Concordia étourdit Porto et sort du rouge

Concordia étourdit Porto et sort du rouge

Dimanche 3 septembre, le FC Porto Lausanne recevait le FC Concordia à Chavannes comptant pour la quatrième journée de deuxième ligue. Concordia s’est imposé 2 à 1 et quitte la zone des relégables.

Il ne fallait pas arriver en retard

Il n’aura pas fallu attendre plus d’une minute pour assister au premier but. Le coup d’envoi est donné par le FC Porto, mais il ne faut pas plus de 20 secondes pour que Nicolas Danizan récupère la balle et s’empresse de trouver son attaquant André Benedito pour l’ouverture du score. Les joueurs de Marcio Azevedo manquent de réalisme et ne parviennent pas à concrétiser les occasions.  Concordia mène au score mais doit rester concentré face à la légère domination des Lusitaniens de Lausanne.

L’étincelant Nelson Borges égalise

47e minute, cafouillage dans la défense de Concordia, le dégagement hasardeux permet à Nelson Borges de combiner avec Carlos Correia sur le côté gauche, la balle est jouée en une-deux et Nelson conclut d’une belle frappe croisée pour l’égalisation, inscrivant son sixième but en quatre matchs (il est en tête du classement des buteurs avec Louis Amougou du FC Forward Morges). Côté Concordia, on craint alors un remake du match dernier face au Luc Dorigny, menant 4 à 0 à la mi-temps, l’équipe de Pablo Soutullo s’était écroulée en deuxième période en encaissant cinq buts, laissant ainsi filer une victoire importante.

Yannick Moizeau, en puissance

Même après 3 matchs sans victoire et cette mésaventure passée, les visiteurs sont restés soudés et ont réagi 12 minutes plus tard. Une incursion dans la surface, l’occasion est nette mais stoppée par une faute indiscutable. Le penalty est accordé et c’est Yannick Moizeau qui le transforme en force. David Sekera plonge du bon côté et touche le cuir mais la frappe puissante termine dans les filets. Concordia manque de peu d’inscrire le 3 à 1. L’équipe va souffrir jusqu’à la toute fin du match. Une intervention défensive dans les seize mètres stoppe l’attaquant de Porto Carlos Correia, le public s’enflamme et le coach réclame le penalty, ce qui semble évident pour beaucoup ne l’est pas pour l’arbitre qui laisse jouer estimant que l’attaquant en a rajouté. L’entraîneur de Porto n’en démord pas : « C’est scandaleux, c’est penalty, sinon il faut mettre un jaune à mon joueur pour simulation ! » Après le match, Marcio Azevedo ajoute : « La faute semble évidente et par rapport au niveau de jeu qu’on a produit, c’est un coup dur. On savait que ce serait difficile en 2e ligue mais cette défaite fait mal. » Il nous confie également que le maintien est l’objectif du club mais qu’il souhaiterait passer la barre des 25 points.

Le coach du FC Porto Marcio Azevedo

En s’imposant 2 à 1, Concordia signe sa première victoire de la saison. L’équipe quitte la zone de relégation qui est désormais occupée par Lausanne Nord Academy et l’US Terre Sainte. Dans le haut du tableau, l’Amical Saint-Prex prend la tête après sa victoire 2 à 1 sur le terrain du FC Malley LS. Saint-Prex, Gingins, Gland et Forward-Morges sont à 10 points chacun.

Retour sur cette première victoire avec Pablo Soutullo

« Un match pas facile, mais on aurait pu gagner 3 à 1, au lieu de ça, on se fait peur jusqu’à la fin. » Rien n’a changé pour lui : « On a joué comme les trois premiers matchs, on a juste manqué ce début de saison. Au premier match, il manquait pas mal de joueurs mais sur les deux autres on n’a pas à rougir de ce qu’on a fait, contre Forward Morges on perd 2 à 1 mais on fait un bon match. Je pense même qu’on méritait le match nul. Contre LUC-Dorigny c’est un match très dur moralement, on gagne 4 à 0 à la mi-temps mais la seconde période est catastrophique. Mentalement perdre 5 à 4 c’est très dur. »

Le coach n’oublie pas de souligner la performance de deux juniors du club : « Talentueux et méritant, Gashi a fait un bon match sur l’aile droite. À la 60e, je l’ai remplacé poste pour poste par Dragusha, très bon joueur lui aussi. Ils ont tous deux 18 ans ou juste pas encore. C’est une fierté de pouvoir compter sur nos jeunes. Pour un club n’ayant pas beaucoup de moyen financier, c’est difficile de faire venir des joueurs. On doit faire preuve d’un peu plus d’originalité pour gagner les matchs et permettre la progression des plus jeunes de Concordia. »

Pablo Soutullo félicite son jeune joueur Dugagjin Gashi.

 

Auteur

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*