FC Vaulion

Back to homepage

Dimanche, le FC Montcherand, pensionnaire de 5e ligue, s’est imposé 16-0 face à la seconde garniture du FC Vaulion.

Dimanche matin, l’équipe de Sacha Teutschmann (photo) a obtenu un très joli match nul face à Cossonay (3-3), remontant un handicap de deux buts en fin de match. N’ayant toujours pas gagné en 13 matches, le FCV semble cependant se diriger tout droit vers la 5e ligue. Un destin inéluctable? Pas forcément. Même si les Vaulienis ont perdu 0-4 face à Bavois III mardi, ils ont encore une chance.

André Reymond a laissé la présidence du FC Vaulion à son successeur, Steve Magnenat. On ne peut pas dire que cela ait été fait dans la précipitation, puisque « Le Detch », son surnom, était le patron du FCV depuis… 1974! Une fidélité remarquable, fêtée comme il se doit samedi au cours d’une réception-surprise très réussie.

Les hommes de Bruno Gomes ont tremblé un petit moment, mais ont fini par gagner (3-6). Ils ont repris la 2e place dans la course aux finales en 4e ligue, mais doivent espérer une victoire de Champvent II à Grandson II dimanche.

Battus 6-0 par un bon FC Corcelles-Payerne (4e ligue), les joueurs de Bernard Schmitt ont sombré dans la Broye. Mais la très mauvaise nouvelle de la soirée est la grave blessure de Joel Pinto, qui a conduit à l’arrêt du match.

Emmenés par un très bon Loïc Loutan, les Sécherons ont remporté le match le plus important de leur saison de 4e ligue, sur le terrain du FC Vaulion (0-3). Une victoire bonne pour le confiance. Le FCV doit rebondir