Crissier fait la différence dans les arrêts de jeu

Crissier fait la différence dans les arrêts de jeu

Crissier était mené 2-1 sur le terrain de Bosna Yverdon dimanche avant de renverser la situation dans les dix dernières minutes et de s’imposer 2-4 dans ce choc des néo-promus aux Isles. Mervan Hoxha a frappé deux fois, Joao Loureiro et Pajtim Basha (photo) chacun une fois. La parole à José Luis Estevez, entraîneur du FCC.

 

Coach, vous préfériez attendre la fin de match pour faire la différence? Vous aimez le suspense?

C’est ça (rires)! Non, mais Bosna est une très belle équipe, franchement, et c’est dur de jouer sur leur terrain des Isles. Quand ils ont pris l’avantage, ils ont eu un quart d’heure de folie, où ils nous ont vraiment mis en difficulté. Ils ont joué avec l’euphorie d’avoir retourné la situation en deux minutes et là, on a souffert. Ensuite, on a pu égaliser par Mervan Hoxha et on a fait la différence dans les arrêts de jeu.

Cela montre quand même une sacrée force mentale, non?

Je suis très fier des gars pour ça. On a vraiment voulu la victoire, tous ensemble, en équipe. Ce n’est pas toujours le cas, mais là, j’ai vu un vrai esprit collectif. Ces trois points, on les mérite parce qu’on les a vraiment voulu. Et donc, je vous rejoins, ce n’est pas un hasard si on a marqué dans les arrêts de jeu. Les changements ont fait du bien, aussi. Les trois entrants, Ismail Rodriguez, Mattias Musco et Joao Loureiro ont tous fait du bien.

C’est d’ailleurs le dernier nommé qui vous offre la victoire à la 90e!

C’est très bien. Cela montre que tout le monde a un rôle à jouer. Vous savez, on avait quand même pas mal d’absents ce dimanche, donc cette victoire n’est que plus belle.

C’est votre assistant, Luan Hoxha, qui a dû aller aux buts d’ailleurs!

Oui, mais ce n’est pas un souci, c’est un très bon gardien. Il a très bien fait ce qu’il avait à faire. Notre gardien Edgardo Estay est out et Claudio Gentile était en vacances cette semaine, donc c’est Luan qui est allé aux buts.

Et Mervan Hoxha, votre défenseur, s’est offert un doublé!

Il est vraiment très important pour nous, il nous amène de l’expérience. Globalement, notre équipe est très jeune, surtout que deux piliers, Milan Radic et Toni Del Rio, sont blessés. Heureusement qu’il est revenu, il apporte du calme. Et en plus, il marque!

Avec six points d’avance sur la barre, vous faites la bonne opération du jour…

Oui, mais je n’ai jamais été vraiment inquiet par rapport à la relégation. Enfin, il faut faire attention, bien sûr, mais j’ai tellement confiance en la qualité de mon groupe que je ne suis pas surpris de nos résultats. A part le premier match à Concordia où on ne peut pas avoir de regrets de perdre, on a fait de bonnes performances. Contre Benfica, on aurait mérité au moins un point et contre Bavois, j’estime que le match nul est juste. Ensuite, on bat Orbe et Bosna, donc on monte en puissance au niveau des résultats.

Donc?

Donc on espère rester en haut du classement. On sait qu’on ne gagnera pas le championnat, mais là on est sixièmes. C’est vrai que ce match d’hier était important parce que là, on accroche le wagon de tête. Le but c’est de rester par là.

Bosna Yverdon – FC Crissier 2-4 (0-1)

Buts: 45e Mervan Hoxha 0-1; 65e Dizdarevic 1-1; 67e Piccolo, autogoal 2-1; 80e Mervan Hoxha 2-2; 90e Joao Loureiro 2-3; 90e Pajtim Basha 2-4.

Categories: 2e ligue, FC Crissier

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.