FC Yverdon Sport

Back to homepage

Le site web de Footvaud a changé de style courant 2017, avec de nombreuses améliorations qui ne se voient pas au premier abord, mais qui facilite grandement le travail des journalistes, l’organisation et le plaisir des lecteurs. Voici une petite présentation de la société avec qui nous avons mené ce projet.

En partance pour Tenero, le Président d’Yverdon-Sport, Mario Di Pietrantonio, joint dans sa voiture, croit toujours à un possible exploit.

Actuellement 13e du groupe 1 de 2e ligue, le FC Crissier va devoir faire sans son entraîneur Marcos Carballo. Ce dernier rejoint avec effet immédiat le staff technique d’Yverdon Sports.

La troupe d’Edin Becirovic survole le championnat de 2e ligue. Un premier tour autoritaire qui répond aux objectifs fixés par le club. Le FC Renens compte des jeunes talents, rencontre avec l’un d’eux, Dani Fernandes, à 16 ans, il performe déjà en 2e ligue.

Après une première mi-temps sans réussite, Yverdon-Sport a enclenché la seconde pour s’imposer 3-1 face à la deuxième garniture de Zurich. Conjuguée à la défaite de Kriens, cette victoire permet à YS de lorgner haut du classement.

Le derby vaudois de Promotion League entre Yverdon Sport et Stade-Lausanne-Ouchy a tourné en faveur du premier nommé. Menée au score, la troupe d’Anthony Braizat a su garder la tête froide et faire basculer la rencontre dans le dernier quart d’heure grâce à Cissé et Rossé.

Mercredi 16 août, Yverdon-Sport se déplaçait au stade de Colovray pour défier le Stade Nyonnais, jusque là invaincu. Une rencontre menée tambour battant par les hommes d’Anthony Braizat dans le cadre de cette troisième journée de Promotion League.

Intrinsèquement supérieur au FC Gossau, Yverdon-Sport a explosé les St-Gallois 4-0 (score cumulé 7-2). Avec cette victoire, les Vaudois sont promus en première ligue promotion.

L’entraîneur et le président reviennent sur leur magnifique deuxième tour et préparent déjà minutieusement les finales.

Au FC Bosna, le vice-président Selmir Muminovic et son équipe revendiquent leur origine. Jusque dans l’assiette, où trône souvent le Cevapi, sandwich traditionnel des Balkans.
Un gros travail d’intégration est entrepris dans le club nord-vaudois, qui compte une centaine de jeunes.