Concordia n’aime pas jouer avec un homme de plus

Concordia n’aime pas jouer avec un homme de plus

« J’espère que vous nous ferez un meilleur article que la dernière fois. Petite forme, j’ai trouvé! » On va tenter d’être à la hauteur des attentes de Raphaël Cottens, qui n’a apparemment pas apprécié à sa juste valeur notre résumé du match nul de Bavois II à Crissier (lire ici) mais rien ne dit qu’on y arrive, malheureusement. Pourtant, il y avait de la matière, ce vendredi soir entre la réserve du FCB et Concordia, et on va tenter d’écrire un résumé de match, qui, on l’espère, ne décevra pas le solide défenseur central bavoisan.

M. Bloesch n’a pas aimé la réaction de Kevin Hill

Marcos Carballo, lui, avait de quoi être déçu du score final ce vendredi. L’entraîneur de Concordia sait que son équipe a perdu le match en première période, dans les minutes ayant suivi l’expulsion de Kevin Hill. L’ailier gauche du FC Bavois, renfort venu de la I, n’a pas apprécié un carton jaune brandi à son encontre par M. Arnaud Bloesch. Une insulte plus tard, le voilà déjà à la douche, à la 26e minute. Alors, Concordia (trois victoires en trois matches) allait-il avoir la voie royale sur un terrain qui lui convient si bien? Les deux derniers déplacements aux Peupliers ont en effet été autant de bons souvenirs: le sauvetage en barrage face à Donneloye et une victoire 0-3 en championnat face à Bavois II. Alors, à la 26e, l’histoire semblait bien partie pour se répéter.

Le doublé d’Abdellah Dounyaji

« Mais on n’a pas su gérer à 11 contre 10. Ce n’est pas nouveau, c’est déjà arrivé en finale aller contre Echichens. On oublie une règle basique dans le monde du football: quand équipe joue à 11, il y a 8 joueurs qui défendent. Quand elle se retrouve à 10, tout le monde défend! », commentait Marcos Carballo. Avant d’enfoncer encore un peu plus le clou: « Quand ils se sont retrouvés à 10, on a réagi comme si on avait marqué un but. On a oublié qu’il y avait encore 0-0 ». Bavois en a profité pour marquer deux fois avant la mi-temps, grâce à un doublé d’Abdellah Dounyaji, jeune joueur que l’on va commencer à suivre de près. 2-0 à la pause et un Concordia sonné! « Le match, c’est sûr et certain qu’on le perd en première période », concluait Marcos Carballo.

Concordia en 4-2-4!

Pourtant, une remontée folle de Concordia semblait possible. Marquer deux fois, voire trois, en quarante-cinq minutes à onze contre dix, voilà qui semblait largement réalisable. De fait, après le 2-1 d’Adonis Sejdija, les Lausannois ont poussé pendant 40 minutes, Marcos Carballo disposant même son équipe en 4-2-4 dans les vingt-cinq dernières minutes! Concordia a eu quelques occasions, dont un coup-franc de Yannick Moizeau tapant la barre et rebondissant juste devant la ligne, mais aussi quelques situations chaudes sur corner. Marco Grosso, appelé en dernière minute pour suppléer Robert Edje, blessé au bras, a fini le boulot et Bavois II a pu remporter sa première victoire de la saison. Une victoire pas forcément imméritée, même si Concordia a logiquement été meilleur à 11 contre 10, car les Bavoisans ont eu d’immenses occasions en contre dans les quinze dernières minutes, notamment par Guillaume Nganbe, tout juste entré en jeu.

Le conseil de Marcos Carballo aux futurs adversaires de Concordia

Rien ne sera marqué, cependant, et Concordia égare ses premiers points de la saison en ce vendredi soir. Rien de dramatique, mais Marcos Carballo a un conseil à donner à ses futurs adversaires: « A tous ceux qui lisent cet article, j’ai envie de dire: prenez un rouge après vingt minutes, c’est le meilleur moyen de nous battre! ».

Il a dit à Footvaud.ch

Antoni Turrian, milieu de terrain de Bavois II

Je suis raide (rires)! C’est la première fois que je joue 90 minutes cette saison, c’est normal! On a tout donné et on est super-contents d’avoir ces trois points. Franchement, on voulait gagner pour reprendre les points qu’on aurait dû avoir contre Champvent par exemple. On avait mis en place un plan en début de match et tout a été chamboulé par l’expulsion, mais on est restés solidaires et je peux dire qu’on a un très bon état d’esprit dans ce groupe. Je vais être franc, c’est un peu ce qui nous manquait la saison dernière. Là, on a senti que tout le monde tirait à la même corde et c’est vraiment réjouissant. Le fait que des joueurs viennent de la I? Moi, ça ne me gêne pas, parce que c’est fait très intelligemment. Typiquement aujourd’hui, Adrien Ferrini est absent, alors on a Dardan Susuri qui vient. Alors oui, des fois on doit s’asseoir sur le banc alors qu’on s’est bien entraînés, mais on connaît les règles et tout est toujours très clair. Et je trouve que le club et notre entraîneur gèrent ça vraiment très bien.

FC Bavois II – Concordia Lausanne 2-1 (2-0)

Buts: 30e et 40e Dounyaji 2-0; 50e Sejdija 2-1

Arbitres: M. Arnaud Bloesch, assisté de M. Emiliano Gomes et de M. Tella Sop

Bavois: Grosso; Alicajic, A. Späni, Cottens, Saugy; Susuri, Turrian, Hugo Pereira (70e Osman Habib); Benchagra (76e Nganbe), Dounyaji (53e Martin), Hill.

Entraîneur: Johann Späni

Concordia: Soutullo; Papa, Sejdija, Tiago Agostinho (78e E. Carro), Uwimana; Moizeau; Taleski, Greco, Owona Mbarga; Junior Lomena (66e Rodriguez), Tabin.

Entraîneur: Marcos Carballo

Terrain des Peupliers. 20e, expulsion de Kevin Hill

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*