Fabrizio Zambrella: «Retrouver du temps de jeu et des sensations»

Fabrizio Zambrella: «Retrouver du temps de jeu et des sensations»

Sans contrat depuis l’été 2014, le très élégant milieu de terrain de 28 ans se relancera au deuxième tour avec le FC Le Mont-sur-Lausanne. Le club a officialisé son arrivée vendredi matin, envoyant dans la foulée la demande de qualification à Berne. Du coup, on a appelé le Genevois, afin de connaître son état d’esprit à l’heure d’aller batailler pour le maintien sur les terrains de deuxième division helvétique.

Fabrizio Zambrella a fini la saison dernière avec le LS (photo: lausanne-sport.ch)

Fabrizio Zambrella a fini la saison dernière avec le LS (photo: lausanne-sport.ch)

Fabrizio, vous voilà de retour sur les terrains!

Oui, et je me réjouis de ce nouveau challenge. J’arrive dans une équipe sérieuse, dans un club qui a de l’ambition. Depuis aujourd’hui, je ne pense qu’au maintien avec Le Mont.

Il y a l’objectif collectif, mais sur le plan personnel, vous devez relancer le fil de votre carrière…

Evidemment. Ces dernières saisons ont été compliquées sur le plan de blessures et des minutes de jeu, je ne peux pas le cacher. Je dois me relancer et Le Mont m’offre cette possibilité. Il s’agit d’un club de Challenge League et je sais qu’on y travaille bien. C’est l’idéal pour moi, pour retrouver du temps de jeu.

Vous n’aviez pas de contrat durant ce premier tour. A quel point est-ce compliqué mentalement?

Ca va… C’est difficile de voir les matches se dérouler et tout le monde jouer pendant que vous êtes à la maison, ça c’est sûr. Mais ça fait partie de la vie d’un footballeur professionnel et je me suis maintenu en forme.

Vous vous sentez prêt pour affronter les batailles de la Challenge League?

Oui, je me sens en forme. On recommence le 5 janvier, et j’aurai le temps de bien travailler encore.

On imagine qu’avec le parcours qui est le vôtre, jouer en Challenge League ne doit pas vous faire peur..

Sincèrement, je ne raisonne pas ainsi. Je veux juste retrouver du temps de jeu et des sensations, et faire du mieux que je peux pour atteindre l’objectif du maintien. De nouveau, Le Mont est un club ambitieux et je n’ai pas hésité longtemps.

Est-ce vous qui avez contacté le club?

Pas directement, non. Les choses se sont passées via un intermédiaire et c’est allé assez vite.

On imagine que vous avez dû être rassuré en voyant des noms connus dans l’effectif, non?

Non, pas du tout. Je n’avais pas besoin d’être rassuré, mais c’est vrai que je vais retrouver des gars que je connais bien comme Johnny Leoni et Benjamin Kololli. Mais ça n’a pas influencé mon choix. De nouveau, Le Mont est un club sérieux, ambitieux, qui veut sauver sa place en Challenge League et en a les moyens.

Avez-vous déjà discuté de votre position sur le terrain? Milieu offensif d’axe, milieu relayeur ou milieu de couloir? 

Non, non, pas du tout. Je n’ai pas encore parlé avec l’entraîneur, j’ai tout réglé avec le président. On verra ça dès le 5 janvier.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*