Comme prévu, Renens c’est du lourd

Comme prévu, Renens c’est du lourd

On s’en doutait, le FC Renens n’entrait pas dans cette saison 2016/2017 pour rigoler. Après avoir tout restructuré, s’être offert un nouveau comité et un nouveau staff, le FCR n’entend pas s’éterniser en 3e ligue et s’est donné les moyens de se construire une équipe très compétitive. La preuve? Pour l’instant, Renens a joué trois matches amicaux pour… trois victoires, face à Bussigny (4e ligue, 8-1), Pied du Jura (2e ligue, 4-2) et Concordia (2e ligue, 3-1). Pas là pour rigoler, donc.

L’AS Monaco a passé dix jours au Censuy

Beaucoup de choses ont changé au Censuy depuis quelques semaines. Déjà, l’AS Monaco est venue s’y entraîner pendant dix jours, pour le plus grand plaisir des gens du club. Seule ombre au tableau, l’ASM a refusé d’y jouer son dernier match de préparation face au Zénit Saint-Pétersbourg, trouvant la pelouse en trop mauvais état. « Ca montre que tout n’est pas encore parfait et qu’il y a des efforts à faire à tous les niveaux », sourit Enzo Stretti, qui veut lui aussi vraiment faite avancer les choses. Les vestiaires sont en train d’être refaits, tout le club va être équipé à neuf et Renens veut vraiment se redonner une image dynamique et positive, après les errements de ces dernières années.

De très belles arrivées déjà confirmées

Les transferts? Le FCR s’est procuré une équipe complète avec, déjà, le gardien Joël Franchi. Edin Becirovic, le nouvel entraîneur-joueur du Censuy, l’a connu au FC Prilly, qu’ils quittent donc tous les deux en même temps. Autres arrivées en provenance de la Fleur-de-Lys, celles de Junior Montano et de Toni Jankuloski, deux valeurs évidemment très sûres, qui vont découvrir la 3e ligue. Le milieu défensif Ricardo Marques, qui a fait bonne impression la saison dernière à Prilly, s’est également engagé. Dadie Mayila arrive de Champagne pour amener toute son expérience, lui qui a notamment porté les couleurs du Lausanne-Sport et d’Yverdon Sport. Autre arrivée de grande qualité, celle de Geoffrey Cadet, qui débarque de Montreux. Formé à Troyes, le défenseur français a notamment porté les couleurs du FC Le Mont et de Dardania.

Deux joueurs offensifs en provenance de Porto Lausanne

Deux joueurs arrivent de Porto Lausanne, les très bons Rogers Miller et Vlad Gomes. Ces deux hommes vont mettre le feu sur les ailes, c’est une certitude. Tomislav Miocevic arrive de Prilly, tandis que trois joueurs débarquent de Cugy (4e ligue): Emir Becirovic, Kemo Mujcinovic et Mirnes Mehmedovic.

Des joueurs de la saison dernière et un junior prometteur

Onze arrivées au total, donc, plus celle d’Edin Becirovic: Renens a de quoi se faire une équipe complète, mais cela veut aussi dire que le FCR a conservé des joueurs de la saison dernière. Le junior Murat Özdemir, très prometteur, a été intégré en provenance des B inter et postulera à une place sur le terrain. Au total, Edin Becirovic comptera sur une vingtaine de joueurs, lesquels auront pour mission claire de monter en 2e ligue.

Un groupe 3 dans lequel Renens sera très attendu

Mais Renens, c’est déjà sûr, devra se méfier de ce groupe 3 de 3e ligue, où il sera attendu sur chaque terrain. Le staff du FCR le sait bien, son nouveau projet suscite déjà beaucoup de jalousies et tout le monde aura envie de « taper » le nouveau riche. C’est ainsi que le football est fait et ce groupe 3 sera très compliqué à aborder, avec notamment Champagne, Orbe, Chavornay, Yverdon II et le FC Vallée de Joux. Et Enzo Stretti, qui a quitté Yverdon Sport il y a quelques mois pour venir aider le FC Renens, a déjà coché une date dans son agenda, celle du 2 octobre. « Le calendrier est parfait: mon retour à Yverdon tombe le jour de mon anniversaire », sourit le président du « Club 1020 », le nouveau club de soutien du FC Renens.

Categories: 3e ligue, FC Renens

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*