Un doublé de Sid-Ahmed Bouziane place Le Mont en position de force

Un doublé de Sid-Ahmed Bouziane place Le Mont en position de force

31e minute: le FC Le Mont obtient un coup-franc à vingt-huit mètres des buts du FC Granges, légèrement excentré côté droit. Sid-Ahmed Bouziane va s’emparer du ballon, comme d’habitude. Son pied gauche fait merveille dans ce genre de situations. N’diasse N’diaye s’approche du tireur: « Tu vas taper? ». Réponse positive de l’intéressé. N’diaye renonce donc à aller se positionner dans les seize mètres. Il a bien fait: la frappe de Bouziane, magnifique, vient se placer en pleine toile, au premier poteau! Une ouverture du score splendide, mais pas forcément méritée à ce moment-là, tant le FC Le Mont a souffert en début de partie dans ce match aller du premier tour des finales.

Quatre occasions nettes pour Granges dans le premier quart d’heure

Les quinze premières minutes ont en effet été un enfer pour les hommes de Claude Gross, pas du tout bien entrés dans le match. Leur chance? Les Soleurois ont salement vendangé, ne cadrant aucune de leur quatre occasions nettes du premier quart d’heure. Claudio Gentile n’a même pas eu à faire un arrêt en début de match, alors que les Alémaniques se sont présentés plusieurs fois en position de tir, notamment Leandro, très bon footballeur, mais absolument pas réaliste mercredi soir. Au final, le FC Le Mont s’impose 0-2 dans le très joli Stadion Brühl, face à un adversaire qui aurait mérité mieux, surtout au vu de sa première période. Une vraie bonne affaire avant le retour de dimanche, au Mont (16h).

Le Mont a confiance en lui et a raison

« Oui, c’est un bon résultat, on ne va pas le cacher. On était venus ici pour gagner, on l’a fait. Au match retour, il ne faudra pas spéculer sur un match nul. On va essayer de gagner encore, c’est important pour la confiance », expliquait Sid-Ahmed Bouziane quelques instants après la partie. Le FC Le Mont affiche une grande confiance en lui, tout à fait justifiée. Cette équipe n’a besoin d’avoir peur de personne, surtout pas. Mercredi soir, Le Mont a souffert, mais n’a pas tremblé. Cette équipe est sûre d’elle, c’est un fait. Mais qui sait ce qui aurait pu se passer si elle avait été menée 1-0, comme cela a failli être le cas? Impossible à dire, et tant mieux. Après l’ouverture du score de Bouziane sur ce coup-franc splendide, Granges a continué à presser et il a fallu un très bel arrêt, cette fois, de Claudio Gentile sur une frappe enroulée de Leandro (encore!) pour préserver l’avantage à la mi-temps et ravir la quarantaine de supporters lausannois ayant fait le déplacement en car. Un but d’avance donc pour Le Mont, à la pause, et ce résultat devait autant au réalisme de Bouziane qu’à la maladresse des Soleurois.

Mission accomplie pour les hommes de Claude Gross

En deuxième période, Granges allait avoir le contrôle du ballon, mais Le Mont défendait mieux, et ne concédait qu’une vraie occasion, immense, de nouveau à Leandro, mais sa frappe était détournée en corner par Claudio Gentile, très attentif. Le match de Gentile aura ainsi été facile à résumer: il a eu six occasions nettes face à lui, a effectué deux arrêts magnifiques et encaissé aucun but. Propre. Le Mont gérait tranquillement la deuxième période, et faisait une nouvelle différence en toute fin de match. Les entrées de Juan Rodriguez et de Micael Martins apportaient la fraîcheur nécessaire et Bouziane pouvait profiter d’un très bon travail de Ridge Mobulu pour aller inscrire un 0-2 très précieux. Mission accomplie donc, pour Le Mont, qui devra quand même se méfier au retour.

Le Mont n’est pas encore qualifié

Si le début de match est autant à l’avantage des Alémaniques et que ceux-ci sont un poil plus réalistes, Le Mont a encore quelque chose à craindre. Mais s’il montre la même solidité qu’en deuxième période, alors pas de problème. Le 4-2-3-1 était bien en place après le repos, et, si l’animation offensive aurait parfois pu être plus percutante, le bilan est globalement bon. Cette équipe a tellement de talent qu’elle est dangereuse à chaque fois. « C’est vrai, on voulait absolument ne pas prendre de but. On sait que devant, on peut marquer à chaque match, donc si on est solides derrière… », soufflait Bouziane, décisif donc à deux reprises ce soir.

Les hommes du match

Du côté du FC Granges, le petit milieu offensif Leandro mérite une mention à part. Il s’est créé quatre occasions nettes, mais a vraiment manqué de réalisme. Sa vivacité a cependant fait souffrir les Montains et il sera à surveiller au match retour. Le grand défenseur central Dugahjin Dedaj a été solide de la première à la dernière minute. Il ne peut rien sur les deux buts encaissés, et a gagné une grande majorité de ses duels avec Ange Nsilu.

En ce qui concerne le FC Le Mont, on aurait pu citer Sid-Ahmed Bouziane, auteur du doublé, mais deux hommes ont livré une prestation de haute qualité. Le premier est Marco Gabriele. Positionné dans le couloir droit, il a été à l’origine des premières actions des Lausannois, après un début de match très compliqué pour les visiteurs. Il a énormément travaillé dans son couloir, offensivement comme défensivement, et a vraiment été précieux. Un gros match de la part de l’ancien joueur du LS et de Malley, vraiment. En défense centrale, ce n’est pas une surprise, N’diasse N’diaye a gagné tous ses duels, sans aucune exception. Le Français est le leader de cette équipe, et a prouvé qu’il était à la hauteur des grands rendez-vous. Dans l’annoncé du match dans le quotidien local, la Grenchner Tagblatt, le journaliste indiquait que deux joueurs étaient particulièrement à surveiller: N’diasse N’diaye et Michele Morganella. Pour le premier, tout juste. Pour le deuxième, blessé, il faudra attendre dimanche.

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes se retrouveront dimanche au Châtaignier, coup d’envoi à 16h. Le vainqueur de cette double confrontation recevra Baden ou Meyrin au prochain tour, avant de se déplacer pour le second tour retour.

FC Granges – FC Le Mont 0-2 (0-1)

Buts: 31e et 88e Bouziane 0-2.
Arbitres: M. Tschudi, assisté de M. Achermann et de M. Lengacher.
Granges: Grosjean; Sanchez, Dedaj, Sampaio, Ekoman; Nascimento, Stauffer, Ndo Zé, Rawyler (69e Frimpong); Leandro; Zayas.
Entraîneur: Max Ruetschi.
Le Mont: Gentile; Reis, N’diaye, Rego, Djalo; Kilinc, Rachane (71e Rodriguez), Bouziane; Gabriele, Nsilu (86e Martins), Mobulu.
Entraîneur: Claude Gross.
Notes: Stadion Brühl.

Categories: 1re ligue, FC Le Mont

Auteur