Eliminé, Echallens ne verra pas le Parc Saint-Jacques

Eliminé, Echallens ne verra pas le Parc Saint-Jacques

Echallens n’a pas réalisé un troisième exploit consécutif. Le club vaudois s’est fait éliminer en huitièmes de finale de la Coupe de Suisse par Lucerne sur le score de 3-2.

Battus 3 buts à 2 devant 2’200 spectateurs en transe, les joueurs du FC Echallens Région sont passés tout près d’un nouvel exploit aux Trois-Sapins. Revenus par deux fois au score, ils ont été crucifiés par le Lucernois Ruben Vargas en toute fin de rencontre. Le rêve de disputer les quarts de finale de la Coupe a ainsi brutalement pris fin à la 86e. C’est bien Lucerne qui se rendra à Bâle au tour suivant.

Acculés devant leur cage, les Lucernois n’en menaient pas large au cours des dix dernières minutes. Chaque balle arrêtée les mettait dans leurs petits souliers. La crainte de se voir une nouvelle fois rejoindre au score y était pour beaucoup. Les protégés de Markus Babbel n’ont fait que plier. Dans le temps additionnel, Steve Samandjeu en a pris ombrage et s’est fait l’auteur d’un mauvais geste, sanctionné logiquement par un carton rouge. La seule fausse note d’une partie que le nombreux public présent (1’000 spectateurs de plus qu’à La Pontaise la veille) a dégusté de bout en bout.

Les Cassandre pourront toujours arguer du fait que le penalty accordé aux Vaudois juste avant la pause, et qui leur a permis de reconquérir la parité enfuie, était généreux. Qu’importe. Yassine El Allaoui s’est fait justice lui-même sans sourciller, et a du même coup plongé les Lucernois dans le doute au moment opportun.

« Un match presque parfait »

L’euphorie a été de courte durée pour les protégés d’Alexandre Comisetti. A peine le thé ingurgité, ils ont été douchés par un but inscrit à bout portant par Filip Ugrinic. On jouait la 46e. Les joueurs du FC Echallens Région ont cravaché ferme pour se remettre à flot et ont été justement récompensés à la 70e. Suite à un corner délivré au deuxième poteau, Alexandre Veuthey a pris ses adversaires de court via un coup de tête magistral. Le public s’est alors levé comme un seul homme. On saura plus tard que cela n’aura pas suffi.

« On a réalisé un match presque parfait, analysera Alexandre Comisetti après la rencontre. Au final, on n’est pas qualifiés. C’est le seul regret qu’on peut nourrir. Mes joueurs ont matière à être fiers de ce qu’ils ont montré. Revenir au score à deux reprises face à une équipe de Super League représente à lui seul un exploit. Dommage d’avoir dû encaisser ce troisième but dans ces circonstances. On pensait que le danger avait été écarté. Il s’agissait d’un deuxième centre, en plus. On n’a pas repris les marquages. Cela dit, je me demande ce qu’il se serait passé si nous avions pu mener au score en première mi-temps, car nous nous sommes procurés quelques belles occasions. Il faut savoir accepter les choses et aller de l’avant. L’aventure a été belle, c’est ce qu’il faut retenir. »

L’entraîneur du FC Echallens Région avait fait miroiter à ses joueurs un déplacement dans un des grands stades de Suisse en cas de qualification pour les quarts de finale. « Ce sera peut-être pour l’année prochaine, souffle-t-il. On va tout faire pour aller à nouveau le plus loin possible dans cette compétition la saison prochaine. »

(Crédit photo: Eric Dubost)

L’hélico de Constantin

Tout sourire, le président du FC Echallens peut se targuer d’avoir alimenté les caisses du club au travers des trois rencontres de Coupe de Suisse disputées face à Aarau, Xamax et Lucerne. Il a notamment vendu quelques 250 ballons de match à 200 frs chacun. Fritz Aeschbach a aussi demandé au FC Lucerne de lui fournir le tableau électronique portable – obligatoire à ce niveau – destiné à indiquer les changements de joueurs.

Il était enfin à deux doigts de devoir faire construire un héliport à côté du stade des Trois-Sapins. Christian Constantin avait en effet l’intention de venir en hélicoptère à Echallens et de bénéficier d’une place VIP en tribune. « En ce qui concerne l’hélicoptère, c’était bien sûr impossible de le poser ici, précise Fritz Aeschbach. Pour le reste, j’ai appelé la Swiss Football League, qui m’a bel et bien confirmé que Constantin ne pouvait pas assister à la rencontre. »

Echallens – Lucerne 2-3 (1-1)

Trois-Sapins. 2200 spectateurs. Arbitre : M. San Fedayi.

Buts : 20e Demhasaj 0-1, 45e El Allaoui (penalty) 1-1, 46e Ugrinic 1-2, 70e Veuthey 2-2, 86e Vargas 2-3.

Echallens : Richard ; Debluë, Amougou, Veuthey, Samandjeu ; Roder, Bozic (73e Adam), Begzadic, Germanier ; El Allaoui (84e Dupuis), Ahamada. Entraîneur : Comisetti.

Lucerne : Zibung ; Schwegler (68e Rodriguez), Schulz, Ziegler, Grether; Kryeziu, Custodio (83e Vargas), Schneuwly, Kutesa (63e Juric) ; Demhasaj, Ugrinic. Entraineur : Babbel.

Notes : Avertissements : Germanier 60e, Schwegler 62e, Veuthey 74e. Expulsion : Samandjeu (90+4)

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*