Etoile-Broye fait aussi bien que Nîmes et Reims

Etoile-Broye fait aussi bien que Nîmes et Reims

L’AS Haute-Broye s’est incliné d’entrée face au FC Etoile-Broye. Les hommes de Daniele De Nardis peuvent regretter leur finition, mais globalement, le néo-promu a mérité la victoire.

Un néo promu qui s’impose contre un routinier de la division. Nîmes contre Marseille ? Stade de Reims face à Lyon ? Que nenni ! On parle d’Etoile-Broye, qui s’est imposé 3-1 contre l’AS Haute-Broye samedi soir à Oron. Une surprise ? Pas du tout. L’équipe dirigée par Julien Flühmann n’a connu qu’une défaite en championnat sur les 365 derniers jours et, est un candidat fiable au sommet de la hiérarchie.

Après huit minutes de jeu, Henry Ebollo, nouvel arrivant, mais « qui a fait une partie de ses juniors au club », précise le président Steeve Monnin, a inscrit le premier but. A la 38e, Loïc Demierre marquait le deuxième d’une frappe de l’extérieur du pied à la suite d’un centre venu de la droite. L’attaquant vient également de rejoindre les rangs de l’Etoile. « Pour mon retour (NDLR : lui aussi formé au club, comme 14 des 15 joueurs présents sur la feuille de match), je suis très satisfait de marquer et aider l’équipe à gagner cette importante victoire. »

«Plus de 30 buts en 2e ligue»

L’ancien joueur d’Ursy devrait être un vrai renfort. En effet, le jeune homme de 25 ans peut se targuer d’une bonne expérience en 2e ligue. « Je dois avoir plus de 30 buts inscrits dans cette division, précise-t-il. J’ai moins joué lors du deuxième tour avec le club fribourgeois. J’ai donc fait le choix de rejoindre mes potes et ce club que je connais très bien. »

Le nouvel attaquant d’Etoile-Broye, Loïc Demierre a réussi ses débuts

Il est également arrivé sur les bords de la Broye pour atteindre des objectifs élevés : « Je veux monter en 2e ligue. Nous ne sommes pas là pour faire de la figuration. » Ses réussites seront attendues par ses coéquipiers, le staff et le comité. Et à ce niveau-là, combien espère-t-il en planter cette saison ? « Quelle question piège (rires). Je ne veux pas paraître prétentieux, mais je serais très content si j’en mets au moins 20. Mais il faut que je reste en bonne santé jusqu’à la fin de la saison. »

De Nardis reconnaît les qualités d’Etoile

Quant à l’AS Haute-Broye, la reprise aura été difficile. « En face, il y avait vraiment une très belle équipe, s’incline Daniele De Nardis, entraîneur des pensionnaires de la Place des Sports d’Oron. Elle a l’air de bien se connaître et a surtout la culture du foot, ce que j’apprécie. Par contre, je trouve un peu sévère le score. Les buts résultent de pertes de balles. C’est dommage. »

Les hommes du capitaine David Grosvernier peuvent regretter les occasions en fin de première mi-temps. Ils ont buté sur un excellent Samuel Pires Rosa. La chance non plus n’était pas de leur côté avec un troisième but qui rebondit sur une cheville avant de rentrer dans la cage. Pourtant, ils n’ont pas démérité et sont revenus à 3-1 à 20 minutes de la fin grâce à Julien Freymond, qui a profité des largesses défensives d’Etoile. « Si on met le 3-2 juste après, je suis persuadé que l’on remporte la rencontre », glisse le coach De Nardis.

Des objectifs différents

Néanmoins, la logique du terrain et celle des objectifs ont été respectées. En effet, Haute-Broye vise « le maintien, car l’équipe est jeune et les gamins doivent grandir », dit l’entraîneur. Etoile-Broye, par contre, vise le sommet du classement du groupe 3 de 3e ligue. Et avec un tel contingent, le club du président Monnin peut y croire, mais le chemin reste encore long jusqu’aux finales de promotion.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*