FC Rances

Back to homepage

La finale de la Coupe vaudoise, qui oppose Yverdon-Sport II au FC Gland, a lieu le jeudi 10 mai dès 16h. Celle-ci se joue à Rances, petit village de moins de 500 habitants : d’irréductibles Ransignolets aux dents longues…

Sébastien Guex et son équipe n’ont besoin que d’un point dimanche matin dans le chaudron du FCSS. Facile? Non. Suchy ne va absolument rien lâcher et les visiteurs auront besoin d’être à leur maximum pour atteindre les finales, douze mois après. L’exploit serait plus grand qu’il n’y paraît, car Rances a perdu son entraîneur, Xavier Silva, et quelques joueurs-clés cet hiver. Mais depuis, tout s’est enchaîné à merveille.

Les deux équipes se sont neutralisées (0-0) au terme d’un bon match sur le terrain de Valmont dimanche. Iliria II et Lonay n’ayant pas non plus réussi à désigner un vainqueur (2-2), ce groupe 4 des finales de 4e ligue est particulièrement indécis. Tout se jouera lors des deux dernières journées mercredi et dimanche prochain. L’US Portugaise a eu les meilleures occasions dimanche, mais Rances aurait également pu l’emporter.

Quelle belle victoire! Un doublé de Ken Castellanos en début de match a permis au FC Rances d’Elliot Magnin (photo) de s’imposer 1-4 au Terrain des Îles dimanche en fin d’après-midi. Les hommes de Xavier Silva s’emparent de la deuxième place, à deux journées de la fin et se retrouvent en position de force. Echallens II est lui aussi tout près d’y arriver dans ce groupe.

En s’imposant 1-3 sur le terrain de Grandson III vendredi, l’équipe de Xavier Silva s’est replacée dans la course aux finales. La défaite face à Echallens II n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le triplé de Ken Castellanos, auteur désormais de 17 buts cette saison, a fait du bien au FC Rances, qui ne fait pas de la montée une obligation.

Arrivé cet été après plusieurs saisons passées au Mouvement Juniors Orbe et Région, le jeune entraîneur du FC Rances est pour l’instant en train de réussir son pari. Son équipe est 3e du groupe 5, tout près des deux finalistes (Echallens II et Desportivo Avenches), malgré un début de saison raté sur le plan comptable.

Fabio Mulliri a répondu à l’ouverture du score de Jordi Murillo pour les Grenouilles. Les deux équipes se sont séparées sur le score de 1-1, ce qui ne fait pas l’affaire du FC Ependes dans la course aux finales de promotion.

Sébastien Authouart, président passionné, va reprendre lui-mêmes la première équipe (4e ligue), faute d’avoir trouvé un technicien pour le deuxième tour. Mais la solution d’avenir a déjà été trouvée pour la saison 2014-2015.

Après deux saisons et demi passés à la tête du FC Rances, son entraîneur a décidé de passer la main. Son successeur (qu’il a trouvé lui-même!) s’appelle Pierre-Alain Delessert, bien connu du côté de Donneloye notamment.

Coup d’arrêt pour les hommes d’Hans Koch, en 5e ligue. Un FC Rances II aussi courageux que chanceux les a contraint au match nul (1-1). Ce résultat fait les affaires de Baulmes II, tout proche désormais de la promotion.