FC Pully-Football

Back to homepage

Le fantasque, mais efficace, gardien John Monoke a sauvé un point pour le FCO en fin de match dimanche (2-2). Les hommes de Bruno Gomes sont toujours invaincus en 2016, eux qui n’ont qu’une idée en tête: se maintenir en 2e ligue. Ils ont toujours du retard, mais l’optimisme est de mise. On le pressentait, on le sentait, mais désormais on en est sûrs: l’espoir est revenu au Puisoir!

Les jeunes Pulliérans ont fait ce qu’il fallait dimanche après-midi en venant difficilement à bout d’Assens II (2-1). Ils ont profité du nul dans le choc au sommet entre Echallens III et Le Talent, plus tôt dans la journée, pour prendre la tête du groupe 3 et, donc, faire un pas supplémentaire en direction des finales. Les neuf derniers matches vont être intenses pour cette véritable lutte à trois.

Mario D’Alessandro et ses joueurs ont fini le premier tour en beauté, en allant s’imposer 2-3 sur le terrain de Benfica dimanche matin. Cette victoire leur permet de revenir à six points des places de finalistes, et le calendrier du début de deuxième tour leur est largement favorable. Il y a encore un coup à jouer pour Yannick Favre et ses coéquipiers.

Match nul (2-2) après 90 minutes de très bon football! Voilà le verdict du choc entre Pully IIA et Le Talent, jeudi sur le synthétique de La Rochettaz. Diego Sanchez a encore frappé pour les Pulliérans, s’offrant un doublé tout en opportunisme. Les deux équipes restent en tête, mais pourraient toutes deux se faire doubler par Echallens III, qui reçoit Bercher dimanche.

Malick Gehri (photo) a ouvert le score pour les visiteurs, mais Hugo D’Aquino a égalisé pour Pully. Le match nul n’est pas forcément illogique, les deux équipes s’étant créé un certain nombre d’occasions. Les places de finalistes sont désormais à six et huit points, respectivement, alors qu’il reste une journée dans ce premier tour.

Les jeunes Pulliérans, sortis des B inter du club de la Rochettaz, ont pris la tête du groupe 3 de 4e ligue mardi soir en allant s’imposer à Bercher (1-4). Joueurs, tournés vers l’avant et surtout vers le collectif, les finalistes de l’an dernier ont pour ambition de retourner au mois de juin prochain. Et pourquoi pas de monter d’une ligue! Bercher, de son côté, doit commencer à marquer des points.

0-5! Le score est net en faveur de Yoan Nicolas (Prilly), mais la victoire des visiteurs s’est décidée au cours d’une première période marquée par… trois penaltys! Yannick Favre et Edin Becirovic ont raté le leur, mais David Nicolas n’a pas tremblé. Menant 0-3 à la pause, les hommes de Claude Vergères ont géré en deuxième période et reprennent confiance. Pully, qui comptait 100% de victoires, perd ses premiers points de la saison.

Karl Sinapayen, toujours aussi solide, a vu ses coéquipiers faire la différence en toute fin de match face à des Urbigènes impressionnants durant 80 minutes. Les hommes de Pippo Vietri, venus à douze, ont craqué physiquement face à Pully. Bonne nouvelle pour les Pulliérans: Yannick Favre sur coup-franc, Hervé Rickli et Hugo D’Aquino, trois de ses joueurs offensifs, ont marqué.

Après avoir marqué très exactement 210 buts entre la Challenge League et la 2e ligue inter, l’avant-centre de 35 ans a décidé d’aller disputer un dernier challenge à Pully (2e ligue). Il n’oubliera pas ses trois saisons au FC La Sarraz-Eclépens, qu’il a quitté en excellents termes. Place désormais à son nouveau défi.

La partie a longtemps été indécise entre ces deux très belles équipes de 2e ligue. Un but de Fabrice De Benedictis à la 87e a permis au leader de l’emporter (2-3) et de faire un pas supplémentaire vers les finales. Pully peut avoir des regrets, mais aussi être fier de sa prestation. La différence entre les deux équipes? Echichens a eu un peu plus de réussite et de force collective.