US Terre Sainte

Back to homepage

Voici une liste non exhaustive des transferts effectués par les clubs du groupe 1 de 2 ligue. Ces transferts ont été vérifiés auprès des clubs, ils sont donc officiels. Il n’y a pas de “rumeurs” dans cette liste.

Voici une liste non exhaustive des transferts effectués par les clubs vaudois de 2e inter. Ces transferts ont été vérifiés auprès des clubs, ils sont donc officiels. Il n’y a pas de “rumeurs” dans cette liste.

Dauphin de Chênois dans le groupe 1 de 2e inter, Terre-Sainte se renforce en vue du second tour.

Pensionnaire de 3e ligue, Echallens a éliminé Terre Sainte en huitième de finale de la Coupe vaudoise.

Mathias Gallicchio et ses coéquipiers sont venus chercher un bon point à Bavois, au terme d’une rencontre de bonne facture.

Fabio Albii et ses coéquipiers savent ce qu’il leur reste à faire s’ils entendent retrouver la 1ère ligue une année après l’avoir quittée: jouer ce second tour comme ils ont terminé le premier.

Quelques semaines à peine après la relégation, l’USTS a retrouvé toute son ambition.

C’est officiel, l’USTS est relégué. Avec sept points de retard sur Martigny, à deux journées de la fin, la sentence est officiellement tombée ce samedi. Le bourreau s’appelle Yverdon Sport, vainqueur 2-3 aux Rojalets ce samedi soir, grâce à un but de Fatah Ahamada à la… 93e.

L’entraîneur de la II de l’USTS (2e ligue) devient le patron de la formation de 1re ligue. Patrick Duval ne part pas, et reste à disposition du club jusqu’à la fin de la saison. “On veut tout faire pour se maintenir, mettre toutes les chances de notre côté. J’espère un choc psychologique”, commente Ali Gökok, président du club des Rojalets, qui compte trois points de retard sur la barre à quatre matches de la fin.

Julien Golay n’a pas tremblé pour inscrire le penalty du 1-1 face à Martigny samedi à Coppet. L’USTS a fini par s’imposer 3-1 grâce à deux réussites de Fabio et Alessandro Albii et peut encore croire au maintien. Ils ont en effet gagné le match qu’il fallait, puisqu’ils sont revenus à deux longueurs de leur adversaire du jour. Il reste six matches à l’USTS pour se sauver, lors desquels il faudra marquer entre 9 et 10 points. Jouable? A 100%!