Echallens recherche des joueuses pour sa nouvelle équipe

Echallens recherche des joueuses pour sa nouvelle équipe

Dirigée par une « task-force » de qualité, la section féminine du FC Echallens a vu le jour sous l’impulsion de Nicolas Von Dach, épaulé par Elsa Mivelaz. La charismatique jeune femme est encore à la recherche de joueuses pour compléter son effectif.

La passion est considérée comme un amour intense par le dictionnaire ou, de manière plus détaillée, elle peut être décrite comme un état affectif et intellectuel assez puissant pour dominer la vie mentale. Ce mot – passion – est bien connu du football et sied parfaitement à la pétillante Elsa Mivelaz. La jeune femme de 21 ans est tombée dans ce sport grâce à un père, secrétaire général d’Echallens-Région, et de deux grands-pères impliqués dans le merveilleux monde du ballon rond en tant qu’arbitre et joueur.

Dès l’âge de cinq ans, elle trotte autour des terrains, « surtout ceux d’Echallens », précise-t-elle d’emblée. Le complexe des Trois-Sapins là où la passion, encore une fois ce mot, est plus important que l’argent. Après avoir évolué avec les juniors challensois, les différentes sélections vaudoises et la « deux » d’Yverdon, l’étudiante infirmière a rejoint le projet de création d’une équipe féminine sous les couleurs du FC Echallens-Région, dont Nicolas Von Dach est le responsable de la section.

Des joueuses de qualité

Entourée d’une équipe de choc comprenant, Nicolas von Dach, Jean-Marc Gerber, Salvatore Ferrajoli et Davide Monteleone, Elsa Mivelaz, représentante des joueuses, construit un effectif pour être compétitive en 4e ligue. « Nous avons engagé de bonnes footballeuses, qui ont évolué en sélection vaudoise ou encore en LNA. Notre objectif est de monter assez rapidement d’une division. Cependant, je reste consciente que cela ne sera pas facile. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. »

Elsa Mivelaz a défendu les couleurs de la « deux » du FC Yverdon Féminin (DR)

Malgré sa motivation, ses connaissances et son engagement dans le projet, il manque encore des joueuses. « C’est difficile de compléter l’effectif. Dans le Gros-de-Vaud, il y a déjà plusieurs clubs. Actuellement, il nous faudrait quatre filles pour que l’on soit bien. Quelles qualités doivent-elles avoir? Il est nécessaire qu’elles soient motivées, actives autour du projet, engagées et, si possible, aient une base footballistique. »

« Nous manquons d’impact au niveau des postes offensifs »

La formation actuelle est composée d’une bonne dizaine de joueuses, dont une gardienne, une défense et un milieu solides. « Nous manquons peut-être d’impact au niveau des postes offensifs, détaille la numéro 6. C’est dans ce domaine que nous aimerions améliorer l’effectif actuel. » Cependant, la formation reste ouverte dans sa quête, et recherche des footballeuses pour toutes les lignes. La moyenne d’âge est relativement jeune avec un noyau dur de filles âgées de 17-18 ans, mais il y en a également des plus âgées.

Le complexe des Trois-Sapins devrait finir d’enthousiasmer les dernières récalcitrantes à rejoindre ce joli projet. « Nous avons un staff de qualité, des infrastructures magnifiques avec la possibilité de fouler le terrain principal et nous fournissons le matériel », ajoute tout sourire Elsa Mivelaz. L’équipe sera certainement prête pour la reprise du championnat fin août, et elle sera, à coup sûr, dominée par un seul mot: passion.

Plus d’information: Nicolas Von Dach +41 79 941 04 36

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*