FC Thierrens

Back to homepage

Guillaume Pasche, 31 ans, devient entraîneur de la première équipe. Il sera assisté d’une autre légende du Jorat, Jérôme Ruch. Cédric Martin reste dans le staff.

Nasuf Demiri a marqué et le FCT est allé chercher un succès ultra-précieux dimanche à Chavannes (0-1). Dardania, dominateur, peut avoir des regrets.

Le nouvel entraîneur du FCT avait commencé par deux victoires, mais a subi son premier coup d’arrêt dimanche à Echichens (3-1).

L’équipe de Guy Favre et Cédric Martin devrait jouer avec deux pointes. Mais le duo Ruch-Longo va avoir de la concurrence.

Le maintien à peine acquis, le président Maurice Séchaud et son comité ont officialisé l’arrivée de leur nouveau technicien. Il s’agit de Cédric Martin (Ursy), lequel officiera en duo avec Guy Favre, déjà en place. Jean-Benoît Schüpbach reste proche du club et officiera désormais comme consultant, sans contrainte de temps.

Quelle démonstration de coeur et de courage des Thierranais encore une fois! Fidèles à leurs valeurs, les Joratois sont allés s’imposer sur la pelouse synthétique du Locle (2-3) samedi et ont validé leur maintien, sans avoir besoin de qui que ce soit d’autre. Ils ont bien fait, d’ailleurs: en cas de match nul, ils auraient été relégués. Jérôme Ruch et ses copains ont donc tremblé jusqu’à la dernière seconde, avant de pleurer des larmes de soulagement: ils sont officiellement maintenus!

6-1! Le FC Farvagny-Ogoz n’a pas résisté à l’Enfer du Jorat samedi soir, les Thierranais montrant d’entrée leur meilleur visage. Jérôme Ruch a inscrit un triplé, Nelson Longo un doublé, et c’est tout le FCT qui s’est montré soulagé en remportant ce véritable match de la peur. La première victoire du deuxième tour est là!

Non, Gelson Fernandes ne va pas venir au FC Thierrens, contrairement à l’homme qui se trouve à sa gauche sur l’image: Jean-Benoît Schüpbach! L’ancien entraîneur mythique du FCT a répondu favorablement au téléphone du président Maurice Séchaud et succède donc avec effet immédiat à Benoît Pythoud. Thierrens et lui ont choisi de ne pas continuer ensemble dimanche matin.

Fabrice De Benedictis et ses coéquipiers, même diminués par des absences importantes, sont venus s’imposer au Grand Marais samedi soir (1-2). Un penalty de Gaëtan Girardet et un but de Lucien Gfeller leur ont offert la victoire, laquelle leur permet de se trouver quatre points au dessus de la barre et du premier relégable, qui est désormais… le FC Thierrens! Pour les Joratois, le coup est rude. Il va falloir vite relever la tête.

La réserve du FCT avait besoin de points dans la course pour le maintien en 3e ligue, tandis que le FC Cheseaux, son visiteur de mercredi, voulait se rapprocher des deux premières places et donc des finales. Qui dit match en semaine dit potentiellement renforts venus de la I, ce dont a profité le FCT, qui s’est imposé 3-1 grâce à un doublé de Cyril Dufey et à un but de Dani Caseiro. Forcément, Jean-Daniel Perroset n’a pas aimé. Et il le dit.