Prilly n’a rien pu faire face à Renens

Prilly n’a rien pu faire face à Renens

Renens s’est facilement défait de Prilly mercredi soir en huitièmes de finale la Coupe vaudoise. Les Prilléranes, qui évoluent en 4e ligue, n’ont pas démérité face à des Renanaises qui visent le triplé.

Le résultat final, un brin anecdotique, ne restera pas dans la mémoire des actrices de la rencontre entre le FC Renens et le FC Prilly Sports dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe vaudoise féminine. D’ailleurs, le tableau d’affichage électronique du stade de Censuy n’a même pas eu le courage de s’allumer. L’important pour les deux équipes était ailleurs, car quand une 1re ligue, Renens, qui de surcroît jouait chez elle (le tirage au sort fait foi chez les féminines) affronte une 4e ligue, Prilly, il y a peu de chances que le score aille en faveur du « petit poucet ».

La gardienne Angélique Da Silva et l’attaquante Cécile Beguin rêvent de remporter pour la troisième fois consécutive la Coupe

Entame réussie

Les pensionnaires de Censuy se sont donc qualifiées. 8-0, pour les curieuses (curieux). Auteure d’un quadruplé extraordinaire : pied gauche, pied droit et deux fois de la tête, Cécile Beguin, a pris cette rencontre au sérieux. « C’est la coupe. Nous avons un titre à défendre (NDLR : Renens a gagné les deux dernières éditions). Même si c’est une 4e ligue en face, il ne fallait pas prendre à la légère Prilly. Notre équipe a réussi une bonne entrée en marquant rapidement. Cela nous a permis de gérer la rencontre. »

Dès lors, l’entraîneur renanais a pu faire tourner son effectif en intégrant des filles de la 4e ligue et des juniors B. Le résultat s’est fait ressentir avec « seulement » deux buts inscrits en seconde période. La faute également, à une formation prillérane valeureuse qui a eu le mérite de ne jamais refuser de jouer, ni de baisser les bras. Capitaine de Prilly, Rachel Montendon gardait le sourire : « Le premier objectif était de s’amuser. Nous savions que nous n’allons pas réussir à concurrencer. » Est-ce qu’une tactique spéciale a été mise en place ? « Nous avons joué avec une seule fille en pointe, au lieu de deux en championnat. »

Valeureuse capitaine de Prilly, Rachel Montendon gardait le sourire à l’issue de la rencontre

Ecart plus conséquent que chez les hommes

L’ambition soufflée par la capitaine des visiteuses était de prendre moins de 10 buts. Peut-être que l’objectif paraît pessimiste ou défaitiste, cependant le niveau est bien différent que chez les hommes. La différence est beaucoup plus grande comme le confirme l’attaquante Cécile Béguin. « Physiquement, l’écart est beaucoup plus conséquent que ce que l’on peut voir chez les équipes masculines. De plus, les contacts sont moins nombreux lorsque l’on joue contre une quatrième ligue. »

Les deux équipes se sont tout de même et finalement mises d’accord sur un point. « C’était un bon match d’entraînement pour faire tourner notre effectif », précise Cécile Beguin, héroïne du match en ne jouant que 45 minutes. Même son de cloche du côté de la libéro (et oui cela existe toujours), Rachel Montendon : « La partie a permis de tester diverses notions tactiques. C’était une bonne préparation », concluait la souriante apprentie logisticienne.

Prilly vise le haut du tableau

Eliminé de la Coupe, Prilly pourra se concentrer sur le championnat de 4e ligue, dont l’équipe de Nicolas Binnebeek occupe la 5e place avec comme objectif de remonter d’au moins une place. Quant à Renens, la mission maintien en 1re ligue est en cours avec actuellement trois points d’avance sur la barre de relégation, mais il y a également la Coupe vaudoise et la course au triplé ! Prochain adversaire en quart de finale ? Pied du Jura (remake de la finale du dernier exercice), l’autre favorite de la compétition !

FC RENENS – FC PRILLY SPORTS FEMININES 8-0 (6-0)

Buts: 2e/7e/18e Cécile Beguin 1-0/2-0/3-0, 28e Rosita Repole 4-0, 30e Cécile Beguin 5-0, 40e Cristel Miocevic 6-0, 51e Jennifer Beyeler 7-0, 69e Alyssa Reis 8-0

Renens: Spaeni, Leocata, Miocevic, Cunha, Da Mota; Mabiala, Ribeiro, Rega, Reis, Repole (C), Béguin; Entraîneur: Juan Gomez

Sont entrées en jeu: Ben Dossa, Coelho, Bakiu, Zogib, Beyeler, Merturi

Prilly: Monney, Montendon (C); Sanjuan, Schaller, Dos Santos, Panchaud, Declercq, Diaz; Staub, Monti; Entraîneur: Nicolas Binnebeek

Est entrée en jeu: Beka

Categories: Football féminin

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*