Daniel Nida-Nida quitte YS, qui a trouvé son remplaçant

Daniel Nida-Nida quitte YS, qui a trouvé son remplaçant

« Oui, je commence à avoir une jolie équipe! Sur mon contingent de 20 joueurs, 16 ont déjà touché la 1re ligue », rigole Vagner Gomes, le nouvel entraîneur de l’AF-LUC Dorigny (2e ligue). La dernière tête d’affiche de son recrutement? Un joueur qui a fait plus que simplement « toucher » à la 1re ligue, mais en est un cadre depuis des années. Après avoir joué à Baulmes, où il formait une charnière de haut niveau avec David Geijo, Daniel Nida-Nida, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’en est allé à Naters, puis à Lutry (2e ligue inter), avant de revenir dans le Nord vaudois, à Yverdon Sport. Auparavant, sa carrière l’avait amené à disputer une cinquantaine de matches de Ligue 2 française, avec Châteauroux et Wasquehal. Autant dire que pour la 2e ligue régionale, cela ne devrait pas poser trop de problèmes…

« On doit jouer le haut du classement, c’est obligé! »

Si le défenseur central d’YS a décidé de quitter la 1re ligue, à 33 ans, c’est en raison d’une reconversion professionnelle assurée par Vagner Gomes lui-même. « C’est notre atout. Avec mon réseau de connaissances, j’ai déjà trouvé une place à Ottman Zirek, l’ancien attaquant du Mont et de Bavois. Et je vais faire de même pour Daniel », explique « Vagi », qui a de grandes ambitions avec le LUC cette saison. « Avec cette équipe, on doit jouer le haut du classement, c’est obligé! », estime-t-il, sans doute à raison.

L’arrivée de Nida-Nida est un grand pas dans ce sens. A Yverdon Sport, il a régulièrement porté le brassard de capitaine et était un cadre apprécié du vestiaire. Sur le terrain, son calme et son expérience, ainsi que son autorité dans les duels, en faisaient un défenseur de premier plan en 1re ligue. Son manque de vitesse? Il n’est pas nouveau et il a toujours compensé cette lacune par tout le reste. On se réjouit déjà du prochain duel entre LUC-Dorigny et Genolier-Begnins, lorsqu’un certain Julien Jemmely passera dans sa zone. Pour une fois, le grand attaquant des Canaris trouvera à qui parler en terme de duel physique!

Mamadou Mara, sept sélections avec la Guinée

Nida-Nida a donc été libéré par YS, qui ne s’est pas opposé à son départ. Mais le staff yverdonnois n’a pas traîné pour trouver son remplaçant. Son nom? Mamadou Mara, défenseur guinéen de 23 ans qui arrive d’Arles-Avignon (Ligue 2). Il sort d’une saison blanche, mais a été titulaire 15 fois lors de l’année 2012, ce qui démontre une certaine qualité. Il compte, de plus, sept sélections en équipe nationale de Guinée. Né à Conakry, il connaît déjà la région, puisque sa première étape en France l’a conduit à Dijon, d’où il a rejoint Arles-Avignon en janvier 2012. Il a l’occasion de se relancer en 1re ligue et on se réjouit de le voir à l’oeuvre. Vittorio Bevilacqua avait besoin d’un central, et encore plus après le départ de Nida-Nida, puisque Dadie Mayila est toujours à l’étranger. L’ancien joueur du LS pourrait toutefois rentrer en Suisse durant ce premier tour et son passeport est toujours enregistré à Yverdon Sport. Sacha Margairaz est également une option en défense centrale, tout comme Hasib Ferhatovic.

Categories: 1re ligue, 2e ligue