Cugy va fêter sa promotion toute la nuit

Cugy va fêter sa promotion toute la nuit

Il était exactement 21h47 samedi soir lorsque M. Edouard Nekaka a sifflé la délivrance pour le FC Cugy, officiellement promu en 4e ligue! Enfin, quand on écrit la « délivrance », on exagère un peu, puisque les joueurs d’Ermin Nasic avaient besoin de la victoire pour être promu et que celle-ci n’a pas été trop difficile à obtenir: ils se sont imposés 14-0 face à Slavia-Macedonia Lausanne! Dès le coup de sifflet final, les joueurs et leur entraîneur se sont précipités vers leur public, drapeau bosnien fièrement brandi. Car le FC Cugy 2013-2014, on l’a déjà dit, n’est pas une « équipe de village » conventionnelle, mais une équipe composée de joueurs majoritairement originaires de Bosnie-Herzégovine. Arrivés à l’été 2013, ils ont été accueillis à bras ouverts par le président Olivier De Vito, désireux de faire revivre un club passé par quelques réelles difficultés. « Mais regardez ce soir, c’est génial, non? Cela fait des années que j’attends de voir des sourires autour de ce terrain. Ce soir, je suis un homme heureux », s’est réjouit le président, qui a endossé l’habit… du buteur, samedi!

Un président en immersion et… double-buteur!

Olivier De Vito, vêtu d’un très seyant numéro 9, a en effet inscrit deux des quatorze buts de son équipe samedi, lui qui joue d’habitude avec les seniors. « Mais ce soir, j’avais envie d’être avec l’équipe. Je n’ai pris la place à personne, nous étions quinze, et je voulais vivre ça de l’intérieur, en immersion », rigolait-il après une douche bien méritée. Le match en lui-même? Facilement maîtrisé face à une équipe de Slavia qui finira la saison avec 0 point. « Mais il faut leur rendre hommage. Ils savaient que ce serait un match compliqué et ils sont venus quand même avec un superbe état d’esprit. Le match n’était pas fameux, mais il a été correct et je tiens à souligner le mérite de Slavia ce soir ».

Olviier De Vito: « C’est ça, le foot! »

Plus globalement, le président du FC Cugy tire un bilan très positif de cette première saison avec la communauté bosnienne. « Sportivement, on peut dire que c’est réussi, puisqu’il y a cette promotion immédiate. Mais, comme je l’ai dit en début de saison, le plus important pour moi c’était de retrouver un esprit de club, de faire revivre ce terrain, de vivre de belles émotions. On a perdu des matches, on en a gagné, il y a eu des matches nuls… C’est ça le foot! Alors, c’est sûr, il y a cette promotion, mais surtout, il y a un club qui vit. Regardez le monde qu’il y a aux matches! Pour la 5e ligue, c’est impressionnant et personnellement, je n’avais jamais vu ça. Nos supporters nous suivent en nombre à la maison et à l’extérieur, sans aucun problème. Récemment, nous avons joué le match au sommet à Romanel et j’ai reçu les félicitations du responsable fair-play qui était présent. Alors oui, je tire un bilan très positif de cette année et je tiens à féliciter encore une fois Ermin et tous les supporters. Les voir en nombre comme ça, c’est génial, et je peux dire que je suis un homme heureux ce soir », continue le président-buteur. De nombreuses familles avaient fait le déplacement, drapeau bosnien autour du cou, pour ce dernier match de la saison, disputé dans une jolie ambiance.

Le travail formidable d’Ermin Nasic

Ermin Nasic, lui, avait le sourire toute la soirée, lui qui a mené cette nouvelle équipe de main de maître à la promotion pour sa première année d’existence. Crissier III, Prilly III et Romanel IIA ne peuvent plus rejoindre Cugy, qui jouera donc en 4e ligue la saison prochaine. Pas de quoi faire peur à l’entraîneur, qui sait que ses joueurs ont quasiment tous joué plus haut et s’adapteront vite à la 4e ligue. En espérant mieux très vite? Il sera temps d’y penser dans quelques mois. Ce samedi, .l’heure était surtout à la fête et à la dégustation du mouton qui rôtissait pendant le match. La nuit promettait d’être longue du côté de Cugy, dans la bonne humeur. Tout le monde est content: un club qui retrouve de la vie et la communauté bosniaque de Lausanne et des environs qui a un lieu à elle pour jouer au football, manger une assiette et passer une bonne soirée. Le football vaudois dans toute sa splendeur.

Categories: 5e ligue, FC Cugy

Auteur