Echichens est la première équipe à accrocher le LUC cette saison

Echichens est la première équipe à accrocher le LUC cette saison

LUC-Dorigny avait commencé son championnat de manière idéale avec cinq victoires en cinq matches. Mercredi soir, sur son terrain synthétique, se profilait un test sérieux avec la venue d’un étonnant FC Echichens. Deuxièmes au coup d’envoi, les hommes d’Alain Gendron avaient la possibilité de… rejoindre leur adversaire du soir en tête en cas de victoire!

Le résultat final? 1-1, un penalty obtenu et transformé par le jeune Gaëtan Girardet (77e), répondant à l’ouverture du score d’Igor Kuntuala (49e). Le LUC perd donc ses premiers points de la saison, qui plus est à domicile. A noter qu’il s’agit du deuxième penalty d’importance transformé par Girardet, né en 1996. Le premier, il y a quelques jours, a offert trois points à son équipe à Grandson (0-1) et il ne fallait pas trembler puisqu’en face de lui se dressait… Daniel Ondrejicka, l’extraordinaire gardien slovaque. Ce soir, face à Sergio Gomez, il n’a pas hésité non plus. Contre-pied et 1-1. Le LUC, dominateur, aurait pu prétendre à un penalty dans les dernières minutes, mais Vagner Gomes ne veut pas se retrancher derrière des faits d’arbitrage, ce qui est tout à son honneur.

Le statu quo est donc de mise au classement. Le LUC est toujours premier, Echichens toujours deuxième. Mais Terre Sainte II (qui reçoit Prilly) et Pully (qui accueille Grandson) peuvent rejoindre le FCE à cette place dimanche en cas de victoire. Ce groupe est indécis et aujourd’hui, personne, même pas les plus grands sorciers du football vaudois, ne peuvent dire qui sera finaliste cette saison en 2e ligue. Disons que LUC-Dorigny est un prétendant sérieux et qu’Echichens, ce n’est évidemment pas rabaisser les immenses mérites de cette équipe, ferait plus figure de surprise. Mais à force d’accumuler les bons résultats, les « Bleu-Blanc » ne seront peut-être justement plus une surprise, qui sait?

Ils ont dit à footvaud.ch

Vagner Gomes, entraîneur de LUC-Dorigny

Alors déjà, vous allez commencer par écrire qu’on est un gros calibre de 2e ligue, parce que vous commencez à m’énerver en nous rabaissant tout le temps (rires). Ce soir, on doit s’imposer 3 ou 4-0 et tuer le match. On a eu toute une série d’occasions, des face à face, un poteau, une latte… Mais on ne marque pas, donc on laisse à l’adversaire la possibilité de revenir et ils égalisent sur un penalty justifié. Voilà, c’est le football, on doit marquer les occasions. Je suis fier de mon équipe, de ce qu’elle a montré, mais un peu déçu du résultat. Bon, on est toujours invaincus, il faut le noter quand même! Il ne faut pas oublier d’où vient le LUC, on a beaucoup progressé en quelques semaines déjà. Si vous vous attendiez à nous voir gagner largement tous les matches, vous vous trompiez. Ce que je demande, c’est un football de possession, qui est la meilleure manière de conserver un avantage, pas forcément de creuser des écarts. On ne cherche pas à gagner 7-0 tous les matches, on cherche à gagner tous les matches. Depuis le début de saison, on n’a pris que deux buts, c’est un signe fort. L’arbitrage? Je ne vous dirai rien à ce sujet, je dis à mes joueurs de ne pas réclamer, de se montrer corrects sur le terrain, donc je tiens à l’être aussi quand je réponds à la presse. Tout ce que je peux dire, c’est qu’on devait gagner ce match, arbitre ou pas arbitre, et que ce n’est pas lui qui fait que l’on a perdu deux points ce soir.

Alain Gendron, entraîneur du FC Echichens

C’est un bon point pour notre petite équipe, voilà. Si c’est un point mérité? Ce serait trop fort de le dire, je pense que LUC-Dorigny a eu largement les occasions pour gagner ce match, mais ils n’ont pas su concrétiser leurs temps forts. On en a profité, tant mieux pour nous. Ca me fait plaisir pour cette équipe d’Echichens, qui prend gentiment conscience de ses possibilités. On va à l’extérieur, chez le leader, et on ramène un point. Ce n’est pas rien et ça montre qu’on progresse. On essaie de jouer au football, des fois on y arrive, d’autres fois pas, mais globalement on se porte bien. Si on se met à penser au classement? On le regarde, bien sûr, mais je me refuse à vous dire quoi que ce soit avant la fin du premier tour. Seul le prochain match est important. Si on est deuxième à Noël, on réfléchira, si on est cinquième aussi, et on sait bien qu’un deuxième tour est toujours très différent. Mais aujourd’hui, on garde le LUC à portée de tir, trois points devant nous. Trois points, ce n’est rien, et peut-être qu’ils n’aiment pas être sous pression, je ne sais pas… Attention, c’est une belle équipe, solide. Je m’attendais à ce qu’on souffre, mais pas à ce qu’ils mettent autant d’impact physique. Vraiment, j’ai été impressionné. Nous, on continue notre route, sans quelques cadres qui sont blessés, comme Ali Ramdan ou Armel Kazangba, mais les jeunes répondent présent. On aura un joli test face à Genolier-Begnins après la Coupe. Il faudra être à la hauteur, parce qu’ils ne méritent évidemment pas leur classement actuel.

Categories: 2e ligue

Auteur