Crissier et Racing Club Lausanne partagent l’enjeu

Crissier et Racing Club Lausanne partagent l’enjeu

Supérieur en première mi-temps, le Racing a laissé échapper les 3 points en seconde période face à une jeune équipe de Crissier joueuse et remontée durant les 45 dernières minutes. Les deux formations restent en course pour la promotion.

La forte pluie et le froid n’ont pas empêché un nombreux public de venir assister à la rencontre entre la IIB de Crissier et le RC Lausanne. Cette partie décousue, par moment, s’est déroulée en deux temps : une première période à l’avantage des Lausannois ; une seconde en faveur des Crissirois. Le résultat final de 2-2 est logique, même si la victoire aurait pu être célébrée par l’une ou l’autre équipe, chacune ayant eu sa chance.

Les gardiens se sont rapidement mis à l’évidence. Par contre, à la 8e minute, Ivan Do Carmo ne pouvait rien faire lors de l’ouverture du score des pensionnaires de la Ruayre. En effet, à la suite d’un coup franc parfaitement tiré par Matias Ferrari, mais qui terminait sur le poteau, Niccolo Milesi se retrouvait avec le ballon dans les pieds et pouvait facilement le pousser dans le but vide. 5 minutes plus tard, Racing remettait les pendules à l’heure en égalisant par Bashkim Qovanaj, qui remportait son duel face au gardien Sebastian Riediger.

« Pas passé comme prévu »

Les Lausannois, après des débuts poussifs, prenaient le jeu à leur compte et se montraient de plus en plus insistants en phase offensive. À la 28e, Riediger sauvait son équipe, mais à la 33e, il ne pouvait rien faire sur la demi-volée du talentueux Luca Javier Romero, qui était en légère position de hors-jeu. « On revient bien après le premier but encaissé, on commence à dérouler, tout va bien, analyse Frederic Fardel, entraîneur de Racing. À la pause, je dis aux gars de jouer simple sur les côtés, mais ça se n’est pas passé comme prévu. »

Les 5 premières minutes de la seconde mi-temps ont encore été à l’avantage des visiteurs. À la 47e, Pena, excentré sur la gauche, tirait juste à côté. 4 minutes plus tard, Loïc Gaudiello imposait sa vitesse pour déborder son vis-à-vis, mais sa frappe finissait sur la transversale. Dès cet instant, Crissier s’est réveillé. D’abord il y a eu un tir d’Arbnor Rahmani parfaitement stoppé par Ivan Do Carmo. À la 61e, une tête plongeante avait le poids d’un but, mais le cuir filait à quelques centimètres de la cage. Finalement, c’est le rapide et talentueux attaquant, Filipe Seviva qui égalisait d’une grosse frappe. Celle-ci touchait le poteau avant d’entrer. Malgré plusieurs occasions, surtout crissiroise, le score ne bougera plus.

« Je regrette nos 2 balles de match »

Entraîneur de Crissier, Mauro Annese était satisfait du nul. « C’était un très bon point. On a laissé trop d’espaces durant la première mi-temps, on a corrigé nos erreurs et fermer les intervalles en seconde, c’est essentiel contre une formation qui va très vite. Je regrette quand même nos 2 balles de match sur la fin (NDLR 2 bonne actions, mais le dernier geste n’était pas au rendez-vous). Il y avait moyen de passer et obtenir la victoire, mais je reste très fier de mon équipe. Elle a montré que l’on peut bousculer les ténors de la division. »

A l’heure d’évoquer ce week-end, les 2 clubs sont optimistes. L’auteur de l’égalisation, Filipe Sevivas est confiant. « On doit garder à l’esprit cette deuxième mi-temps et jouer avec la tête contre Rances. » L’entraîneur ajoute : « Nous devrons éviter les bourdes défensives, car nous aimons pratiquer le beau foot et construire depuis l’arrière. On devra mettre nos occasions au fond cette fois-ci. » Quant à Frederic Fardel, il n’est pas trop inquiet. « On évoluera chez nous sur notre terrain en synthétique et nous sommes la seule équipe encore invaincue à la maison depuis l’ouverture de la Tuilière. » Samedi, ça sera chaud sur toutes les pelouses du canton de Vaud, mais le scénario final du groupe 1 des matchs de barrage de 4e ligue sera à coup sûr hitchcockien.

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*