Dardania, ce ne sera pas pour cette saison

Dardania, ce ne sera pas pour cette saison

Huit points de retard à quatre journées de la fin et trois équipes devant. Cette fois, c’est malheureusement sûr, Dardania Lausanne ne montera pas en 1re ligue cette saison. On y a cru, pourtant. On l’a espéré, même. Cet hiver, alors que seul UGS était devant et que le club de Chavannes annonçait les arrivées de Valon Hysenaj, Shkelzen Biba, Mervan Hoxha et Ahmed Mejri, on s’est pris à imaginer un Dardania volant vers la 1re ligue. Quelques mois plus tard, le constat est sans appel: ce ne sera pas pour cette fois.

Dardania a perdu trop de points ce printemps

Bien sûr, il y eu le départ de Shqiprim Morina et les suspension d’Isa Ebibi et Gentian Bunjaku, trois éléments très importants du premier tour, mais Dardania a aussi et surtout mal négocié les rencontres directes, à l’exception du large succès face à UGS (3-0). Collex-Bossy et Signal Bernex sont en effet venus s’imposer à Chavannes et les points perdus, il ne faut pas aller les chercher beaucoup plus loin. En général, quand on veut monter, il faut gagner les confrontations directes ou, en tout cas, ne pas les perdre. La promotion se jouera donc entre clubs genevois, UGS et Signal Bernex ayant une longueur d’avance sur Collex-Bossy désormais.

Valon Hysenaj était attendu

Pour que Dardania garde espoir, il aurait fallu battre le FC La Sarraz-Eclépens dimanche à Chavannes, mais les hommes de Jean-Philippe Karlen restaient sur deux victoires consécutives (Vernier et Plan-les-Ouates). Surtout, ils jouent sans pression, avec une équipe complètement renouvelée et rajeunie à l’entre saison. Dardania n’allait pas avoir la tâche facile et un homme en particulier était attendu: Valon Hysenaj, parti de La Sarraz pour rejoindre Dardania cet hiver.

« Benji, tu m’entends? T’es Jésus! Jésus! »

Le buteur a fait un bon match, dans l’ensemble, se montrant dangereux en plusieurs occasions. La plus belle? Un tir sur le poteau à la 39e, repris par Shaban Bekteshi qui venait d’entrer. Et là? Un miracle de Benjamin Teba, arrivé de nulle part, qui contrait ce ballon qui prenait la direction du but vide. « Benji, tu m’entends? T’es Jésus! Jésus! », l’a félicité Jean-Philippe Karlen, encore tout chamboulé par ce miracle. La Sarraz sauvé des eaux, et du 1-0. Dommage pour Hysenaj, qui aura une autre immense occasion d’inscrire le premier but, à la 57e. Le très élégant buteur a lui-même obtenu le penalty, dont il a tenté la transformation. Pas une bonne idée face à son ancienne équipe? Pas forcément, puisque Damien Djuric n’était pas là au premier tour… Quoi qu’il soit, le portier de La Sarraz a choisi le bon côté et détourné l’envoi de l’attaquant, sur sa gauche. La reprise à bout portant? Elle aussi déviée! Un double arrêt parfait, qui préservait le 0-0.

Rickli à la passe, Georgiev à la conclusion

La Sarraz, qui aurait pu ouvrir la marque à la 8e minute grâce à un service parfait de Lianel Lauper pour Veselin Georgiev (frappe au dessus, seul à dix mètres), augmentait alors le rythme et se créait plusieurs actions en rupture. Son 4-4-2 faisait alors merveille et son duo d’attaquants Rickli-Georgiev faisait alors très mal à la défense de Dardania. Et c’est justement sur une action des deux hommes que La Sarraz allait s’imposer. Débordement de Rickli, centre parfait à ras de terre et le Bulgare, à quatre mètres, ne manquait pas la cible. Celle-là, il aurait vraiment fallu faire exprès pour la manquer… 0-1 à l’heure de jeu!

