Dardania finit son premier tour en beauté

Dardania finit son premier tour en beauté

Thierry Cotting s’approche de William Niederhauser, à trois minutes de la fin du match entre Servette M21 et Dardania, mercredi soir à Balexert. Le score est de 2-2 et Gentian Bunjaku est en train de faire des misères à la jeune arrière-garde genevoise. Thierry Cotting glisse alors à l’oreille de l’entraîneur servettien: « Il est vraiment pas mal, ce numéro 10… Il a tout. » Trois minutes plus tard, Jasir Nebijovski hérite d’une bonne balle à vingt mètres des buts grenat. Plutôt que de tirer, il décale très intelligemment Bunjaku, lequel croise parfaitement sa frappe depuis le côté droit. Petit filet parfait et trois points pour Dardania grâce à ce but splendide, qui doit autant à l’intelligence de Nebijovski qu’à la qualité de finition de Bunjaku. 2-3, score final. Oui, ce numéro 10 de Dardania est vraiment pas mal.

Gentian Bunjaku, meilleur buteur du groupe 1

Il est d’ailleurs tellement « pas mal », qu’il passera l’hiver en tant que meilleur buteur du groupe 1 de 2e ligue inter, avec 12 réalisations. Juan Rodriguez, le capitaine de Vevey, est à 11 et menait donc avant ce match, mais Bunjaku lui est passé devant grâce à son doublé sur le synthétique de Balexert. Après un petit passage à vide en milieu de championnat, l’avant-centre de Dardania a retrouvé la confiance et marqué cinq fois lors des deux derniers matches, offrant six points à son équipe. 2-3 dimanche à Aigle, 2-3 mercredi à Servette: on peut d’ores et déjà conseiller à Echichens, dimanche en Coupe de Suisse, de serrer un peu le marquage sur le numéro 10 de Dardania. Si les défenseurs du FCE ne savent pas qui c’est, ils peuvent regarder attentivement la photo ci-dessus, mais, de toute façon, ils risquent d’assez vite se rendre compte de qui est Gentian Bunjaku (qui a joué à Echichens lorsqu’il avait 16 ans, d’ailleurs), dimanche.

Admir Bilibani insiste sur l’état d’esprit

Dardania s’est donc imposé face à Servette et ce succès doit beaucoup à son état d’esprit, ce que confirme Admir Bilibani: « C’est vraiment quelque chose qu’on essaie de mettre en place et cela me fait plaisir que vous l’ayez remarqué. Dimanche, dans le bus en rentrant d’Aigle, il y avait une ambiance de folie et je pense que ce sera la même chose ce soir. C’est ce qui nous a permis de nous imposer à la 90e minute ce soir. Ce n’est pas un hasard. » L’entraîneur de Dardania, arrivé cet été, sait bien que la première place sera impossible à aller chercher, Vevey étant trop loin. « Mais de toute façon, cela n’a jamais été l’objectif! Relisez mes interviews du début de saison. je ne vous parle de rien d’autre que du maintien! » Vrai. « Billy » a toujours été cohérent sur ce point et sait qu’il y a beaucoup de choses à reconstruire à Dardania. La bonne nouvelle? Il semble motivé à le faire et son passé de joueur professionnel, ainsi que ses réelles qualités d’entraîneur et de meneur d’hommes parlent en sa faveur.

Construire l’avenir, la priorité

Son bilan chiffré est bon, en plus. Dardania termine ce premier tour en cinquième position, avec sept points d’avance sur la barre et un effectif très jeune. Cette équipe a passablement changé de visage à l’intersaison et il est réjouissant de constater qu’elle s’appuie sur une ossature de jeunes Albanophones, dont Gentian Bunjaku est le leader offensif. Avec Shkelzen Biba, Isa Ebibi (blessé en cette fin de premier tour), Arben Ibraimi, Jasir Nebijkovski ou Lirim Hasani, Dardania peut espérer construire dans les années à venir, sans oublier des jeunes comme Dani Cosme Cerqueira. Il faudra éviter les départs, c’est sûr, mais le club est en train de se structurer, justement pour donner envie à ces jeunes de rester. Admir Bilibani confirme: « J’ai envie qu’on parle de Dardania comme d’un endroit où il fait bon jouer au football et où on peut progresser. Il y a de bons jeunes à Lausanne et je veux que notre club devienne une bonne adresse. On n’a pas forcément cette image-là aujourd’hui, et je sais que Dardania est un club particulier, mais c’est aussi ce qui fait notre force. » Mercredi, ils étaient une bonne cinquantaine à venir supporter leur équipe à Balexert, réservant… une haie d’honneur aux joueurs au sortir du terrain! Assurément, on ne voit pas ça partout.

