FC Yverdon Féminin

Back to homepage

Esteban Rossé (photo), Yannick Bovay et Allan Eleouet ont tous trois donné leur accord à Yverdon Sport pour la saison prochaine. Ce départ fait très mal au FC Bavois, qui perd trois joueurs importants. Jean-Michel Viquerat va devoir s’activer cet été. Yverdon, de son côté, accueille trois titulaires potentiels, lesquels renforcent tous trois son identité nord-vaudoise. Et ce n’est pas fini, assure Mario Di Pietrantonio, qui annoncera d’autres arrivées cet après-midi.

Quatre jours à peine après avoir fêté la qualification pour les finales, YS est lourdement revenu sur terre mercredi, giflé à la maison par Kriens (1-6). Il faudra bien aller jouer le match retour au Kleinfeld samedi, mais celui-ci risque d’être très long. Le pire? Yverdon n’a pas fait un mauvais match, loin de là, mais a été plombé par son début de match.

L’entraîneur d’Echallens rejoindra le Stade Municipal à l’issue de la saison, l’information est officielle. Mario Di Pietrantonio, le président d’YS, se réjouit d’une collaboration qu’il espère être à long terme. Philippe Demarque garde l’équipe jusqu’à la fin de la saison avec une envie claire: monter d’une ligue.

En allant s’imposer 1-3 à La Pontaise grâce à un triplé de son attaquant argentin Matias Chavarria, YS a fait l’excellente opération de la journée. A deux journées de la fin, voilà les hommes de Philippe Demarque leaders, alors qu’ils reçoivent le SLO samedi prochain pour une finale avant l’heure. Qui aurait pensé cela il y a un mois?

L’attaquant a inscrit un quintuplé sur le terrain du FCGT III vendredi, face à une équipe qui ne méritait cependant pas d’en prendre huit. Mais cette fois, Daniel Ondrejicka n’était pas là… La II d’Yverdon, qui visait la montée en 3e ligue, n’atteindra pas son objectif malgré cette victoire-fleuve. L’an prochain? Du côté de Grandson, la troisième équipe est bien en milieu de classement.

La victoire de samedi face à Terre Sainte (3-0) a permis à Yverdon Sport et à Dadie Mayila de repasser sur la barre à quatre matches de la fin. Le bilan de Philippe Demarque depuis son arrivée est bon: deux nuls à l’extérieur et deux succès à la maison. Si les Yverdonnois continuent sur ce rythme, ils devraient jouer les play-off. Samedi, Matias Chavarria, Edin Becirovic sur penalty et Dereck Isabella ont inscrit les trois buts de la victoire yverdonnoise.

Le point (1-1) pris samedi par YS sur le terrain d’Azzurri n’est pas forcément un mauvais résultat. Mais les Yverdonnois, coachés par Philippe Demarque, ont eu les occasions de s’imposer, notamment au cours d’une belle deuxième période. Azzurri, qui aurait pu l’emporter à la dernière seconde sur une immense occasion de Jonathan Caeiro, reste leader. A l’image de celui-ci entre Roberto Elefante et Edin Becirovic, les duels ont été âpres à Chavannes.

6-2! Les hommes de Bekim Uka ont réalisé une première période parfaite pour battre Yverdon Sport jeudi. Les Bavoisans menaient en effet 4-0 après 28 minutes. Avec ce succès, le FCB repasse devant son adversaire du jour et reste bien positionné pour les finales. Rien n’est perdu pour YS, qui est toujours au contact, mais qui doit surtout retrouver un peu de sérénité le plus vite possible.

Il y aura deux équipes vaudoises de 1re ligue au premier tour de la Coupe de Suisse 2015/2016. Azzurri est allé gagner à Fribourg au terme d’un match fou (4-6) et s’est qualifié pour la première fois de son histoire pour le tableau principal.

YS n’a pas été souverain face à Echallens samedi, loin de là. Mais les Yverdonnois avaient fait la différence à la 87e grâce à un but magnifique d’Ange Nsilu. Trois points en vue? Non! Dans les arrêts de jeu, ils concédaient un penalty, impeccablement transformé par Fatah Ahamada. 2-2, score final, et un sentiment de colère au Stade Municipal. Comme souvent, YS perd des points alors qu’il a le match en main.