Damien Djuric, « remplaçant » impeccable

Dardania, avant cela, s’était créé une belle occasion par Ahmed Mejri (49e, tir trop croisé) et aurait mérité de marquer au moins une fois. Le problème? Un peu de peine à la conclusion, mais surtout un grand Damien Djuric dans les buts. Damien Warpelin étant très pris professionnellement ces temps, c’est à Djuric que revient le plaisir de garder les buts de La Sarraz et autant dire qu’il le fait plutôt bien. Et comme devant lui, David Geijo a retrouvé la forme (grand match de sa part dimanche) et que Guillaume Salvi n’est jamais aussi fort que lorsqu’il est à côté de l’Espagnol, les buts de La Sarraz étaient bien protégés.

Mikael Duperret sauve sur la ligne à la 90e

Mejri a donc eu une occasion, il y a eu le penalty d’Hysenaj. D’accord, mais après le 0-1? Des actions en contre pour La Sarraz, qui a eu le tort de pas arriver à inscrire le deuxième, mais aussi une pression constante de la part de Dardania. Les quinze dernières minutes ont ressemblé à des assauts constants de la part des attaquants lausannois. Un coup-franc de Flamur Ramadani a frôlé le cadre (75e) avant qu’une tête de Valon Hysenaj ne soit sauvée par Damien Djuric, encore lui (82e). Et comme la seule fois où Djuric a été battu, il a été suppléé sur sa ligne par Mikael Duperret (90e), Dardania ne pouvait vraiment pas marquer dimanche…

Dans quel groupe jouera La Sarraz la saison prochaine?

La première place et la promotion se sont donc envolées pour les Albanophones de Chavannes-près-Renens, en espérant les voir lutter à nouveau pour le titre la saison prochaine.

Et La Sarraz, alors? Jean-Philippe Karlen est en train de réussir son pari, comme d’habitude. Son équipe est jeune, avec quelques éléments d’expérience, joue bien au football et s’annonce redoutable une fois l’expérience nécessaire acquise. Un joli mélange, qui donne quelque chose de cohérent. A voir la saison prochaine, dans quel groupe les Sarrazins seront amenés à jouer, car il risque d’y avoir un sacré embouteillage dans le 1. Pourquoi? Parce que les relégués de 1re ligue seront valaisans ou genevois et que La Sarraz pourrait bien être invité à retourner dans le 2, batailler avec Thierrens et Dürrenast. On n’y est encore pas, mais tout le monde en parle déjà. Les joies du mois de mai…

Les hommes du match

Du côté de Dardania, gros match de Shkelzen Biba. Ses passes et sa vision du jeu sont parfaites et il a un gros volume de jeu à mi-terrain. On comprend largement pourquoi il a tenté sa chance à plus haut niveau, lui qui revient de Saint-Gall II. Un vrai potentiel. Sinon? Ahmed Mejri a été bon à mi-terrain. L’ancien joueur du Mont et d’Azzurri a réussi plusieurs ouvertures de grande qualité.

Du côté de La Sarraz, gros match de Benjamin Teba. Le latéral gauche progresse match après match et il devient gentiment une valeur sûre à son poste, en plus d’être un garçon avec des valeurs et une excellente mentalité. Il a de l’avenir, c’est sûr. Damien Djuric mérite également une mention. Il a réalisé des arrêts décisifs, dont le double sur le penalty. Solide.

Les prochains rendez-vous

Dardania sera à Plan-les-Ouates samedi à 17h30. Le lendemain, à 15h30, La Sarraz accueille le FC Sierre.

Dardania Lausanne – FC La Sarraz-Eclépens 0-1 (0-0)

But: 62e Georgiev 0-1.

Arbitres: M. Oliveira, assisté de M. Moreno et de M. Seillon.

Dardania: Loureiro; Ibraimi, Hoxha, Cadet, Gomes (78e Hamdi), Miguel Da Silva, Biba; Ramadani (78e Naounou), Mejri, Nebijovksi (36e Bekteshi); Hysenaj.

Entraîneur: Paulo Diogo

La Sarraz: Djuric; Funcasta, Salvi, Geijo, Teba; Lauper (54e De Groot), Bozic, Lekiqi, Dupuis; Rickli (88e Duperret), Georgiev (70e Ristic).

Entraîneur: Jean-Philippe Karlen

Centre sportif de Chavannes-près-Renens. 57e, Damien Djuric repousse un penalty de Valon Hysenaj.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*