Il faudra un vainqueur entre Bavois et Azzurri

Il faudra un vainqueur entre Bavois et Azzurri

Notre sélection du vendredi des points forts du week-end vaudois, de la Challenge League à la 2e ligue inter.

 

L’endroit où il faut être

On a déjà tout dit et écrit sur les calculs à faire ou à ne pas faire pour Bavois et Azzurri (lire ici) samedi aux Peupliers. Le fait est qu’il y aura de la tension, de l’émotion, et du bon football, ça, on en est sûr. Azzurri s’avancera sans Sébastien Meoli et Bavois sans Renato Rocha (tous deux suspendus), mais les deux équipes ont assez de monde pour compenser ces deux absences de poids.

On résume les enjeux en vitesse? Si Baden bat Thalwil, comme attendu, alors Bavois devra s’imposer largement pour être en finale et le goal-average déterminera le vainqueur (+1 pour Bavois aujourd’hui). S’il y a match nul à Bavois, Baden sera qualifié. La seule équipe qui a son destin en main est Azzurri. Si les Lausannois gagnent, ils sont sûrs à 100% d’être qualifiés. Cela peut être un avantage: eux n’ont pas de calculs à faire.

Jean-Michel Viquerat attend entre 600 et 700 personnes ce samedi, pour une vraie finale. Une chose est sûre: celui qui gagne sera parfaitement lancé et chaud pour aller défier Cham (ou très éventuellement Kriens) au premier tour des finales.

FC Bavois – Azzurri 90, samedi 30 mai à 16h aux Peupliers

1re ligue, groupe 1, 26e journée

 

Le joueur qu’on attend

Cette rubrique étant consacrée aux clubs vaudois, on ne parle malheureusement pas de Super League, mais on fera une exception aujourd’hui. Pourquoi? Parce que le Glandois Reto Ziegler aura un rôle prépondérant à jouer dans la qualification européenne, ou non, du FC Sion. En déplacement à Lucerne, les Valaisans doivent gagner et compter sur Bâle (face à Saint-Gall). Pas impossible, mais il faudra que les leaders répondent présent. Ziegler est l’un de ceux-là.

FC Lucerne – FC Sion, vendredi 29 mai à 20h30 à la Swissporarena

Super League, 36e journée

 

La question du week-end

Montreux a-t-il encore une chance de se sauver? Oui, mais elle est fortement réduite. Avec quatre points de retard sur Plan-les-Ouates, et Sierre encore intercalé entre les deux, les Montreusiens doivent prendre six points en deux matches. Ce sera déjà compliqué ce samedi, puisque Signal Bernex se déplace au Stade Eugène-Parlier. Et les Genevois doivent gagner pour rester en course pour la promotion… Le MS est capable de gagner, il l’a prouvé en faisant tomber des cadors durant ce deuxième tour, mais il lui faut aussi espérer que deux équipes entre Saxon, Plan-les-Ouates et Sierre ne marquent pas deux points au cours des deux derniers matches. Compliqué à croire. Un motif d’optimisme, quand même? Montreux est très bon au fair-play et a donc un point « de plus » que quasiment tout le monde.

FC Montreux-Sports – Signal Bernex, samedi 30 mai à 18h à Montreux

2e ligue inter, groupe 2, 25e journée

 

La citation

« On sait ce qu’on à faire. Que ce soit moi ou un autre qui marque, cela importe peu. On doit marquer, gagner, et on arrivera lancé en finale. »  Edin Becirovic est de retour de suspension et YS comptera évidemment sur son meilleur buteur pour aller s’imposer sur le terrain du FC Monthey, une équipe déjà reléguée et… qui n’a pas gagné un match au deuxième tour. YS a besoin de ces trois points, mais a son destin en mains. En gagnant, les Yverdonnois seront sûrs d’être finalistes.

FC Monthey – Yverdon Sport, samedi 30 mai à 16h à Monthey

1re ligue, groupe 1, 26e journée

 

L’info utile

Echallens ne pourra pas se permettre de jouer en dilettante pour la dernière de Julien Marendaz aux Trois-Sapins. Les Challensois affrontent en effet Martigny, qui a encore besoin de points pour sauver sa peau et qui lutte contre Meyrin. Les Valaisans ont trois points d’avance sur le FCM, mais les Genevois ont deux avantages: ils reçoivent Lancy et ont un meilleur goal-average. Alors? Martigny doit faire un point, sinon il aura de grande chance d’être relégué.

FC Echallens Région – Martigny, samedi 30 mai à 16h aux Trois-Sapins

1re ligue, groupe 1, 26e journée

 

Le match qui promet une surprise

Ce sera chaud jusqu’au bout en Challenge League samedi! Bienne (33 points) doit absolument s’imposer à Schaffhouse et espérer un faux-pas de Wil (34) ou de Chiasso (36), qui affrontent les deux clubs vaudois. Difficile d’oser un pronostic, mais disons que Servette, en n’obtenant pas la licence lundi, pourrait mettre tout le monde d’accord…

Le Mont – Chiasso, samedi 30 mai à 17h45 à Baulmes

Wil – Lausanne, samedi 30 mai à 17h45 à Wil

Schaffhouse – Bienne, samedi 30 mai à 17h45 à Schaffhouse

Challenge League, 36e journée

Categories: 1re ligue, FC Bavois

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.