Donneloye ne veut pas rater son départ, cette fois

Donneloye ne veut pas rater son départ, cette fois

Après huit matches, la saison dernière. Donneloye ne comptait que sept points. Le bilan? Une victoire, quatre nuls et trois défaites. Insuffisant pour une équipe qui venait de couler en 3e ligue et ne cachait pas ses envies de remontée immédiate. Il a fallu digérer la relégation, se remotiver un peu et retrouver le goût de la victoire. Cela a été chose faite au cours d’un deuxième admirable, conclu par une troisième place, à huit points d’Ecublens. Pas suffisant pour jouer les finales, donc, mais assez pour gagner en confiance avant la saison à venir.

Abraham Keita et Christian Leuenberger, une équipe qui gagne?

Cet été, pourtant, il y a eu une surprise de taille: le départ de David Tenthorey à Echallens. Donneloye fonctionnait avec un duo d’entraîneurs, puisqu’il était associé à Christian Leuenberger, et il a fallu trouver l’autre partie du binôme assez rapidement. Le choix s’est porté sur Abraham Keita (lire ici), qui assumera le rôle de co-entraîneur et de joueur. Le FCD s’est donc offert un (très) bon attaquant, un co-entraîneur et un bon type, le tout pour le prix d’une personne. Un des bons coups du mercato, sans aucun doute, et un « problème » assez vite réglé. Et pour ceux qui en doutaient, les entraînements du FC Donneloye ont jusqu’à présent commencé à l’heure.

Un premier derby le 5 septembre à la maison

Donneloye avait demandé à changer de groupe cet été, désirant passer de la Broye (le 4) au Nord-Vaudois (le 3). La requête a été faite dans les formes, mais l’ACVF a décidé de laisser les Oies dans la Broye, et ce n’est sans doute pas pour la rime. « Mais bon, au final, on est contents d’être resté dans le 4! », reconnaissait, fair-play, Alain Schacher. Le président du FCD aura quand même droit à quelques recettes de buvette avec les venues de Thierrens II, Bottens et Granges-Marnand, entre autres. Même si Chavannes-le-Chêne n’est plus là, il y aura de jolis derbys. Donneloye organisera d’ailleurs une belle fête le samedi 5 septembre, avec la « Journée du club », laquelle aura comme point d’orgue la réception du FCT II. Sympa.

Trois départs, c’est tout

Mais le FCD ne va pas faire que s’amuser cette saison, mais entend bien aussi jouer les premiers rôles, sans le crier trop fort. « On ne va surtout pas mettre de pression à l’équipe, ni à nos entraîneurs. On veut passer une belle année, en jouant le haut bien sûr, mais on n’a rien révolutionné cet été », glisse Alain Schacher. La première bonne nouvelle? Il n’y a eu que trois départs, pour l’instant: Arnaud Lambercier (Montcherand), John Porchet (Yverdon II) et Christophe Jaquier (Yvonand). De quoi vraiment faire plaisir, à Alain Schacher, qui a plus que tout envie de voir son club grandir année après année et se construire dans la durée. « On a quelques joueurs en plus, c’est vrai, mais le transfert qui me fait le plus plaisir, c’est d’avoir conservé le groupe historique de Donneloye », explique le président, très heureux de conserver l’identité de Donneloye, un club qui n’en a jamais manqué.

Bruno Reymond amènera toute son expérience et sa classe derrière

Alors, quelles arrivées? A priori, le recrutement est terminé et les nouveaux sont au nombre de huit, sans compter Abraham Keita.Déjà, Bruno Reymond arrive de Champagne, où il avait la responsabilité de l’équipe première avec Gilles Chevallier. Il apportera son expérience et sa classe en défense centrale, lui qui connaît bien la 3e ligue, mais aussi les ligues supérieures. Un vrai bon renfort. Ensuite? Emile et Dimitri Durussel arrivent de Chavannes-le-Chêne, eux qui voulaient continuer à jouer en 3e ligue. Sven Forestier, ancien joueur de Chavannes, a également signé. Guy Ebangué arrive de Bosna Yverdon. Enfin, Alexandre Jaquier, Damien Valério et Grégory Pertusa sont trois joueurs que le FCD se réjouit de découvrir.

Echallens II comme premier adversaire ce samedi

Alors, Donneloye mieux armé que la saison dernière? Sur le papier, oui. Mais il ne faudra pas perdre de temps dès le début du championnat cette fois. Ce samedi, à 19h, c’est le FC Echallens Région II, néo-promu, qui vient en visite au Stade Dany Gavillet. Débuter par trois points serait une bonne idée, dans un groupe où La Sallaz, Cheseaux, Bottens et peut-être Iliria apparaissent comme des candidats sérieux.

Categories: 3e ligue, FC Donneloye

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.