Etoile Broye s’est fixé un objectif à la hauteur de son nom!

Etoile Broye s’est fixé un objectif à la hauteur de son nom!

Comme une formalité, l’Etoile Broye s’est imposé face à Slavia LS sur le score de 3-1. La formation dirigée par Julien Flühmann a conforté sa place de leader du groupe 6 de 4e ligue avec 7 points d’avance sur la 3e place occupée par l’adversaire du jour.

Après six rencontres, Etoile Broye est toujours invaincu : six victoires, 31 buts inscrits, 4 encaissés. Hier après-midi, les Broyards ont fait une nouvelle victime, Slavia LS. Les pensionnaires du terrain de Chavannes, pourtant 3e au classement, ont subi les coups de butoir d’un visiteur venu pour récolter les trois points et rien d’autre. Ce dernier a rempli son objectif en s’imposant 3-1. Score finalement peu flatteur, tant la domination de l’Etoile était totale.

Slavia a joué à 10 dès la 35e minute. (Crédit photo: Nadia Ferreira)

Dani Caseiro marque à deux reprises

L’ouverture du score a rapidement eu lieu à la suite d’une bévue dans la défense de Slavia. Dani Caseiro s’est chargé de conclure. Dérada doublait la mise à la 21e. A la 35e, Slavia a donné un coup de main à son adversaire en prenant un carton rouge largement évitable : un jaune suivi d’une réclamation qui a entraîné le second. Il n’en fallait pas tant pour les Broyards qui ont inscrit une troisième réussite à la 57e par Caseiro, à nouveau.

Dani Caseiro (ex Stade Payerne, Echallens, Team Vaud) a grandement contribué au succès de l’Etoile Broye avec un doublé.

Cependant, à trop vouloir marquer, Etoile Broye s’est compliqué la vie. Par au moins quatre fois, les visiteurs auraient dû sceller le score, mais ils ont joué trop « facile ». Slavia en a profité pour revenir dans la rencontre par une réussite de Djordje Dragojlovic. Concrètement, l’équipe de l’entraîneur Mahalbasic Zumbul n’avait pas les armes pour remonter ce score. C’est finalement une alerte sans frais pour Etoile qui semble taillé pour la montée en 3e ligue.

Entraîneur des Broyards, Julien Flühmann avançe un manque d’expérience pour expliquer une fin de match plus tendue que prévue. « Mon équipe est très jeune. La moyenne d’âge ne doit pas dépasser les 24 ans. Les gars manquent un peu de maturité. » De plus, la pelouse plutôt bosselée n’a pas favorisé le développement d’un jeu au sol pratiqué par les Broyards. « Je suis tout de même content des trois points. Mes joueurs ont réussi à resserrer le jeu quand il fallait », ajoute l’ancien entraîneur assistant de Granges-Marnand.

Julien Flühmann se montrait satisfait de son équipe malgré une fin de rencontre plus tendue que prévue.(Crédit photo: Nadia Ferreira)

Etoile Broye se reconstruit depuis début 2016. Un nouveau comité est à la charge de l’équipe et reconstruit une équipe très compétitive. Le mercato estival a été très mouvementé avec l’arrivée de sept joueurs, dont des éléments qui ont joué en première ligue, 2e inter ou encore 2e ligue. « La plupart des joueurs ont été formés au club, précise Steeve Monnin, président depuis 2016. Ils ont tous signé pour un seul et unique objectif : la montée en 3e ligue. » Les adversaires du groupe 6 (ici) – il en reste seulement 9 à la suite du retrait de Puidoux-Chexbres et Stade Payerne III – sont prévenus et peuvent déjà trembler d’affronter l’Etoile.

FC SLAVIA LS – FC ETOILE BROYE 1-3 (0-2)

Buteurs: 2e Caseiro 0-1, 21e Derada  0-2, 57e Caseiro 0-3, 60e Dragojlovic 1-3

Slavia : Urosevic ; Filic (C), S. Jovanovic, D. Jovanovic ; Simeunovic, Dragojlovic, Simic, Filipovic ; Maricic, Dikosavic, Mitrovski ; Entraîneur : Zumbul Mahalbasic

Sont entrés eu jeu : Kuzmanovic, Savic, Vujic, Nedeljkovic, Pandev, Savic

Etoile : Havolli, Calik, Carvalho, Bostan (C), Maillard ; Osmanaj, Pereira, Picciola, ; Pineda, Caseiro, Derada ; Entraîneur : Julien Flühmann

Sont entrés eu jeu ; Mazreku, Pinar, Khammari, Gun, Calixto

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*