Une dernière journée décisive en 2e ligue

Une dernière journée décisive en 2e ligue

Ce n’est pas toujours le cas, mais la dernière journée de 2e ligue va être très importante. Pas question dé penser encore aux vacances, aux examens et à la plage, c’est bien autour des terrains du canton qu’il faudra être ce week-end. Les grandes questions de samedi et dimanche sont posées, aux joueurs et aux entraîneurs de nous apporter les réponses!

Groupe 1

Qui sera le deuxième finaliste?

Pully (2e) ou Genolier-Begnins (3e)? Les hommes de Mario Fontana ont deux points d’avance, mais un classement fair-play moins bon. Ils se déplacent à Colovray pour y affronter un Stade Nyonnais II (6e) qui vient de gagner à Grandson (0-2). De son côté, Genolier-Begnins sera à Gland (4e). Les deux matches se joueront samedi 7 juin à 19h. Pully a clairement l’avantage, après avoir occupé cette place quasiment toute la saison. Aller chercher trois points à Nyon ne sera pas facile, mais c’est faisable… en tout cas autant que d’aller gagner à Gland! Avantage Pully, donc. Et une chose est sûre: Gland ne fera aucun cadeau à « GB ». Battus 4-0 à l’aller, Jean-Marc Dupuis et ses hommes ont une revanche à prendre devant leur public.

Qui terminera dans la première moitié du classement?

La réponse est moins importante, forcément, mais la lutte pour les sept premières places n’est pas si anodine. Gland et LUC-Dorigny se battront pour savoir qui terminera 4e ou 5e, mais, derrière, cinq équipes visent la première moitié du classement. Nyon II (6e), Prilly (7e), Grandson (8e), Chavornay (9e) et Echichens (10e) peuvent tous encore terminer à la 6e ou 7e place. Prilly jouant face à Payerne (qui vient de marquer 25 buts en trois matches…), le vainqueur de Chavornay-Grandson a une grande chance de s’installer « en haut » du classement, tout comme Echichens, qui reçoit La Sallaz. Alors, deux néo-promus (FCC et FCE) dans les sept premiers de 2e ligue samedi soir?

Groupe 2

Qui affrontera Payerne en finale?

Montreux (1er) et Forward (2e) ont tous deux 59 points, mais le MS est largement meilleur au fair-play. Pas besoin d’être un génie des mathématiques pour arriver à la conclusion suivante: les Morgiens doivent faire un meilleur résultat que les Montreusiens ce dimanche à 16h pour terminer premiers et éviter Payerne. Alain Baré et Gabet Chapuisat, tous deux optimistes, se sont rendus à Pully le week-end dernier pour superviser un adversaire potentiel, mais un seul l’affrontera… peut-être, car Genolier-Begnins, on l’a dit, a une autre idée. Alors, Montreux ou Forward? Eric Rameau et ses coéquipiers seront à Assens (5e), tandis que Karim Kaddour et les siens iront à Champvent (3e). Le FCC semble plus en forme en cette fin de championnat que le FCA, mais les deux tâches sont sensiblement d’égale valeur tout de même. Et il ne serait pas si étonnant qu’une équipe de tête perde des points… Lors de la dernière journée, Montreux a battu péniblement Pied du Jura (6e), sur le score de 5-4, tandis que Forward a attendu la fin de match pour battre le SLO II (13e) 2-0. Rien ne sera facile, ni pour Montreux ni pour Morges.

Qui sera le meilleur néo-promu?

La question peut paraître anecdotique, mais Bursins (8e) et Benfica (9e) se battront pour ce titre honorifique. Le BRP a deux points d’avance et reçoit Bavois II (7e) samedi déjà (19h). Benfica accueille Bex (10e) le dimanche à 16h, comme tout le monde. Avantage Bursins, qui peut se contenter d’un nul pour être assuré de terminer 8e.

Qui sera barragiste et qui sera relégué directement?

L’avant-dernière journée a été riche en enseignement, de ce point de vue. Dans le groupe 1, tout est clair: Donneloye jouera le barrage, Baulmes et La Sallaz sont relégués. Dans le groupe 2, ils sont désormais 3 pour une place au paradis, une au purgatoire (le barrage) et une en enfer.

1) Bex et Benfica sont sauvés à 100% et ne risquent même plus la place de barragiste.

2) Ecublens est relégué à 99,99%. Le FCE a trois points de retard sur Concordia, barragiste et… 33 points de fair-play en plus. Concordia devrait prendre trois rouges et 4 jaunes lors du dernier match pour repasser derrière Ecublens, qui retrouvera donc malheureusement plus que probablement la 3e ligue un mois après l’avoir quittée.

3) Orbe a une option sur le sauvetage, mais pas définitive. Avec un point d’avance sur Concordia et deux sur Stade-Lausanne-Ouchy II, les Urbigènes sont maîtres de leur destin. Mais attention! S’ils font nul à Ecublens, que Concordia gagne à Apples et que Stade-Lausanne-Ouchy II s’impose face à Aigle, ils seront relégués directement sans même passer par la case barrage! La faute à quoi? A leur classement fair-play.

4) Concordia est aujourd’hui barragiste et il s’agissait déjà d’un miracle impensable il y a encore quelques semaines. Les hommes de Marcos Carballo peuvent éviter la relégation directe en allant s’imposer à Apples, mais devront espérer un faux-pas d’Orbe à Ecublens, qui semble démobilisé, pour se sauver directement. En une phrase, Concordia peut tout gagner, s’offrir un barrage face à Donneloye… ou tout perdre.

5) Stade-Lausanne-Ouchy II est en difficulté. Les Stadistes doivent s’imposer à domicile face à Aigle et espérer un faux-pas d’Orbe et de Concordia pour se sauver directement. Pas impossible, mais pas le scénario le plus probable. Pour être barragiste, il faudra que l’un des deux craque. Cela semble déjà plus plausible, mais, dans tous les cas, il faudra battre Aigle. Même un match nul serait synonyme de relégation.

Les hommes de Giuseppe Guzzardi sont donc les plus menacés et risquent le retour immédiat. On ne le leur souhaite bien sûr pas, mais ils n’ont vraiment plus leur destin en main. A eux de le forcer en donnant tout face à Aigle, pour ne pas avoir de regrets. Fêteront-ils le maintien dimanche soir? Réponse aux alentours de 17h50!

Categories: 2e ligue

Auteur