Un bon Dardania assure quasiment son maintien

Un bon Dardania assure quasiment son maintien

Ce groupe 1 de 2e ligue inter est tellement serré que Dardania, à quatre journées de la fin, se trouve à trois points du podium et… n’a pas encore assuré son maintien! Vendredi, face à Sierre, Karim Kaddour et les siens ont remporté une victoire ultra-importante (1-0), qui leur permettra de passer un week-end serein. Avec sept points d’avance sur le barre, et cinq équipes encore intercalées, Dardania a vraiment pris une bonne avance cette fois et, sauf cataclysme impensable, peut préparer la saison prochaine, toujours en 2e ligue inter. Tant mieux.

Une très belle action pour le penalty du 1-0

Le match de vendredi? Tout à fait maîtrisé par les hommes d’Admir Bilibani, lesquels ont effectué une grande première mi-temps. Ils n’ont marqué qu’une fois, sur un penalty impeccablement transformé par Karim Kaddour à la demi-heure de jeu, mais ils auraient mérité de le faire une fois ou deux de plus. Déjà, on va commencer par décrire l’action du penalty, qui valait à elle seule le déplacement: un bon travail côté droit entre Tsvetan Karakolev et Arion Hoxha, une balle remise à Karim Kaddour, qui lance Vladimir Vladimirov en profondeur. Le Bulgare est inarrêtable quand il est lancé juste et il a pu prendre de vitesse le gardien valaisan, avant de se faire crocheter: penalty indiscutable au terme d’une action de grande classe.

La deuxième victoire en 2016 seulement!

Cela n’a pas été la seule de cette première période lors de laquelle le FC Sierre (5e) n’a pas vu le ballon. Labinot Morina, d’une puissante frappe du gauche, aurait pu inscrire le 2-0, mais son tir a trouvé le poteau (44e). Sinon? Des frappes de tous les côtés, des débordements: bref, un bon Dardania, comme on l’aime. C’est vrai, cette équipe a moins de talent qu’au premier tour, sans doute (même si a elle récupéré l’artiste Karim Kaddour durant le mercato hivernal), mais elle vaut mieux que ce qu’elle a montré ces dernières semaines. Cette victoire face à Sierre, d’ailleurs, n’est que la deuxième des matches retour!

Sierre bien meilleur après la pause

Elle est pourtant mille fois méritée, on l’a dit, même si Sierre a augmenté son niveau en deuxième période. Les Valaisans, qui jouaient beaucoup trop bas avant la pause, ont mis plus de pression et Dardan Miftari, enfin, a dû montrer qu’il existait et qu’il était un bon gardien. Dardania, dès lors, n’a plus procédé qu’en contre, se faisant prendre un nombre incalculable de fois au piège du hors-jeu. Il y a pourtant de la vitesse dans cette équipe de Dardania, avec l’intenable Vladimir Vladimirov, mais aussi les ailiers Arion Hoxha (un jeune joueur vraiment très intéressant) et Labinot Morina, sans oublier les latéraux Lirim Hasani et Tsvetan Karakolev, un Bulgare qu’on adore pour sa détermination et ses rushes sur le flanc, tête baissée comme un taureau furieux. Beaucoup de vitesse et de percussion, donc, mais le moins que l’on puisse dire est que ces qualités n’ont pas été utilisées de manière optimale en deuxième période, sinon le score aurait pris une autre dimension.

Dardania n’a pas su tuer le match

En résumé? Sierre a eu les occasions de revenir, mais Dardania, surtout, a manqué l’occasion de tuer le match à plusieurs reprises. Karim Kaddour (belle frappe, 74e) aurait pu, Arion Hoxha aussi, tout comme Vladimir Vladimirov et Labinot Morina, mais tous ont échoué et les Lausannois se sont fait peur jusqu’au bout, notamment au cours d’une dernière minute d’arrêts de jeu un peu folle, lors de laquelle Dardan Miftari a dû sortir un arrêt de grande classe sur un tir à bout portant. 1-0, score final, et trois points très importants pour les Lausannois, qui les ont amplement mérités.

