à parler d’objectif. Surtout pas! Ermin et ses joueurs n’ont aucune pression de notre part. On va jouer et on verra bien. Mais sur ce que j’ai vu aux entraînements et lors d’un match joué entre les seniors et eux, pour faire connaissance, ils ont largement le niveau », sourit Olivier De Vito. Lors d’un tournoi amical disputé au Terrain des Îles à Yverdon (voir photo en haut), le nouveau FC Cugy a battu deux équipes de 3e ligue! De quoi espérer une montée immédiate? « On n’en sait rien. On a des bons joueurs, mais c’est aussi dans la tête que ça va se jouer. On a aucun repère, on n’a jamais joué ensemble. On va bien voir, mais il est hors de question de parler d’objectif », explique Ermin Nasic, sur la même longueur d’ondes que son président.

Un premier test face à Lonay en Coupe vaudoise

Le FC Cugy va donc disputer ce championnat de 5e ligue sans pression, avec la volonté de bien faire, et passera déjà un test sympathique en Coupe vaudoise face au FC Lonay (4e ligue). Le résultat? Il sera peut-être accessoire, mais pourrait montrer les qualités de cette équipe de 5e ligue et lui permettre de prendre confiance. Rendez-vous dans quelques semaines pour un premier bilan. « Mais de toute façon, on a envie de travailler sur le long terme. Le foot à notre niveau, c’est ça: jouer des matches, gagner ou perdre, et boire un verre après. Si tout va bien, comme nous en sommes tous convaincus, on est partis pour une belle histoire », espère Olivier De Vito.

Categories: 5e ligue, FC Cugy

Auteur