FC Yverdon Sport

Back to homepage

Les hommes d’Anthony Braizat se sont imposés contre la relève sédunoise (2-0). Bien en places, ils n’ont laissé que très peu d’espaces à des adversaires qui ont rapidement baissé les bras en seconde période.

La riche actualité du foot vaudois nous a réservé quelques tops et flops marquants.

Après sept journées, Sainte-Croix/La Sagne, qui vient de monter de 4e ligue, s’accroche aux cadors du groupe 4. Troisième, la troupe de Marc Pernoux regarde dans les yeux des équipes telles que Chavornay, Yverdon II ou encore Orbe, qui la devance de seulement trois points.

Stade-Lausanne-Ouchy et Yverdon ont fait match nul samedi dans le cadre de la dixième journée de Promotion League (0-0). Joué devant 700 spectateurs, le derby a tenu ses promesses au niveau physique, mais pas au niveau des buts.

Après une importante victoire contre Stade Nyonnais, Yverdon Sport s’attaque à un autre candidat à la promotion de Challenge League, le Stade-Lausanne-Ouchy. A quelques encablures du début de la rencontre, Mario Di Pietrantonio se confie.

Samedi, le FC Stade-Lausanne-Ouchy reçoit Yverdon Sport FC au stade J.-A Samaranch. Ce derby cantonal promet des étincelles avec deux formations qui luttent pour la promotion en Challenge League. Cependant, cela va beaucoup mieux pour la troupe d’Andrea Binotto avec une première place, sept victoires et deux matchs nuls. Rencontre avec le président Resul Sahingöz, qui a confiance en ses joueurs et son staff.

La riche actualité du foot vaudois nous a réservé quelques tops et flops marquants.

Au même titre que Raphaël Gherardi, qui arrive du FC Grenoble et de Marc Roux, en prêt du FC Thierrens, comme gardien numéro 3 et renfort pour la « deux », Karim Diarra fait partie des dernières recrues d’Yverdon Sport FC. Rencontre avec un attaquant, qui entamera sa première saison à ce niveau.

Aujourd’hui, Yverdon joue sa dernière rencontre avec Djibril Cissé dans ses rangs. Il a accepté de répondre à nos questions avec sa sincérité habituelle et une pointe d’émotion.

Après un premier tour poussif, Yverdon-Sport s’est réveillé avec un printemps réussi, une troisième place et un titre de meilleur club du deuxième tour.