Concordia a souffert dans le derby du Bois-Gentil

Concordia a souffert dans le derby du Bois-Gentil

Le soir, l’Inter et l’AC Milan se disputaient le droit de savoir qui était le vrai patron de San Siro, ou de Giuseppe Meazza. Comme Concordia et l’ES Malley (et Racing), les deux clubs milanais partagent le même stade et chaque rencontre entre rivaux est, forcément, un peu spéciale. Et, contrairement au choc italien, celui entre les Lausannois n’a pas accouché d’un triste 0-0. Pour qui voulait du spectacle, il fallait donc être au Bois-Gentil, dimanche.

La fragilité défensive de l’ES Malley

Concordia (3e), qui avait gagné le match aller 0-2, était logiquement le favori de cette rencontre face à un ES Malley qui a remporté, on est désolé de le répéter, un match durant les trois dernières saisons. Mais les Stelliens ne prennent jamais de claques, ou presque jamais, et ne sont pas si loin de leur adversaire chaque semaine. Leur fragilité défensive et leur moral les plombent cependant à chaque fois. En clair? La relégation en 3e ligue est déjà une certitude et Malley tient bon, jusqu’au 0-1 adverse. Ensuite, cette jeune équipe ne montre jamais assez de caractère pour espérer revenir. Et les défaites s’accumulent, semaine après semaine.

Un penalty et une expulsion partout

« Franchement, ils sont intéressants. Je sais que c’est facile de dire ça après une victoire 5-1, mais on n’a pas fait les malins », relevait Marcos Carballo après la rencontre. L’entraîneur de Concordia se méfiait de ce derby, disputé devant une jolie affluence. Le match entre Team Vaud M21 et Azzurri (4-1), disputé à la Pontaise, a permis un « reflux » de spectateurs non négligeable pour la deuxième période et cela, forcément, est une bonne nouvelle. Malley avait à coeur de bien faire et ses joueurs voulaient prouver que non, ils n’étaient pas condamnés à recommencer chaque semaine d’entraînement dans la peau de vaincus. Concordia a pourtant ouvert le score par Mario Papa sur corner (9e), avant qu’Atef Ammari ne double la mise sur penalty avant la pause. M. Arnaud Bloesch estimait que la faute de Besar Hoti était de dernier recours et dans la surface. Double peine, donc. 2-0 à la pause, avec un homme de plus pour Concordia. Affaire pliée?

5-1, avec quatre buts inscrits par des joueurs défensifs pour Concordia

Non! Malley a montré de belles ressources et est revenu dans la partie à la 51e. Julio Da Conceicao a inscrit le penalty du 2-1, Eddy Mba se faisant expulser, lui aussi pour une faute de dernier recours. M. Bloesch a donc « équilibré » les débats: un penalty et un rouge partout! Hélas pour les Stelliens, ils allaient craquer en fin de partie, encaissant le 3-1 de la tête de l’Estonien Markus Holst, puis deux derniers buts signés Tiago Agostinho et Ettore Carro. Sur les cinq buts marqués par Concordia, trois l’ont ainsi été par des défenseurs et un par un milieu défensif! 5-1, score final, un brin sévère pour les hommes de Benoît Pythoud: « C’est toujours la même histoire. On fait une bonne première mi-temps, lors de laquelle on fait largement jeu égal. Et on encaisse but sur but à la fin… » De quoi désespérer.

Benoît Pythoud mérite un challenge un peu plus motivant

La situation est forcément frustrante pour l’ancien entraîneur d’Yverdon Sport, qui voit les défaites s’accumuler alors que son équipe se décourage semaine après semaine, mais que le travail au quotidien continue de s’effectuer. Qu’adviendra-t-il de Malley en 3e ligue? Une nouvelle opération reconstruction? Avec Benoît Pythoud? Il a donné de son temps, de son énergie et de sa compétence, mais il n’a pu que freiner la chute. La situation nous peine un peu pour lui et il mériterait un vrai challenge, avec une équipe compétitive et un objectif qui soit un peu plus motivant. En Promotion League, il allait au devant d’une relégation annoncée avec YS et a retardé l’échéance du mieux qu’il l’a pu. Et avec Malley, malgré les ambitions de départ, il ne pouvait même pas rêver au maintien avec une équipe de juniors B. On aimerait bien aller lui parler après une victoire, et on lui souhaite que ce soit pour le mois d’août, à Malley ou ailleurs.

Marcos Carballo a demandé à ses joueurs de bloquer la semaine du 14 au 21 juin

Concordia n’a de loin pas ce genre de problèmes et est tout près de Forward, à un point de ces finales qui étaient tout sauf un objectif de début de saison. « Ce n’en est toujours pas un. Aigle et Forward sont les deux prétendants logiques. Mais on voit qu’on est à un point et qu’il reste de moins en moins de matches… », concède Marcos Carballo. A tout hasard, a-t-il demandé à ses joueurs de rester disponibles du 14 au 21 juin? Pris au piège, il sourit: « Je dois bien vous répondre que oui. Mais pas dernièrement, hein! Cet hiver, pendant la préparation, j’avais déjà mis les choses au point en leur demandant de ne rien réserver pour cette semaine-là. On n’a jamais eu cette ambition, mais ce serait trop bête d’y arriver et de disputer ces deux matches sans plusieurs joueurs parce qu’ils ont réservé des vacances! Alors oui, je leur ai demandé de bloquer ces dates. Par précaution plus que par ambition. » Les Lausannois, après avoir disputé le barrage contre la relégation la saison dernière, se verraient bien en disputer d’autres, un peu moins stressants.

Les prochains rendez-vous

Les deux équipes rejouent le dimanche 26 avril à 15h30. Forward Morges accueillera Concordia, tandis que Malley recevra le FC Crans.

FC Concordia – ES Malley Lausanne 5-1 (2-0)

Buts: 9e Papa 1-0; 42e Ammari, pen. 2-0; 51e Da Conceicao, pen. 2-1; 67e Holst 3-1; 84e Tiago Agostinho 4-1; 89e E. Carro 5-1.

Arbitres: M. Bloesch, assisté de M. Thebti et de M. Trendafilov.

Concordia: Soutullo; Holst, Papa, Mba, Teixeira; Moizeau, Gehri (46e E. Carro), Taleski; Ammari, Tabin (70e Gonzalez), Lomena (53e Tiago Agostinho).

Entraîneur: Marcos Carballo.

Malley: Roulier; Hoti, Esteves, Dupont, Almeida; Muamba; Gaudiello, Buetuzeyi (69e Kilinc), Sejdija (60e Ferrini); Lages (46e Da Conceicao), Susuri.

Entraîneur: Benoît Pythoud

Bois-Gentil. Expulsions de Besar Hoti (41e, dernier recours) et d’Edmond Mba (50e, dernier recours).

Auteur

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.