Dardania a besoin de leaders

La seule chose qu’il a manqué un peu à Dardania durant ce premier tour? « Des leaders », répond sans détour Admir Bilibani. Les Lausannois sont un peu courts en joueurs d’expérience, même s’ils existent. Alors, l’idée serait de se renforcer un peu cet hiver. « Dans l’idéal, mais je rêve un peu, j’aimerais un joueur par ligne. On constate que dès qu’on a un blessé ou deux, on souffre », explique l’entraîneur des Aigles, qui vise le moyen terme, voire le long terme, plutôt que le deuxième tour à proprement parler. La priorité absolue sera de se sauver, mais aussi de préparer l’avenir. En cela, Dardania a changé, et pas qu’un peu. Le club a moins d’argent qu’il y a quelques années en arrière, et veut travailler différemment. Pourvu que cela se fasse dans la durée car, en mixant le potentiel énorme qu’il y à Lausanne en termes de joueurs avec le potentiel que représente la communauté albanophone vaudoise, il y a de quoi faire une équipe magnifique. On n’en est pas encore là, mais disons qu’au moins, le chemin est tracé.

Une victoire somme toute méritée

Dardania, ce mercredi, est entré très fort dans la partie, ouvrant la marque grâce à un penalty transformé par Gentian Bunjaku et obtenu par François Meuris, dont le tir lointain a été dévié par la main d’un défenseur grenat. Après le 1-1, aussi sur penalty, Vladimir Vladimirov a inscrit le 1-2 en allant au pressing sur le Paulo Moreira. Le gardien servettien a voulu dribbler le Bulgare: mauvaise idée, puisqu’il s’est fait contrer et salement engueuler par son entraîneur William Niederhauser. Servette est pourtant revenu à 2-2 sur corner juste avant la pause. En deuxième période, Dardania a trouvé deux fois les montants, s’est procuré une immense occasion par Vladimir Vladimirov (86e), avant le 2-3 final de Gentian Bunjaku, qui a offert aux Lausannois une victoire somme toute méritée et une très confortable 5e place au classement avant la trêve. Reste désormais à bien négocier le match de Coupe de Suisse à Echichens dimanche et l’hiver sera doux.

Servette Fc M21 vs Fc Dardania Lausanne 2-3

Toutes les images du match en cliquant ici

Les hommes du match

Très bon match de Shkelzen Biba à mi-terrain, surtout en première période. Ce jeune homme possède une technique affolante et il a régalé sur le synthétique de Balexert. Il est sorti en fin de match, car il n’est pas encore physiquement au top, étant revenu de blessure il y a peu. Difficile cependant de trouver meilleur milieu de terrain que l’ancien Saint-Gallois en 2e ligue inter. Grosse prestation de Régis Ngoussi en défense centrale. Il n’est jamais exceptionnel, mais il est toujours solide. Un joueur fiable et un titulaire indiscutable à Dardania, sans faire de bruit. On a bien aimé l’entrée d’Arion Hoxha comme latéral droit. Ce jeune homme était à Team Vaud M17 l’année passée et il a sans doute un immense potentiel. On le voyait pour la première fois et on a apprécié son attitude et sa technique.

Les prochains rendez-vous

Dardania se déplace ce dimanche à Echichens pour le premier tour de qualification pour la Coupe de Suisse 2016/2017. Ensuite? Vacances!

Servette FC M21 – Dardania Lausanne 2-3 (2-2)

Buts: 13e Bunjaku, pen. 0-1; 20e Negro, pen. 1-1; 42e Vladimirov 1-2; 45e Sabaly 2-2; 90e Bunjaku 2-3.

Arbitre: M. Dragan Jovanovic, assisté de M. Jonathan Rouiller et de M. Jérôme Crettaz

Servette: Paulo Moreira; Rafael Pereira, Sabaly, Mvodo, Bakalovic; Negro, Avdulahi, Shala (57e Alaj), Caslei; Adler Da Silva (61e Staffieri), Guillemenot (76e L. Gazzetta).

Entraîneur: William Niederhauser

Dardania: Miftari; Cosme Cerqueira (22e Hoxha), Ngoussi, Ibraimi, Hasani; Miguel Dias, Biba (74e Nebijovski); Vladimirov, Meuris, Gomes Tavares (88e Gustavo Batista); Bunjaku.

Entraîneur: Admir Bilibani

Stade de Balexert, terrain synthétique

Servette Fc M21 vs Fc Dardania Lausanne 2-3

Toutes les images du match en cliquant ici

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*