FC Venoge

Back to homepage

Le club du Gros-de-Vaud est toujours bien vivant et se porte bien après deux décennies d’existence. Pour entamer cette 20e saison, le président Sébastien Anger compte sur deux nouveaux duos pour ses deux équipes d’actifs.

La vidéo ci-dessous montre le fantastique coup franc de Momin Demiri lors de la victoire de son équipe, Venoge, contre La Sarraz-Eclépens II (2-1).

Ce premier tour de la Coupe vaudoise a donné lieu à beaucoup d’émotions. La rencontre entre Epalinges et Venoge fait partie du lot avec ses huit buts. Il a fallu les penaltys pour départager les deux équipes et, à ce petit jeu, c’est le pensionnaire de 3e ligue qui s’en est sorti. Miracle.

Combattif jusqu’au bout, le FC Venoge a fini par être relégué en 3e ligue. Entraîneur depuis 2013, Luis Rodrigues quitte le navire.

Mené 2-0 par Grandson-Tuileries, le FC Venoge est parvenu à revenir et récolter un point. Celui-ci permet aux hommes de Luis Rodrigues d’espérer le maintien en 2e ligue.

Renens, sans jouer, est assuré de terminer dans le duo de tête. Forward Morges, à la suite de sa victoire face à Gland, se rapproche des finales en compagnie de Saint-Prex. Venoge s’effondre contre Crissier et se retrouve en mauvaise posture.

Mardi soir, les surprises étaient au rendez-vous. Footvaud fait un tour d’horizon de trois rencontres qui ont accouché de résultats inattendus.

Au FC Venoge, l’inquiétude n’existe pas. Malgré une position périlleuse au classement du groupe 1 de 2e ligue, les dirigeants gardent la tête froide en regardant vers l’avenir et la saison prochaine.

Mené au score à deux reprises, le FCV a trouvé les ressources pour recoller face à Chêne Aubonne. Rien ne sera facile pour les hommes de Luis Rodrigues ce printemps, mais ceux-ci peuvent toujours compter sur les valeurs qui font leur force.

Jamais dans toute son histoire, y compris avant la fusion, le FCV n’avait été leader de 2e ligue. C’est le cas aujourd’hui, mais Mark Waldmann et ses coéquipiers ne veulent pas penser à demain. Parce que demain, c’est loin.