Fabian Raimondo a porté Saint-Légier à la victoire

Fabian Raimondo a porté Saint-Légier à la victoire

Dès ses premières prises de balle samedi, on a compris que Fabian Raimondo n’était pas là pour rigoler. Arrivé d’Azzuri Riviera à Saint-Légier cet hiver, l’attaquant de 22 ans a été repositionné numéro 10 par Philippe Chaperon, avec un certain bonheur. « Il apporte vraiment beaucoup dans cette position, parce qu’il défend et qu’il attaque avec la même intensité. Par rapport à deux ou trois ans en arrière, il a peut-être un peu moins de spontanéité, mais il reste un très bon joueur. J’ai tout fait pour qu’il vienne cet hiver et j’en suis très content », explique, enthousiaste, l’entraîneur de Saint-Légier. Les deux hommes se connaissent bien, puisqu’ils sont connus à Châtel-Saint-Denis et Azzurri Riviera.

Saint-Légier a un calendrier nettement plus favorable pour finir

Samedi, Fabian Raimondo a donc fait très mal à Napoli dans le choc au sommet du groupe 2 de 3e ligue, entre deux équipes assurées de jouer les finales, mais qui visent évidemment toutes deux la première place. Leader toute la saison, Napoli avait l’occasion de creuser le trou et, surtout, d’assurer la position de leader, à deux journées de la fin. Avec quatre points d’avance, un nul aurait même été bon à prendre, mais Saint-Légier voulait absolument s’imposer. Pourquoi? Tout simplement car il reste deux matches très difficiles à Napoli (La Tour-de-Peilz et Villeneuve), tandis que Saint-Légier a deux rencontres a priori abordables (Ollon et Roche). Avec un point de retard désormais, il est fort probable que la première place change de propriétaire sous peu.

« Un jour sans » pour Napoli

« C’est vrai, on est désormais sous pression. La Tour nous attend, je le sais, et il faudra vraiment être fort pour marquer six points. Et je suis persuadé que Saint-Légier va y arriver, donc on n’a pas le choix, on doit remporter nos deux matches sous peine de passer deuxième. Aujourd’hui? C’était un jour sans », reconnaît David Schwendi. Napoli n’a cependant pas été mauvais, loin de là, mais est tout simplement tombé face à plus fort que lui samedi à la Veyre.

Saint-Légier, solide derrière et fort devant

Il faut le dire, cette équipe de Saint-Légier nous a impressionné. Très disciplinée, rigoureuse, elle n’a laissé que peu d’espaces à une équipe qui en a cherché en vain. Derrière, Saint-Légier est très solide et un coup d’oeil au classement le confirme. Avec 20 buts encaissés en 20 matches, les hommes de Philippe Chaperon sont 4e sur 48 en 3e ligue et leur attaque (66 buts marqués) est troisième, derrière Vallorbe-Ballaigues et Bosna. Cette équipe est bien équilibrée et, devant, ça envoie du lourd, si l’on ose dire. Avec Enis Iseni en avant-centre, un vrai cador, soutenu par Fabian Raimondo, il y a là de quoi exploser tous les coffre-forts. Et comme Valon Ramosaj n’est pas trop mal non plus, on se dit que les équipes qui vont affronter Saint-Légier ont intérêt à compter sur un ou deux exploits de leur gardien ce jour-là.

Deux buts d’avance, mais un moment de déconcentration

Napoli n’a pas démérité, on l’a dit, mais a plié sur une première inspiration d’Enis Iseni, dont la déviation de la tête a trouvé Carlos Alberto. Celui-ci, plein axe, a joliment conclu pour le 0-1, bientôt suivi du 0-2. Fabian Raimondo au coup-franc pouvait trouver… le fond des filets de Napoli, Enis Iseni n’ayant fait qu’effleurer la balle.

Il n’y a eu qu’un moment de déconcentration, en fait, un seul. Un marquage laxiste sur la gauche, un milieu de couloir qui ne suit pas l’action, et voilà Jonathan Hoch qui peut centrer pour Franck Atangana, seul devant le but. 1-2, et une saine colère de Philippe Chaperon, pas très convaincu de son milieu de terrain sur ce coup-là. Avec un seul but de retard à la pause, Napoli était bien payé.

