FC Yverdon Féminin

Back to homepage

En juillet, trois matches de la phase finale sont prévus au Stade municipal. Mais bien avant, en février, un repas de soutien au FC Yverdon Féminin se tiendra à Chavornay.

Un doublé d’Audrey Riat et un but de Camille Surdez ont permis aux Yverdonnoises (LNA) d’aller gagner à Derendingen (LNB) en ouverture du tour de relégation. Un succès qui apporte beaucoup de confiance aux Yverdonnoises et les lance sur la voie du maintien. A confirmer bien sûr, dès samedi prochain à Saint-Gall.

Coup dur! YF va devoir sauver sa peau en LNA dans les prochaines semaines et cela ne s’annonce pas facile. Il faudra sortir dans les deux premiers d’une poule composée de Saint-Gall (LNA), Derendingen (LNB) et Aarau (LNB) pour conserver sa place en première division. Aux filles de Daniel Monney de tout faire pour y arriver, tant leur place à ce niveau est primordiale pour toute la Suisse romande.

C’est vrai, il y a la défaite et l’élimination en demi-finale de la Coupe de Suisse face à l’invincible Zurich Frauen (0-2). Mais les Yverdonnoises peuvent être fières d’elles et du visage qu’elles ont montré face à la meilleure (et de loin) équipe de Suisse. Elles ne sont pas passé si loin de l’exploit et, surtout, elles ont acquis des certitudes qui doivent leur rendre service en championnat de LNA, où elles jouent leur survie chaque week-end.

Valérie Gillioz (photo) a régné sur le milieu de terrain, Noémie Beney a inscrit un doublé, Audrey Riat et Camille Raemy ont marqué: ce sont bel et bien les anciennes qui ont mené Yverdon Sport à une nette victoire sur Staad samedi (5-2). Grâce à ce retentissant succès, les Yverdonnoises ont atteint les demi-finales de la Coupe de Suisse. Bravo mesdames!

Staad se déplace au Stade Municipal samedi à 16h pour un match très attendu. Les Yverdonnoises vont-elles atteindre les demi-finales de la Coupe de Suisse, une compétition qu’elles ont déjà remportées deux fois? Pas impossible du tout! Le coup est largement jouable, même si le maintien en LNA reste la priorité absolue. Le point avec Daniel Monney, entraîneur de cette dynamique équipe.

L’ancien entraîneur du FC Bulle a été nommé entraîneur d’YF avec effet immédiat. Il débutera lundi avec sa nouvelle équipe.

L’entraîneur de la LNA a annoncé sa démission. Le nom de son successeur est activement recherché.

C’est sûr, les Yverdonnoises n’ont pas remporté un trophée chaque année depuis leur création en 1985, sous l’impulsion de Claire-Lise Randin et Suzy Pattoni. Mais elles ont fait plus fort: faire vivre au quotidien, depuis 30 ans, une équipe féminine compétitive en Suisse romande. Indépendantes d’Yverdon Sport depuis 2007, elles enchaînent les succès, sur et en dehors du terrain. Elles méritent le soutien ce week-end pour leur 30e anniversaire.

Le gardien Ludovic Zwahlen suit l’ailier Fatah Ahamada sur la photo, à laquelle il ne manque que Steve Samandjeu. Les trois hommes ont signé en cette fin de semaine en faveur d’Yverdon Sport et cette triple transaction a évidemment provoqué quelques remous dans le Gros-de-Vaud, tout comme à Bavois un peu plus tôt. Yverdon a frappé fort et tôt. Et ce n’est peut-être pas fini.