FC Prilly-Sports

Back to homepage

Pas très inspiré, Prilly s’est tout de même imposé 3-2 face à l US Portugaise dimanche dans le cadre du championnat de 3e ligue grâce au brio de son attaquant d’un jour Matthew Rotwell.

Le FC Bex a étrillé le FC Prilly-Sports ce dimanche. Un score sans appel qui mettent les hommes de Claude Vergères en difficulté.

Le FC Crissier a pris la mesure du FC Prilly Sports dans un derby vaudois qui valait le déplacement. Grâce à cette victoire, le FCC est à neuf points de la barre des finales.

Benfica et Carlos Cabacas se sont imposés dimanche matin (3-2) et quittent la zone de relégation. Mais Prilly, fortement remanié cet été, est en train de réussir son premier tour.

Confronté à une vague de départs cet été, le club de la Fleur-de-Lys a reformé un effectif. La victoire face à Saint-Légier dimanche (4-1) est un bon signal de sa compétitivité.

Genolier-Begnins vire en tête (2-1) avant le match retour dimanche à 17h15 aux Gravières. Mais attention à ce FC Prilly…

C’est officiel, le Druide de la Fleur-de-Lys a ramené son équipe en finale de promotions de 2e ligue. En 2011, Prilly s’était incliné face à Lutry (1-1; 0-3) et cette fois, il faudra en découdre avec Genolier-Begnins, Forward Morges ou LUC-Dorigny, trois adversaires au profil fort différent. Avec la 2e ligue inter en ligne de mire? Impossible à dire, mais une chose est sûre: des finales excitantes s’annoncent.

Le numéro 10 du FC Prilly-Sports a inscrit un sublime coup-franc pour le 3-2 des siens face à Concordia mardi. Prilly a ainsi battu un adversaire direct et fait un pas de plus en direction des finales, surtout que Vallorbe-Ballaigues (1er) et Grandson (3e) se sont inclinés. Rien n’est terminé pour Concordia, qui a deux matches en moins, mais la bonne affaire du soir est clairement pour Prilly.

Jordi Peracaula avait demandé de la confiance à ses joueurs avant d’aller à la Fleur-de-Lys dimanche matin. Ils l’ont écouté et ont obtenu un point de fort belle manière face à un adversaire supérieur individuellement. Thierry Martin a encore marqué, Loïc Duvoisin a inscrit un doublé et Assens aurait même pu l’emporter si Benjamin Bühler n’avait pas repoussé un penalty de Martin en fin de match. Doublé d’Edin Becirovic pour Prilly.

Renato Santos (photo) a marqué quatre fois, avant de se faire expulser, et le FC Prilly a explosé Grandson 8-2 dans le choc au sommet dimanche dernier à la Fleur-de-Lys. Ce succès permet aux hommes de Claude Vergères de repasser en position de finaliste et, surtout, les rassure après une entame de deuxième tour marquée par plusieurs rebondissements en leur défaveur. Prilly est enfin dans le rythme et ça fait mal!