Crissier et un Jankovic en feu battent Echallens II

Crissier et un Jankovic en feu battent Echallens II

Auteur d’un quadruplé et d’une passe décisive, Marko Jankovic a permis à son équipe de battre Echallens-Région II 6-1. Crissier conserve sa 2e place et son invincibilité.

Un coup franc des 25m, un contre parfaitement conclu d’une pichenette sur le portier, un penalty et une tête. Marko Jankovic a réalisé une grosse performance mardi soir lors de la rencontre contre la « deux » d’Echallens. De plus, d’un centre ras de terre, il a servi Fabrice de Benedictis qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets. Pour parachever son œuvre, il a obtenu lui-même son penalty, transformé avec sang-froid.

« J’aimerais marquer 20 buts »

Timide, il a d’abord refusé poliment d’évoquer la rencontre, préférant laisser la lumière à ses coéquipiers. Il a fini par accepter de parler de sa performance avec quelqu’un qui traduisait du serbe au français. Il est, en effet, plus à l’aise avec un ballon au pied qu’avec la langue de Molière. « Tout d’abord, je veux remercier mes coéquipiers. Sans eux, je n’aurais pas réussi pareille performance. C’est la première fois que j’inscris un quadruplé durant un match. C’est un sentiment magnifique, je suis très heureux d’avoir pu aider Crissier. »

Marko Jankovic à l’oeuvre lors de la rencontre contre Yverdon en septembre (Sandro Carluccio/FC Crissier)

Au club depuis 3 ans, le Serbe fait les beaux jours de la troupe d’Alain Gendron. « J’ai l’impression d’être là depuis 10 ans, tellement je me sens bien, poursuit le héros du jour. Ici, c’est comme une famille, tout le monde est gentil, je suis heureux. » Son bonheur est confirmé par ses performances sur le terrain. Déjà auteur de 10 buts (selon l’ACVF, 9 selon le principal intéressé!), Marko Jankovic ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. « J’aimerais bien marquer 20 goals cette saison! » Ce n’est pas son unique objectif. « Je veux aller le plus haut possible avec Crissier. » C’est-à-dire ? « La montée, ça serait bien », sourit l’attaquant.

« Non-match »

Sa performance a été très appréciée mardi soir à la Ruayre, mais un peu moins par Dylan Ramel, entraîneur d’Echallens Région II. « Je tiens d’abord à féliciter Crissier pour son réalisme. L’équipe a réalisé une performance très solide, tout le contraire de nous. Rien n’a été aujourd’hui, on a joué un non-match. On a payé cash nos grosses erreurs de concentration. »

Pourtant, après l’ouverture du score de Jankovic à la 6e, les Challensois auraient pu revenir. Mais Crissier, outre son joueur vedette, pouvait compter sur le brio de son portier Alan Cavin. À la 19e il déviait une tête qui avait le poids de l’égalisation. À la 27e, il descendait bien au sol pour repousser la tentative de Richard Bochud au premier poteau. 30 secondes après, il se déployait bien sur un tir de Rémi Berkani qui avait récupéré le cuir à 30m. 8 minutes plus tard, Marko Jankovic servait de Benedictis pour le 2-0. Une réussite qui douchait les velléités offensives des « jaune et vert ».

Crissier 2e, Echallens 7e.

Echallens – rappelons-le – vient de débarquer en 2e ligue. Le club du Gros-de-Vaud réalise un bon début de saison avec 11 points en 8 rencontres et occupe le 7e rang. « Maintenant, il est important que l’on passe par-dessus ce match. Notre performance globale n’a pas été bonne. On a manqué de réalisme devant les cages. C’est notre problème. Il nous manque un buteur. L’arrivée de Richard Bochud (NDLR Il était titulaire mardi) devrait nous aider à régler ces soucis offensifs », détaille Dylan Ramel avant de se précipiter à la maison, où sa femme est proche de l’accouchement.

Quant aux hommes d’Alain Gendron, habitués à batailler dans le ventre mou du classement, ils profitent de chaque instant et de cette 2e place entre les 2 mastodontes du nord-vaudois que sont Champagne (1er) et Yverdon II (3e). Toujours invaincus en championnat (5 victoires, 3 nuls), les Crissirois comptent poursuivre sur leur lancée dès samedi face à Stade-Lausanne-Ouchy II (17h à Samaranch).

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*