Troisième bon championnat de suite pour Dardania en 2e ligue inter

Dardania jouera donc encore une saison en 2e ligue inter, lui qui est monté à l’été 2013, et a fait trois très jolis championnats depuis. Le club albanophone est devenu une valeur sûre à ce niveau, grâce au très bon travail de Paulo Diogo d’abord et à celui d’Admir Bilibani ensuite. L’ancien joueur d’Aarau et du LS restera-t-il à la tête de Dardania? On n’en sait rien, mais on l’espère pour eux, car le travail qu’il a accompli cette saison est vraiment très bon. Avec une équipe très jeune, et remaniée à Noël avec les départs de Gentian Bunjaku, d’Isa Ebibi et Jocelyn Tavares, il a su proposer un jeu de qualité et efficace. « Bili » est vraiment l’un des entraîneurs qui montent dans le canton et Dardania a de la chance de l’avoir.

Le grand mérite d’Admir Bilibani

A-t-il des offres venues de plus haut? De nouveau, on n’en sait rien, mais on est sûr d’une chose: il aura réalisé un sacré travail à Dardania, un peu à l’image de ce qu’a réussi à faire Cédric Mora à Payerne. Leurs deux parcours et profils, d’ailleurs, se ressemblent un peu: deux anciens joueurs professionnels (à des niveaux certes différents, Admir Bilibani ayant plusieurs saisons de LNA dans son cursus), dans la quarantaine, à l’aise dans la formation et qui ont fait de l’excellent travail en 2e ligue inter dans des équipes de jeunes sans grands moyens financiers. Car on l’a dit et on le répète: l’âge d’or est fini à Dardania, où l’argent ne coule plus à flots. Le mérite d’Admir Bilibani en est d’autant plus grand, car il a su révéler des talents de la région lausannoise, sans passe-droits. Bien sûr, il y a encore des joueurs d’expérience pour encadrer tout cela, et François Meuris, ainsi que les Bulgares, sont là pour autre chose que l’amour du drapeau kosovar, mais la force de Dardania, cette saison, résidait avant tout dans la compétence de son entraîneur.

Les hommes du match

Karim Kaddour a fait un gros match. Toujours aussi fort techniquement, il a touché un nombre impressionnant de ballons, en perdant très peu et en jouant très souvent vers l’avant. Très fort. On a beaucoup aimé aussi Lirim Hasani. L’ancien joueur de Lutry a vraiment énormément progressé cette saison et pris une dimension intéressante. Latéral gauche très offensif, très dur sur l’homme aussi, il a encore une belle marge de progression. Il n’est pas encore au niveau de Muamer Zeneli, mais il lui ressemble un peu dans l’approche. Un joueur à suivre dans le canton, sans aucun doute, lui qui n’a que 23 ans.

Les prochains rendez-vous

Samedi prochain, le 14 à 17h, le FC Monthey (dernier) recevra Dardania.

FC Dardania Lausanne – FC Sierre 1-0 (1-0)

But: 30e Kaddour, pen. 1-0.

Arbitres: M. Gonzalo Rodrigues, assisté de M. Zrinko Prskalo et de M. Jean-Claude Murengezi.

Dardania: Miftari; Karakolev, Djeladini, Ciftci, Hasani; Meuris, Nebijovski (72e Sinanaj), Hoxha, Kaddour, Morina (90e Abdulkadir); Vladimirov (88e Sinani).

Entraîneur: Admir Bilbani.

Sierre: Marty; Dos Reis (89e I. Zampilli), Torrent, Baumgärtner, Petit; D’Andrea (75e V. Beney), Louro Ferreira, Fournier, Pinheiro (86e J. Beney); Mudry, Hasani.

Entraîneur:  Ivano Zampilli.

Centre sportif de Chavannes-près-Renens.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*