Dardania, le coup de carrelet inattendu

Dardania, le coup de carrelet inattendu

Dardania connaissait sa mission, avant les quatre derniers matches: marquer un point, un seul. Avec un déplacement à Monthey, la réception de Servette M21, un voyage à Meyrin et ce dernier match, à Chavannes face à Aigle, la mission semblait impossible à rater. Et pourtant, Dardania l’a fait. Quatre matches, quatre défaites, et une relégation complètement inattendue.

Retour en 2e ligue, trois ans après

Les Albanophones retrouvent donc la 2e ligue, trois ans après l’avoir quittée. En juin 2013, ils avaient dynamité le Stade Payerne, grâce notamment à un grand Omar Bellagra, auteur d’un hat-trick à l’aller (4-1). Dardania survolait la 2e ligue et a donc passé trois saisons à l’échelon supérieur, dans cette 2e ligue inter qui semblait bien convenir à leurs moyens, ainsi qu’à leur philosophie. Ainsi, avec un seul point à marquer et une équipe qui jouait bien, Dardania semblait à l’abri de toute catastrophe. Et puis l’impensable s’est produit, avec cette claque à Monthey (5-1), suivie de trois courtes défaites face à Servette (0-1), Meyrin (4-3) et donc Aigle (3-4). Et comme derrière, tout le monde a fait les points, voilà Dardania renvoyé à l’échelon régional. Un vrai drame à cette échelle, car cette relégation-là n’était pas programmée du tout. On ne dit pas qu’une chute peut être agréable, mais parfois, elle peut être attendue ou anticipée. Là, rien de tout ça, et il va vite falloir se repenser un avenir en 2e ligue. Un Dardania ambitieux? Avec quel entraîneur? Tout semblait bouclé de ce côté-là, mais cette relégation pourrait bien changer quelques plans…

La victoire d’Aigle a permis à… Monthey de se sauver

Dardania a, en plus, été sauvé jusqu’à la 91e samedi, moment que choisit Junior Moukoko pour marquer son quatrième but de la soirée! Le Congolais a été le véritable cauchemar de ce samedi pour les Lausannois, eux qui ont mené 2-0 et 3-1, avant de craquer dans les grandes largeurs. Pourquoi les Chablaisiens ont-ils joué à fond, d’ailleurs? Tout simplement parce que cette victoire du FCA, acquise à la dernière seconde, a permis de sauver… Monthey, un club historiquement très proche du FC Aigle. Metin Karagülle a déjà sauvé trois fois le FC Monthey en étant sur le banc ou dans le staff. Ce samedi, il a sauvé son ancien club en allant gagner un match avec une autre équipe! Nul doute que le technicien du FCA a reçu un Whatsapp de félicitations de la part du club chablaisien samedi soir…

Farvagny-Ogoz sera sauvé sur tapis vert

Reste une question centrale: Dardania peut-il se sauver sur le tapis vert? La réponse est non, malheureusement. La faillite de Bienne sera prononcée mardi, très vraisemblablement, ce qui aura trois effets: 1) faire monter une équipe de 1re ligue de plus (un des finalistes). 2) sauver Sursee en 1re ligue. 3) sauver Farvagny-Ogoz en 2e ligue inter. Les Fribourgeois doivent encore attendre un peu avant de se réjouir, mais cela ne fait guère de doutes: malgré leur match nul à Echichens samedi (2-2, lire ici), ils sont le meilleur relégué des six groupes de 2e ligue inter et vont donc sauver leur peau sur tapis vert. Dardania? Le club finit 2e meilleur relégué. Quand rien ne va…

FC Dardania Lausanne – FC Aigle 3-4 (2-1)

Buts: 20e Tugay Ozcan 1-0; 28e Ciftci 2-0; 43e Junior Moukoko 2-1; 53e Miguel Da Silva 3-1; 56e, 67e et 90e Junior Moukoko 3-4.

Arbitres: M. Marco Abel Dias, assisté de M. Alexandre Diogo Da Cunha et de M. Jean-Claude Murengezi.

Dardania: Loureiro; Ibraimi, Djeladini, Ciftci, Hasani; Iseni (67e Nebijovski), Miguel Da Silva, Tugay Ozcan, Kaddour (89e Sinanaj); Vladimirov, Meuris.

Entraîneur: Vito Kqira et Pleurat Sedllari.

Aigle: Barrera; Baqueiro, Mavakala, Kone, Keita; Ukehaxhaj, Erroutbi, Ukhadja (82e Kurti), Allouchi (65e Paulinho); Hyseni (65e M’Sabeg), Junior Moukoko.

Entraîneur: Metin Karagülle.

Centre sportif de Chavannes-près-Renens.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*