Dario Drago et Aigle: c’est fait!

Dario Drago et Aigle: c’est fait!

Le « Bomber » est de retour sur les terrains vaudois! C’est officiel depuis vendredi, Dario Drago va enflammer les pelouses de 2e ligue sous les couleurs du FC Aigle. A 31 ans, le « Divin chauve » veut prouver qu’il a encore de quoi écoeurer les défenseurs, lui qui reste sur un premier tour compliqué à Naters. Arrivé à l’hiver 2014 dans le Haut-Valais, il avait séduit tout le monde d’entrée, marquant but sur but et multipliant les belles prestations. Après des finales décevantes pour Naters et pour lui, la belle histoire d’amour était finie et son premier tour n’a été qu’un long calvaire, entre blessures, mésentente et frustration. L’histoire est toujours la même: lorsque Drago n’est pas au top et qu’il ne se sent pas en confiance, il a besoin d’encore plus d’affection et d’attention. Le problème, c’est que le football ne fonctionne pas comme cela et Naters n’a pas eu de difficulté à le laisser libre cet hiver, même si tout le monde connaît ses qualités naturelles qui ont fait de lui l’un des meilleurs joueurs de Challenge League lorsqu’il jouait à Baulmes et à Lausanne.

Il retrouvera le FC Champvent

Cet hiver, le téléphone a bien sonné quelques fois, mais rien de vraiment satisfaisant pour l’Italien, qui espérait sans doute mieux que les contacts qu’il a eus en 2e ligue inter vaudoise. Après être parti en test à Concordia Bâle (1re ligue), avec qui l’affaire n’a pas pu se faire, il a décidé de s’engager vendredi avec le FC Aigle. « Avec Concordia, tout était compliqué, de l’appartement au salaire. Moi, je veux continuer à jouer au football, mais pas gratuitement. » A Aigle, il a trouvé le bon compromis. Il ne touchera pas d’argent, mais aura un boulot grâce aux contacts du président, Pierre Ruggiero. « C’est un Italien, comme moi. On s’est bien entendus. Je vais travailler pour un de ses amis », explique « DD ». Détail piquant, le FC Aigle se trouve dans le groupe de Champvent, le dernier club dans lequel Drago est allé jouer gratuitement contre du travail à la clé. L’aventure avait duré le temps d’un deuxième tour, l’Italien ayant vite souhaité retrouver un niveau de jeu plus en rapport avec ses ambitions. Il s’était engagé pour Naters, où ses conditions étaient celles d’un professionnel. Il a donc quitté Champvent et le travail chez l’un des partenaires du club, sans que l’entreprise en question ne se montre traumatisée par son départ.

(www-stadenyonnais.ch)

(www-stadenyonnais.ch)

Christopher Schwindt arrive du Stade Nyonnais

Autre arrivée très intéressante pour l’ambitieux FC Aigle, celle de Christopher Schwindt. Le Français de 24 ans évoluait dernièrement au Stade Nyonnais, Entré à cinq reprises au premier tour en Promotion League (aucune titularisation), il a surtout joué avec la II. Milieu de terrain à tendance offensive, il est doté d’un très grand tempérament et de réelles qualités footballistiques. « Ce sera un grand renfort pour nous », espère Metin Karagüle. Domicilié en Valais, « CS » a notamment porté les couleurs de Vétroz et de Chippis. Derrière, Stéphane Siggen fait son retour à Aigle, après avoir « déserté » lors du premier tour.  Il postulera évidemment à une place de titulaire en défense centrale, probablement à côté de Mario Cvelbar. Mais Kevin Mavakala aura également son mot à dire. Le latéral gauche Nebil Miranda arrive lui de l’US Collombey-Muraz.

Un seul titulaire régulier s’en est allé

A noter également que Randy Conde arrive de Team Vaud M18. Un fort potentiel de plus, qui doit évidemment s’acclimater au football en actifs, mais pourrait déjà jouer un rôle lors de ce deuxième tour. Quelques semaines après les arrivées de Julien Dubuis, Cedrico Franja et Yamadou Keita (lire ici), Aigle affirme donc encore un peu plus ses ambitions dans le groupe 2 de 2e ligue. Il faudra être fort pour aller déloger les Aiglons, qui ont perdu un seul titulaire potentiel cet hiver, Rinor Nuredini (parti au FC Roche, 3e ligue). Tous les autres seront là, à commencer par le gardien Steve Saffioti, convoité par de nombreux clubs, mais qui s’est engagé à rester jusqu’en juin. Salvatore « Toti » Barbaro reste également, tout comme Charles Ravet et Yoann Langlet. Aigle peut donc construire sur du solide dans la lignée de son très bon premier tour. Le défenseur Quentin Martinez, apparu quelques fois lors de ce premier tour, quitte lui Les Glariers en direction du FC Epalinges en raison d’un déménagement dans la région lausannoise.

Categories: 2e ligue, FC Aigle

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*