US Terre Sainte

Back to homepage

C’est officiel, l’USTS est relégué. Avec sept points de retard sur Martigny, à deux journées de la fin, la sentence est officiellement tombée ce samedi. Le bourreau s’appelle Yverdon Sport, vainqueur 2-3 aux Rojalets ce samedi soir, grâce à un but de Fatah Ahamada à la… 93e.

L’entraîneur de la II de l’USTS (2e ligue) devient le patron de la formation de 1re ligue. Patrick Duval ne part pas, et reste à disposition du club jusqu’à la fin de la saison. « On veut tout faire pour se maintenir, mettre toutes les chances de notre côté. J’espère un choc psychologique », commente Ali Gökok, président du club des Rojalets, qui compte trois points de retard sur la barre à quatre matches de la fin.

Julien Golay n’a pas tremblé pour inscrire le penalty du 1-1 face à Martigny samedi à Coppet. L’USTS a fini par s’imposer 3-1 grâce à deux réussites de Fabio et Alessandro Albii et peut encore croire au maintien. Ils ont en effet gagné le match qu’il fallait, puisqu’ils sont revenus à deux longueurs de leur adversaire du jour. Il reste six matches à l’USTS pour se sauver, lors desquels il faudra marquer entre 9 et 10 points. Jouable? A 100%!

Gros coups durs! Moustapha Dabo, l’attaquant du VS, et Nick Amougou, l’avant-centre de l’USTS, seront absents des terrains pendant de longs mois. Le premier a été victime d’une rupture totale du tendon rotulier. Le deuxième a subi une fracture du péroné.

Il y a deux ans, l’USTS échouait aux portes de la Promotion League, après une saison admirable. Depuis? Cette équipe lutte contre la relégation, ce qui est encore le cas cette année. Ses moyens financiers étaient les mêmes, mais pas forcément son état d’esprit. Terre Sainte doit se remettre au boulot et se convaincre de ses qualités. Sinon, le couperet finira bien par tomber.

« Nick » l’attaquant et « Junior » le défenseur ne sont pas frères, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, mais ils ont beaucoup de points communs, dont celui d’avoir signé le même jour en faveur de l’USTS. Ils quittent donc le Stade Nyonnais, où ils n’ont pas encore pu réellement percer avec la première équipe.

Un triplé d’Omar Bellagra (photo), deux doublés de Nicola Zari et de Bourama Ouattara et un but d’Aziz Demiri: le compte est bon, Bavois a bien marqué huit fois aux Rojalets, soit un petit but de moins que lors des cinq premières journées de championnat! Un match complètement fou entre l’USTS et le FCB, qui aurait même pu se conclure avec quatre ou cinq buts supplémentaires…

Paul-Henri Pilloud, buteur samedi, et ses coéquipiers sont allés s’imposer 2-4 sur le terrain du FC Echallens Région. Ils y ont remporté à cette occasion leur première victoire de la saison et, surtout, trois de ses attaquants ont marqué! Sylvain Komenan, Alessandro Albi et Momo Rabhi ont ouvert leur compteur pour une victoire qui fait du bien au moral et permet de passer sur la barre.

Les joueurs de Patrick Duval n’ont trouvé le chemin du but qu’une fois en trois matches depuis le début de la saison. Et encore, c’est un défenseur, Alexandre Pakutu, qui a inscrit la seule réussite coppétane. Samedi à 18h, l’USTS reçoit Stade-Lausanne-Ouchy aux Rojalets. Alessandro Albii (photo), Romaric Nya, Idriss Maanane, Mohammed Rabhi et Sylvain Komenan veulent tout casser. Tous nos points forts du week-end dans le football vaudois d’élite ici.

Romaric Nya Ngatcha (23 ans) s’est engagé avec l’équipe de Patrick Duval! Un très joli transfert pour le club des Rojalets, qui offre au Franco-Camerounais une visibilité en région francophone, lui qui arrive de Naters. Avant-centre très prometteur du temps où il évoluait à Metz, Romaric veut se relancer. Cela passe par une saison à 20 buts à Coppet! Le point complet sur le mercato de l’USTS, avec les impressions de Patrick Duval.