FC Vevey Sports 1899

Back to homepage

Ca y est! Toutes les catégories ont entrepris leur deuxième tour ce week-end. Si certaines rencontres ont été annulées à cause de la météo capricieuse, certains chanceux ont pu refouler les pelouses trempées de la région. Et si certaines logiques ont été respectées, il y a également eu de nombreuses surprises dans toutes les catégori

L’équipe de Jean-Philippe Karlen engage sa quatrième recrue en la personne de Gilberto Reis.

Au premier tour, les Veveysans ont visité les stades adverses. Quatorze matchs et dix déplacements. Un bilan plutôt mitigé puisque les hommes de Jean Philippe Karlen ont emmagasiné 21 points sur 42 possibles (10 matchs joués à l’extérieur). Un deuxième tour principalement à la maison qui pourrait permettre à Vevey Sports de retrouver le podium.

Depuis peu, le FC Tagaï d’Agbandi arbore l’écusson du Vevey-Sports. En effet, trois jeux de maillots ont été offerts au club sous l’impulsion de Koffi Akassi, résident de Vevey et président du club togolais.

Seulement 10e après neuf rencontres du groupe de 1re ligue, Vevey a réagi avec l’engagement jusqu’à Noël de l’attaquant français Maxime Daclinat, venu d’Azzurri 90 LS.

En août 2016, Pierre-André Schürmann était aux JO de Rio avec l’équipe olympique algérienne. L’ancien joueur de Sion, Vevey, Bâle et du LS, notamment, équipe qu’il a aussi entraînée – il y a eu aussi Sion et NE Xamax, entre autres – a pris du recul après le Brésil. Mais cette période est terminée.

FC Vevey Sports 1899 voulait fêter dignement son retour au stade de Copet. C’est raté. Les locaux se sont inclinés face à Fribourg, leader du groupe 1 de première ligue.

Vevey après sa première année d’apprentissage en première ligue s’est renforcé, surtout au niveau défensif pour cette nouvelle saison. Mais le club de la Riviera s’est également doté d’un encadrement professionnel.

Il fallait être présent au Stade de Copet samedi soir! Les formations du FC Vevey-Sports 1899 et du FC Stade-Lausanne-Ouchy ont offert une magnifique bataille qui s’est soldée par un score de deux partout.

En très nette perte de vitesse ce printemps, le VS avait besoin d’une nouvelle dynamique pour se relancer. Avec l’arrivée sur le banc du trio composé de Julien Schürmann, Stipe Matic et William von Stockalper, c’est chose faite. Reste à confirmer sur le terrain, désormais.