Lausanne Nord Academy

Back to homepage

Un coup-franc splendide du défenseur afghan dans les arrêts de jeu a offert les trois points à La Sallaz sur le terrain de Granges-Marnand dimanche matin. Cette victoire permet à Michaël Pacella et à ses joueurs de rester au contact des deux équipes de tête que sont Donneloye et Cheseaux. Granges-Marnand recule au classement.

Le vainqueur de ce match aurait pu, provisoirement, s’emparer de la deuxième place du groupe 4 de 3e ligue. Le score final? 1-1! Un résultat plutôt flatteur pour le FC Cheseaux, qui a égalisé à la 80e par Tiago Pinto. Abdoulaye Kamara avait ouvert le score pour les hommes de Michaël Pacella.

Les deux jumeaux Hasibullah et Tareq Massoud (26 ans) entourent leur petit frère Yusef (17 ans) sur le tout nouveau terrain du FC La Sallaz. Le début de championnat n’est pas idéal pour le club lausannois, qui compte deux défaites en autant de parties. Pas de quoi décourager les trois Afghans, tous trois des piliers de l’équipe de Michaël Pacella. Rencontre au sommet avec les neveux du commandant Massoud.

L’équipe de Michael Pacella s’est brillamment imposée à Donneloye dans le tournoi des 3e ligue ce vendredi. Les Lausannois ont d’ailleurs fait la loi à la Menthue, puisque LUC-Dorigny II termine en deuxième position. Dans le tournoi des 5e ligue, ce sont les juniors A du Mouvement Menthue qui se sont imposés, offrant un premier trophée à leurs deux co-entraîneurs, Jean-François et Hervé Mazzieri. Le père et le fils ont donc parfaitement débuté leur mandat avec ces jeunes.

Michael Pacella et ses joueurs ne retrouveront pas la 2e ligue à la fin de cette saison, cela paraît clair. Mais le club a des ambitions à plus long terme, sous l’impulsion de son président Alessandro Santarsieri. Les 280 juniors et les équipes d’actifs auront un nouveau terrain en herbe, avec gradins, sur le site de Grand-Vennes. Il sera inauguré à l’été 2015.

Un but d’Anthony Cataldo en début de match a suffi, mais que ce fut compliqué! Italia s’est imposé 1-0 et peut dire merci à son gardien Christian D’Antuono, qui a magnifiquement détourné un penalty et s’est fait l’auteur de plusieurs arrêts de classe en deuxième période. Italia est toujours leader, La Sallaz mérite sans doute mieux que sa 8e place.