Valon Ramosaj, un 1-3 splendide

La deuxième période? Du mieux pour les Veveysans, mais les coups d’éclat ont été de l’autre côté et là, Saint-Légier a fait parler la classe de ses attaquants. Alors que l’on sentait les visiteurs sur le point de craquer, et que Sinisa Simic devait commencer à vraiment s’employer, Fabian Raimondo a offert le 1-3 à Valon Ramosaj, lequel a conclu d’une frappe spontanée et splendide de vingt mètres dans la lucarne de Luis Fernandes, lequel n’a pas dû en voir souvent des comme ça dans sa carrière.

Fabian Raimondo: « La première place, on la veut »

La réduction du score d’Atangana n’aura été qu’une péripétie, Fabian Raimondo se chargent de porter le coup final, en contre. 2-4, du bon travail, et trois points mérités pour un très bon FC Saint-Légier. La parole au héros du jour, formé à Team Vaud, où il a bénéficié du concept sport-études du Lausanne-Sport, avant de s’en aller à Attalens, puis à Châtel-Saint-Denis: « On a été bons ce soir, oui. La première place, on la veut, parce qu’on a vraiment envie de disputer deux matches à la maison. On a un bon groupe et on va tout faire pour y arriver. » Ce soir, en tout cas, ils l’ont prouvé.

Il a dit à Footvaud.ch

Philippe Chaperon, entraîneur de Saint-Légier

J’avais dit aux gars qu’en gagnant ce soir, on serait en position de jouer la première place. Bien sûr que maintenant on espère un faux-pas de Napoli, car avoir deux matches de finales à la maison, c’est important pour un club comme le nôtre. On est un club « traditionnel », avec une buvette, de la vie autour. De notre côté, on doit faire le plein, mais Napoli est une très belle équipe, c’était difficile de venir gagner ici. J’avais quatre absents importants aujourd’hui, quatre titulaires, tous participant au mariage de Benjamin Malnati et Napoli n’a pas voulu avancer le match. C’est comme ça, on ne va pas se plaindre, mais c’est vrai qu’aujourd’hui, je suis très satisfait de cette victoire, acquise avec des juniors entrés en fin de match. On a été disciplinés et on a essayé de jouer au football, ce qui n’était pas facile sur ce terrain. Je suis content des gars et de leur attitude. J’insiste sur le fait qu’ils se parlent de manière positive sur le terrain, pour s’encourager.

Les hommes du match

Du côté de Napoli, Jonathan Hoch a réalisé une belle prestation, offrant le 1-2 à Franck Atangana et montrant une belle activité. Il mérite une mention, tout comme Jérémy Pereira. Ses qualités de percussion, de vitesse et de dribble sont bien connues, tout comme son caractère. Quand il est concentré sur le football, comme en première période, il fait des dégâts dans toutes les défenses. Balle au pied, il est inarrêtable. Le problème survient lorsqu’il commence à se prendre la tête avec tout le monde et qu’il laisse ses immenses qualités de côté.

On a tout dit sur Fabian Raimondo, place donc à Valon Ramosaj. L’ancien joueur de Collombey-Muraz a inscrit un but fantastique et a épaté par la qualité de ses dribbles et de ses prises de risque. Enfin, le gardien Sinisa Simic est vraiment très fort. Lorsque Napoli a poussé pour égaliser, il s’est montré décisif à plusieurs reprises. Très solide.

Les prochains rendez-vous

Napoli se déplace à La Tour-de-Peilz avant de recevoir Villeneuve. Pas facile. Saint-Légier de son côté, reçoit Ollon avant de terminer à Roche.

AS FC Napoli Vevey – FC Saint-Légier 2-4 (1-2)

Buts: 32e Carlos Alberto 0-1; 39e Raimondo 0-2; 41e Atangana 1-2; 70e Ramosaj 1-3; 88e Atangana 2-3;  90e Raimondo 2-4.

Arbitre: M. Paulo Alexandre Aguiar.

Napoli: Fernandes; Cochard, R. Janjic (67e Mustafa), Toberini, Mansoor (72e Marco Martins); Jérémy Pereira, Hoch, Mohammed, Gigic, Challet (58e Josué Das Dores), Atangana.

Entraîneurs: David Schwendi et José Luis Das Dores.

Saint-Légier: Simic; Martin, Uldry, Dany Clemente, Alexandre Pombo; Micello (46e Nuno Marra), Paganessi, Ramosaj, Carlos Alberto (90e Beausire); Raimondo; Iseni (84e Bron).

Entraîneur: Philippe Chaperon

Terrain de La Veyre.

Categories: 3e ligue, FC Saint-Légier

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.