Echichens a fait le boulot et peut compter sur un Payerne solidaire

Echichens a fait le boulot et peut compter sur un Payerne solidaire

Bien sûr, le Stade Payerne n’est pas un club proche du FC Echichens. Géographiquement, culturellement et en termes d’affinités, les Broyards ont plutôt le regard tourné vers Fribourg que vers la Côte, dont ils n’ont pas voulu aider sciemment Echichens à s’en sortir. Mais les Payernois avaient un objectif en cette fin de saison: accrocher la quatrième place, un très joli rang final pour un club ambitieux mais humble, et, surtout, offrir une fin en beauté à Cédric Mora, un entraîneur qui laissera un très bon souvenir au Stade Municipal. Pour toutes ces raisons, Payerne n’a pas soldé la fin de championnat et a égalisé à la 90e hier à Farvagny, grâce à un but de Sylvain Renevey. Pourquoi on en parle dans un article consacré au FC Echichens? Tout simplement parce que le but de Sylvain Renevey change beaucoup de choses avant la dernière journée, qui sera décisive (et irrespirable) en vue du maintien.

Echichens et Grünstern seront sauvés à 100% avec un nul

La dernière journée? Echichens (30), Grünstern (30), Farvagny (30) et Thierrens (29) sont désormais les quatre équipes qui se disputent trois places au paradis et une en enfer. Chacune a son destin en main, puisque chaque équipe qui gagnera sera sauvée quoi qu’il arrive. Echichens et Farvagny se rencontre en effet au Grand-Record, samedi à 18h, et cela promet des étincelles, tout comme Payerne (4e)-Grünstern et Le Locle (8e)-Thierrens. Grünstern et Echichens ont en plus un petit avantage psychologique, puisqu’ils seront tous deux sauvés à 100% avec un match nul.

Payerne peut encore sauver Echichens!

Alors oui, cette dernière journée promet d’être brûlante, d’autant qu’Echichens sera obligé de calculer à un moment ou à un autre, même si Alain Gendron n’aime pas trop cela. Pourquoi on écrit cela? Parce que si Payerne bat Grünstern et qu’Echichens prend moins de six cartons, alors les Echichannais seront sauvés… quoi qu’il arrive! On conseille ainsi au président Manuel Choffat d’envoyer un émissaire muni d’une bonne connexion 4G du côté du Stade Municipal de Payerne, parce que c’est là que tout pourrait se jouer pour Echichens. C’est fou, mais c’est ainsi: durant ces deux dernières journées, c’est le Stade Payerne qui décidera du maintien (ou non) du FC Echichens en 2e ligue inter.

Echichens a accompli une jolie performance à Colombier

On exagère un peu, bien sûr, car Echichens a commencé par faire le boulot à Colombier ce samedi, en allant s’imposer 1-3 chez le 5e du classement, ce qui est déjà une jolie performance, tant le contingent des Neuchâtelois regorge de joueurs ayant évolué plus haut (Nikola Jaksic, Jonathan Lara, Maël Erard, Bastien Geiger, Jérône Schneider). Ce n’était pas gagné d’avance, mais les Bleu-Blanc ont été sérieux, solides, et se sont montrés réalistes, ce qui leur faisait un peu défaut lors de ce deuxième tour. C’était attendu, de toute façon: Echichens a réalisé un travail remarquable depuis dix-huit mois, passant d’une place de relégable en 2e ligue à celle de potentiel maintenu en 2e ligue inter. Cela ne doit pas être oublié, le FCE n’est pas subitement devenu une super-puissance du football vaudois et le voir batailler pour le sauvetage est tout ce qu’il y a de plus logique.

Manuel Choffat veut remplir le Grand-Record

Alors, Fabrice De Benedectis et ses copains iront-ils jusqu’au bout de l’aventure en obtenant ce point face à Farvagny, dans un duel qui s’annonce irrespirable? Ce match sera d’autant plus intéressant à suivre que Farvagny sera sauvé à coup sûr avec trois points, peut-être avec un point, mais peut-être aussi avec… 0! Oui, il y aura du suspense et des envoyés spéciaux sur tous les terrains, car il est fort probable que le maintien se joue à distance ce samedi. Quoi qu’il en soit, le président Manuel Choffat a déjà eu une vision. « On va remplir le Grand-Record, on veut du monde ce samedi », a promis le dynamique numéro 1 du club. Il y a douze mois exactement, 1000 personnes étaient venues à Echichens pour fêter la promotion. Y en aura-t-il le même nombre pour célébrer le maintien?

Les prochains rendez-vous

Samedi prochain, à 18h, au Grand-Record, avec un superbe Echichens-Farvagny.

FC Colombier – FC Echichens 1-3 (1-2)

Buts: 27e Ramdan 0-1; 31e Pisanello 1-1; 38e Cardoso 1-2; 90e Ramdan 1-3.

Colombier: Jaksic; Geiger, Schneider (60e Ciccarone), Tortella (46e Mutamba), Erard; Santos, Melo, Pisanello, Rossier, Lara; Descombes.

Entraîneur: Pascal Oppliger.

Echichens: D’Andrea; Demircan, Reinhard, Gfeller, Sakiri; S. Cardoso (85e Maget), Rapin, Girardet, Maillard (58e D. Cardoso); Ramdan, Aksic (68e De Benedictis).

Entraîneur: Alain Gendron.

Stade des Chézards.

Fc Echichens vs Fc Grünstern 0-1
Ali Ramdan a marqué deux fois samedi à Colombier

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*