FC Porto Lausanne

Back to homepage

Dimanche 3 septembre, le FC Porto Lausanne recevait le FC Concordia à Chavannes comptant pour la quatrième journée de deuxième

Dans ce choc au sommet du groupe 4 de 3ème ligue, le FC Porto Lausanne a pris un sérieux avantage pour le titre de champion.

Les hommes de Marcio Azevedo se sont imposés à Bottens (0-1) et s’emparent de la deuxième place. Le suspense reste entier dans ce groupe 4.

L’attaquant a marqué trois fois lors de la victoire des siens sur le terrain du FC Le Talent jeudi (1-4). Interview d’après-match avec un buteur en feu (8 buts en 7 matches).

L’équipe de Robert Kok a battu Echallens II dimanche (1-0) grâce à but de Ouassim Belgaïd. Porto reste dans la course aux finales, mais Echallens aurait pu prétendre à mieux dans ce match.

20 matches, 0 point! Voilà le bilan officiel du FC Porto Lausanne II, qui vient de retirer sa deuxième équipe. Tous les résultats du club de Chavannes, qui était quatrième, sont donc annulés et cela ne fait par exemple pas les affaires du FC Le Talent, qui se voit retirer six points d’un coup et passe de premier à troisième sans avoir rien demandé! Bercher, de son côté, est sauvé.

Le FC Venoge peut se sentir floué et l’a fait savoir sur son blog, tant le penalty accordé à Porto pour le 1-1 paraissait discutable. Les Lausannois ont donc emporté un point pas forcément mérité, mais Robert Kok, expulsé en cours de match, devra s’en contenter. L’entraîneur néerlandais de Porto le sait, son équipe aurait dû gagner pour se retrouver en position favorable dans la course aux finales.

Le choc au sommet du groupe 3 de 3e ligue a accouché d’un 0-0 finalement très équitable. Aidé par la bise, Venoge a réalisé une grosse première mi-temps, frappant deux fois sur la barre par Mustapha Jakaj et Toni Pereira. Après la pause, Porto a pris les choses en main et Eriton Ramos a également trouvé la transversale. Match nul logique, donc.

Vainqueurs 1-4 à Chavannes-près-Renens dimanche, les Broyards sont complètement revenus dans la course aux finales. Jouant vite et juste, ils ont fait la différence grâce à la qualité de leur secteur offensif. Samedi, ils reçoivent l’ES Malley, qui devra se montrer très solide pour espérer repartir avec quelque chose de Payerne.

La Sarraz-Eclépens II a tenu une mi-temps face aux Lausannois samedi soir. Après le 1-1 à la pause, Porto a commencé à aller beaucoup plus vite et s’est imposé 2-7 au final. Avec neuf points en trois matches, l’opération « finales » est bien partie, mais il faut désormais garder ce rythme.